AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



« Ifreann. Dawel. Quel clan choisirez vous ? Bienvenue au pensionnat Deane, là où les rêves ne sont qu'utopiques … ♪ »
 

Partagez | 
 

 ℒ'histoire commence toujours par une majuscule et se termine par un point, mais la mienne est une histoire sans fin. ▬ Eden M. Kennedy

Aller en bas 
AuteurMessage
Eden M. Kennedy
« Élève de la classe Saturn. »
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 25/04/2013

MessageSujet: ℒ'histoire commence toujours par une majuscule et se termine par un point, mais la mienne est une histoire sans fin. ▬ Eden M. Kennedy   Jeu 25 Avr - 12:04

Eden M. Kennedy

❝ ℒ'histoire commence toujours par une majuscule et se termine par un point, mais la mienne est une histoire sans fin. ❞



    SURNOM : Eden, c'est suffisant.
    AGE : Je crois bien que ça fait dix sept ans que je ici venue au monde. Quoi que, je n'ai pas vraiment la notion du temps.
    PAYS D'ORIGINE : Je suis Américaine, mais je ne dirais rien au sujet de l'endroit exact de ma procréation.
    NÉ(E) LE : A vrai dire cela fait très longtemps que j'ai oublié le jour de mon anniversaire, je ne sais plus quel jour je suis née exactement, mais il me semble que mon mois d'anniversaire était en octobre, après cela n'a plus vraiment d’intérêt. L'important c'est le fait d'être en vie, et non de savoir quand elle a commencée.
    STATUT : Je ne suis pas encore majeure, pour toute logique je répondrais donc étudiante.
    GROUPE : Je ne suis pas assez posée pour rester chez les Dawels, je fais donc partie des Ifreanns. De toute façon, l'un comme l'autre, je m'en fiche.
    CLASSE OU MATIÈRE : Saturn
    RACE : Je suis bel et bien une humaine, disons juste que je possède quelques capacités qui ne sont probablement pas données a n'importe quels humains ordinaires.
    DON OU ANIMAL : Connaissez vous l'empathie? C'est un don qui permet de recevoir vos émotions les plus profonde, je ressens ce que vous ressentez et grâce à cela je peux communiquer avec vos sentiments ainsi que les modifier si le coeur m'en dit.



Physique
TAILLE : Je mesure dans les un mètre soixante six.
POIDS : Fine ? C'est vrai, je pèse cinquante deux kilos, légère? Absolument.
CHEVEUX : Si je prend un brin de cheveux, je vois que la couleur est clair, blond et lumineux. Ce n'est pas pour me venter, mais j'adore ma couleur de cheveux. Ensuite, ils sont très long et non, je refuse de les couper si c'est ce que vous vous demandez. C'est d'ailleurs pour cela que je les boucles, c'est original non ?
YEUX : J'ai de grand yeux en amandes, tirant plutôt vers le bleu enfin quelque chose d'ordinaire en somme.
TROUBLE(S) PHYSIQUE(S) : Je n'ai rien de tout ça, navrée.
SIGNE DISTINCTIF :Je porte des bijoux, mais ils changent selon mon humeur, je ne crois donc pas que ce soient des objets distinctifs pour me reconnaître.


Mental
ORIENTATION SEXUELLE : D'après mes dernières analyse sur mon comportement et mes sentiments intérieures, je serais bel et bien hétérosexuelle et rien d'autre.
QUALITÉS : Intelligente - Spontanée - Sentimentale eh oui, plus qu'on pourrait le penser. - Franche - Confiante - Déterminée - Attendrissante.
DÉFAUTS : Froide - Impassible - Arrogante - Têtue - Curieuse - Excentrique - Provocatrice - Calculatrice - Susceptible - Parfois vulgaire.
GOÛTS : Étrangement, son caractère ne va pas avec son style vestimentaire, elle aime le rose et les trucs de gamine mais ceci est comme une double facette afin de vivre dans l'enfance et dans le monde réel, se préserver en quelque sorte afin de ne pas oublier ce qu'était le bonheur
RÊVE(S) : Elle n'en a pas, hormis peut être de voir une licorne rose un jour, mais ça c'est une autre histoire.
CRAINTE(S) : Devenir trop émotive.
AUTRE(S) : Rien à signaler.


Mon passé
« Tu étais comme un pantin et une imagination, une création parfaite et un rêve avide. Tu étais le centre de l'attention et en même temps la passagère d'une ligne indéterminée. Tu es comme le ciel et les nuages, en parfaite contradiction. Bleu comme une évidence, intouchable comme le souffle du vent. Tu es comme Alice, tu es tombée dans un gouffre sans rejet. Rien ne s'arrête, tu es une idée abstraite. Une protagoniste et une oubliée, comme la pluie au beau milieu d'un jour d'été. »

_________________________________________________________

▬ Nous avions voulu un enfant quand j'ai rencontré mon épouse. Belle et souriante, je la décrivait comme une illumination à ma nouvelle vie. Je voulais recommencer à me sentir mieux, à lâcher ces années de peur et d'angoisse qui sombraient dans l'alcool et le stresse. Avec elle à mes côtés, j'avais des projets d'avenirs bien tracés. Je ne pensais pas que nous serions obligés de tout abandonner. Une nouvelle fois.

(I) Un prénom. Eden. Ce paradis était le commencement de la vie, elle était le début de notre histoire ainsi que du premier chapitre, du premier vers, de la première strophe.
Elle avait toujours été souriante et calme, mais nous savions qu'elle ne serait jamais comme les autres. En elle, je sentais sa force et ses faiblesses. Elle était notre procréation, notre princesse. D'après moi, nous n'avions jamais eu de problèmes financiers avant que notre banque ne soit cambriolée. Malheureusement, aucune assurance ne nous avait été rétribués et nous nous sommes finalement fait dupés, ruinés. La petite n'avait que quatre ans et le malheur commençait déjà à s'abattre sur notre famille. Peu après j'ai recommencé à boire et je me suis fait viré. Je suis un père indigne et je l'ai reconnu lorsque ma tendre épouse à succombé d'une maladie, un cancer plus exactement ce genre d'incidents qui nous bouffent les entrailles et nous rongent l'intérieur de l'âme. Vous savez ce que je ressens? De la rage oui. La rage d'avoir eu cette seconde chance dont j'avais toujours rêvé avant qu'elle ne se fasse piétiner en laissant des souvenirs heureux brisés. Et Eden en payait le prix, elle n'avait que six ans quand cela s'est produit. La vie nous oblige à sacrifier, nous démunir d'une vie sans bonté. Je haïssais ce monde et ces règles d'apagogie. Alors je me suis enlevé la vie.

(II) Le père s'était pendu, seul au beau milieu de la salle à manger. Il n'y avait personne à la sortie de l'école, personne n'était venue chercher la pauvre petite fille qui commençait à pleurer. Tout le monde se demandait à qui elle appartenait, finalement c'est son institutrice qui l'avait remmené chez elle. Elle découvrit le corps du père abattu de chagrin, et Eden ne s'en remit jamais.
Elle fut placée dans un orphelinat après l'incident, tout avait changé, on l'avait abandonnée. Au final elle n'avait été que le fruit d'un amour avide. Si ils ne pouvaient pas s'occuper d'elle alors à quoi bon procréer une génération? Dans sa tête d'enfant perturbée, ces questions restaient inexpliquées. La vie donne et reprend. Tel était la dure loi de ce monde sans pitié.
Malgré tout, quelque chose lui avait permis de tout effacer, de tout recommencer. Un jour, alors qu'elle partait juste pour se promener, elle vie un chat au beau milieu de la route, puis une voiture qui ne s'arrêtait pas. L'enfant était courageuse et avait voulu sauver l'animal, mais au lieu de jouer les héroïnes, elle devint la seule et unique victime. Renversée par la voiture, elle perdit connaissance et une partie de ses souvenirs. Elle ne se rappelait que de son nom et sa personnalité fut aussi effacer, elle n'étais plus qu'une poupée sans émotions, sans joies, sans tristesse. Au début, elle ressemblait à un automate, vide comme une coquille. C'est quelque temps après que ces dons sont apparus, mais elle cacha ce qu'elle avait obtenu. Elle ne comprit jamais le sens de tels pouvoirs, mais au même instant que de franchir les endroits qu'elle avait connue, ses souvenirs réapparaissaient comme des flash-back.
Aujourd'hui, ses émotions sont revenues mais elles les avaient enfouies, afin qu'on ne les retrouve plus. Tout simplement parce qu'elle pense qu'avec ces aptitude, l'humain est faible et sans objectif. Alors elle se cache derrière son enfance en portant des tenues extravagante à l'aspect attachant. Cependant, elle ne peut pas le nier, elle recommence à redevenir celle qu'elle était. Sans doute cela était-il du à son pouvoir d'empathie, recevoir les sentiments des autres faisant naître en elle une nouvelle personnalité d'elle même. Qui sait? Les imprévus arrivent en cours de route après tout.

(III) Elle eu le choix de décider où elle ferait son éducation jusqu'à sa majorité, son choix se pencha donc sur le pensionnat Deane et elle fut surprise de savoir que dans cette école, deux clans s'affrontaient. Mais elle le prit comme un jeu et se dissimula parmis la foule, prête à savourer pleinement une nouvelle existence et un nouveau destin.



    PRÉNOM/PSEUDO : Jean-Pascal
    AGE : 1588888 ans
    COMMENT T'AS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Il y a très longtemps, je l'ai trouvé en cherchant une araignée dans un bac à sable dénudé.
    T'AS UNE PROPOSITION L'ARTISTE ? : Non, mais j'aimerais un café.
    C'EST QUI SUR TON AVATAR ? : Tsukumo de Karneval
    CHOCOLAT OU VANILLE ? : Les deux. ♥
    TU RP DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ? : Euh, 1000 ans je crois!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan Deane
Fondateur. Directeur des Ifreanns.
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 08/11/2012
Feat. : Hibari Kyoya de KHR.

MessageSujet: Re: ℒ'histoire commence toujours par une majuscule et se termine par un point, mais la mienne est une histoire sans fin. ▬ Eden M. Kennedy   Ven 26 Avr - 8:02

BIENVENUE EDEN-CHOU ♥


Aaaaah j'adore sa bouille. et son histoire est trop triste omfg. (j'aime les histoires tristes)(je suis un psychopathe lololol) BREF. Eden elle est ezjhjezbfjzajkd ! Tout est en règle, ma petite Eden n'a moi vu que c'est une ifreann et donc tout mes élèves sont ma propriété personnelle, je te dis... bienvenue! (héhé, on va rien dire.) Sur ce je te valide de suite et cours faire ton portable et ta fiche de liens ! on t'aime fort ♥ (enfin pas moi)(moi je suis vilain)(mais tu m'aimes quand même hein)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ℒ'histoire commence toujours par une majuscule et se termine par un point, mais la mienne est une histoire sans fin. ▬ Eden M. Kennedy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de bouffons [Didrik & Franz]
» La plus grande fraude de l'histoire?
» L'histoire RP la plus captivante !
» Match de tennis le plus long de l'histoire
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« — Deane For Dream » ::  :: Dossiers scolaires ; :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: