« Ifreann. Dawel. Quel clan choisirez vous ? Bienvenue au pensionnat Deane, là où les rêves ne sont qu'utopiques … ♪ »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]   Sam 15 Déc - 13:31

Une journée sombre, mais pas vraiment. Disons juste que c’était sombre pour certaines personnes, et pas pour d’autres.

Pour lui, c’était une bonne journée. Même si le ciel était un peu nuageux, il avait fait ce qu’il voulait ce matin. Soit pourrir les profs, mettre des clones un peu partout pour que rien ne lui échappe, et accessoirement, voler un peu d’argent pour pouvoir l’utiliser après.

Oui, c’était vraiment un enfoiré. Mais c’était tellement amusant. Il souriait, alors même qu’il marchait tranquillement dans le jardin des Ifreanns, qui ressemblait plus à un énorme cratère qu’à un jardin d’ailleurs.

Un endroit qui devait sûrement plaire aux sales types comme son cousin. Il eut une grimace. Penser à autre chose qu’à cet enflure.

Il continua sa route, et arriva aux portes du labyrinthe d’Alice. Il ne s’était pas perdu une fois en y allant pourtant. Ses clones l’avaient beaucoup aidé aussi. Il avança donc, ayant pour but le jardin des gentils Dawels. Si naïf ceux-là aussi…

Sa cousine faisait partit de ces gens-là, il se demandait bien comment. Après tout, elle avait un sale caractère aussi. Haussant les épaules, il fit apparaître un clone près de lui, qui prit un autre chemin. Quelques minutes plus tard, il arriva au milieu du labyrinthe, qui avait des bancs, une espèce de fontaine étrange sous un dôme. Il s’assit tranquillement, alors que son clone avait une personne dans son champ de vision.

Il reconnut ladite personne et fit disparaître son faux jumeau. Elle se dirigeait par ici, donc il finirait par la voir en vrai. Mykaël eut un sourire en la voyant arriver, et leva la main en guise de salut.

« Tiens, ma chère cousine ! Comment tu vas aujourd’hui ? »

Ironie, quand tu nous tiens…


Dernière édition par Mykaël S. Onaë le Dim 23 Déc - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laëstiel C. Onaë
Peste au grand cœur, masochiste et droguée à la Seth-attitude. ♥
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Souryuu Asuka Langley de Neon Genesis Evangelion.

MessageSujet: Re: Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]   Sam 15 Déc - 15:36


❝ Toi ici ... t'es la dernière personne que je voulais croiser.



Une matinée mouvementée. Réveil cassé. Trois heures de retard. Vêtements sales. Quatre heures de retard le temps de les laver. Laëstiel avait bien commencer sa journée ! En panique totale et bien sûr irritable, la demoiselle avait accélerer le pas. Une véritable tornade dans les couloirs. La jeune fille ne savait même pas ou aller, elle avait oublié son emploi du temps. Adossée contre un casier, elle souffla deux minutes. Tant pis, elle irait en cours qu'au début de l'après midi. Courant jusqu'au village, elle partit s'acheter un sandwich et un soda. Sirotant sa cannette pleine de calories, elle prit l'initiative de lire un livre tranquillement, dans un endroit serein.

Un labyrinthe ? A droite. Ou a gauche peut-être. Roooh la la. Qu'est-ce que c'était chiant ce truc. Laëstiel et la patience, ça faisait deux. Elle se baladait simplement, tripotant son portable en même temps. Donc en gros, elle ne regardait pas vraiment ou elle se dirigeait. Elle finit par s'assoir par terre et sortit son sandwich qu'elle commença un peu. Elle apporta la nourriture à ses lèvres pulpeuses, déchiquetant le pain d'un coup de dents affamé. Puis dix minutes plus tard, la voilà repartit. Si bien qu'elle finit par arriver sous un dôme, surement le centre du labyrinthe. Des bancs y étaient installés. Elle n'aperçut alors personne et partit en direction de la fontaine pour observer son reflet. Une voix la fit sortir de son rêve.

Une grimace. Oh non pas lui. C'est ce qu'on pouvait lire sur le faciès de la belle. Avec tous les élèves qui étaient dans ce pensionnat, fallait qu'elle tombe sur lui. Sur son cousin ! Sur le plus grand chieur de l'école ! Putain. Journée de merde jusqu'au bout. La demoiselle prit alors un air blasé et marmonna un « Bonjour Mykaël... » tournant la tête vers les 4 sorties envisageables. Elle devait partir le plus loin possible. Mais ses jambes lui interdisaient de bouger. D'ailleurs, elles semblaient trembler légèrement. Laëstiel n'avait pas peur de son cousin... Oh non non. Elle en était allergique.

Un sourire hypocrite.
Il fallait éviter de le provoquer. Passant une main dans ses cheveux, mécaniquement, elle le questionna avec une expression plus que joyeuse. « Haha... qu'est-ce que tu fais la mon cher cousin ? » Comme si elle en avait quelque chose à faire. Ce n'est pas qu'elle ne l'aimait pas. Au contraire. Oh et puis non, il était devenu trop chiant. Trop méchant. Et trop arrogant. Un enfoiré de première. Elle baissa la tête, essayant de se faire oublier. Ce n'était pas le moment de se faire emmerder. « euh.. Sinon.. ça va ? » Argh, Laëstiel, depuis quand es tu tombé aussi bas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Re: Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]   Mar 18 Déc - 22:13

Voir sa grimace le fit sourire. Bien, elle n’était pas ravie de le voir. En même temps, c’était compréhensible. Peu de gens étaient content de le voir. Simplement parce que le reste de la journée s’annonçait des plus pourris. Parce que croiser Mykaël était juste chiant. Le moment passé avec lui serait chiant, et après la personne était agacée pour le reste de la journée.

Et la voir encore regarder les sorties lui fit éclater de rire. Elle était vraiment drôle sa cousine des fois.

Comme si elle allait pouvoir lui échapper.

Mais elle ne comptait pas fuir de suite apparemment. Un sourire des plus hypocrites sur les lèvres ; elle lui parlait comme s’ils étaient les meilleurs amis du monde.

C’était il y a longtemps. Il haussa les épaules.

« Ma chère cousine. L’hypocrisie ne te va pas du tout. Arrête donc de sourire comme si t’étais ravie de me voir. Tu sais aussi bien que moi que ce n’est pas le cas. »

Surtout elle. La pauvre cousine à qui il pourrissait chaque seconde de sa vie. Et dire qu’avant, il en était autrement… La vie était tellement imprévisible. Si on lui avait dit qu’il deviendrait comme ça il y a dix ans, il aurait rigolé.

« Et puis, c’est à moi de te demander ce que tu fais ici. Après tout, je suis arrivé le premier. »

Il planta ses prunelles saphir dans ceux de sa cousine d’un air narquois. Elle s’était probablement perdue et regrettait amèrement cette erreur. Après tout, tomber sur son cousin détesté était la pire des choses, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laëstiel C. Onaë
Peste au grand cœur, masochiste et droguée à la Seth-attitude. ♥
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Souryuu Asuka Langley de Neon Genesis Evangelion.

MessageSujet: Re: Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]   Mer 19 Déc - 17:24


❝ Moi qui t'aimais tant … Qu'en reste-il maintenant ?



Un amour lointain. C'était vieux. Vraiment très vieux. Aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle était toute petite. 7 ans à tout casser. Et lui 8 ans. Des petits bouts de chou innocents et éphémères. Qu'étaient-ils devenus ? Qu'avaient-ils osés devenir ? Une chieuse caractérielle au côté rebelle, et un chieur de première, enfoiré et faux-cul. Deux tableaux qui n'étaient pas très beau à observer. Elle le savait... qu'elle était aussi coupable de s'être éloigné de lui, de ne pas avoir été capable de le supporter. Elle s'en voulait de l'avoir abandonné aux ifreann, au côté de son abominable frère.

Une gène. Elle regardait ses pieds, sans rien répondre pour le moment. C'était trop dur de le regarder dans les yeux. Et son sourire narquois n'arrangeait rien. Elle se retenait de lui en foutre une dans la figure, de se jeter sur lui pour le secouer, le réveiller de ce songe absurde. Le gentil Mykaël lui manquait. Atrocement. C'était une torture de voir son propre sang, si arrogant, si méprisant. Et si méprisable. « Euh … » A nouveau un sourire. Faux. Raaah elle s'en voulait. Quelle horreur. Elle se dégoutait. « Mais qu'est-ce que tu racontes ? Je ne souris pas voyons ! Au contraire je ...  Je suis ravie de te voir c'est vrai !  Tu … as l'air en pleine forme. » Arrête de te voiler la face Laëstiel.

Quelques pas hésitants.
Elle tourna un peu autour de lui, pour faire genre. Elle se hissa sur la pointe des pieds pour lui caresser les cheveux frénétiquement. « ce que je fais là? Haha, tu dois croire que je me suis perdue mais absolument pas ! Ah non pas du tout ! Pas du tout, pas du tout, pas du tout ! » Elle détourna le regard, un peu honteuse de la maladresse de ses mensonges qu'elle débitait par centaine avec lui, et bafouilla un …

L'échappatoire. « Bon bah ce fut un plaisir cher cousin ! » C'était comme ça qu'ils s'étaient toujours appelé. Cher cousin. Chère cousine. Con de cousin. Pauvre cousine. Mon amour de cousin. Ma chienne de cousine. Un petit air mélodieux pour souligner cette affection ! « Mais je dois y aller ! J'ai … plein de choses à faire ! » Elle n'avait rien à faire. « Je dois aller manger ! » Elle venait d'engloutir son sandwich. « Alors tu m'excuseras hein ! » fuir, le plus loin possible. Épouser la lâcheté, pour l'éternité. Pitoyable...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Re: Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]   Mer 19 Déc - 18:06

Il ne faisait que la regarder, rien de plus. Il n’avait pas grand-chose à faire d’autre de toute façon. Et tout en la fixant, il se disait qu’elle ne savait pas mentir. Et qu’elle allait sûrement essayer de débiter des paroles pour faire genre et se tirer ensuite.

Juste parce qu’elle n’appréciait plus sa compagnie. C’était ce qu’elle faisait tout le temps. Une excuse bidon pour fuir, ne pas rester.

« Euh … Mais qu'est-ce que tu racontes ? Je ne souris pas voyons ! Au contraire je ... Je suis ravie de te voir c'est vrai ! Tu … as l'air en pleine forme. »

Bredouillement. Premier signe de manque d’assurance. Et dans son cas, de mensonges. Elle ne comprenait toujours pas apparemment. Elle souriait toujours avec cet air complètement faux. Et il soupira. Décidément, elle était vraiment stupide.

« Bon bah ce fut un plaisir cher cousin ! »

Et voilà. Elle allait partir, encore. Bizarrement, leurs conversations ne duraient jamais vraiment longtemps. De moins en moins. Une minute ou deux, pas plus. Simplement parce qu’elle partait tout le temps. Pourquoi fuyait-elle ?

« Mais je dois y aller ! J'ai … plein de choses à faire ! …Je dois aller manger … Alors tu m'excuseras hein ! »

Il ne dit rien. Son regard se fit glacial, son visage impassible.

Mensonge. Son clone l’avait vu manger son sandwich. Elle ne faisait que ça, mentir.

Partir, s’éloigner, toujours. De plus en plus.

Il se leva d’un coup, dépassant sa cousine d’une bonne tête, tandis que son regard transperçait les yeux de sa cousine. Quelque part, il lui en voulait. Il lui voulait toujours de l’avoir laissé. Laissé seul face à ses parents, seul encore quand il était arrivé ici.

Elle l’avait toujours laissé de côté.

« J’avais oublié à quel point tu pouvais te montrer fuyarde des fois, pour ne pas changer, n’est-ce pas ma chère Laëstiel. »

Il ne prononçait jamais son prénom. Sauf quand il était sérieux ou en colère, ce qui arrivait plutôt rarement. Car la seule chose qui pouvait réellement l’agacer, c’était justement sa cousine. Il l’avait aimé quand ils étaient jeunes, et c’était à cause de ça qu’il était toujours attaché à elle. Quelque part, il ne voulait pas disparaître de sa vie. Simplement.

Mais elle le fuyait tout le temps. Elle le laissait là, seul. Peut-être qu’il le cherchait quelque part. Mais c’était de sa faute. Si elle ne l’avait pas laissé, si elle avait été là quand il avait eu le plus besoin d’elle… Il ne serait peut-être pas comme ça. Les choses seraient peut-être différentes. Tout serait différent.

Il soupira en secouant la tête.

« Eh bien vas-y, tires-toi. Seulement ton mensonge sur le sandwich, il est juste inutile. Va apprendre à mentir avant de raconter des bobards pareils. Enfin, si tu comptes un jour venir me parler toi-même du moins. »

Il lui fit signe de partir, et lui tourna le dos pour s’asseoir de nouveau sur le banc. Il n’allait plus faire d’efforts. Elle ne voulait plus lui parler ? Eh bien soit.

Elle allait se retrouver seule. Comme lui l’avait été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laëstiel C. Onaë
Peste au grand cœur, masochiste et droguée à la Seth-attitude. ♥
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Souryuu Asuka Langley de Neon Genesis Evangelion.

MessageSujet: Re: Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]   Mer 19 Déc - 19:03


❝ Ta solitude me transperce. Je m'en veux. Si tu savais à quel point...



I'm dying for you now i'm sorry, i'm sorry now
I'm bleeding on the ground you're sorry, you're sorry now
i'm crying for you now i'm sorry, i'm sorry now
do you like the way it sounds
then please accept my pain
will it heal the wounds i made...


Un prénom. Laëstiel. Ce mot la brisa, à nouveau. Elle savait parfaitement qu'il ne l'appelait jamais comme ça par hasard. C'était un ton froid, accusateur. C'était destructeur. L'air qu'il prit en prononçant sa sentance la rongeait lentement. Elle n'avait pas peur de lui. Comme elle n'avait pas peur de la souffrance. Elle a peur d'avoir peur. Elle a peur de souffrir. Et cela a toujours été ainsi. La fuite était pour la jeune fille la solution la plus raisonnable face aux individus. D'un temperament plutôt courageux face à la vie quotidienne, la hardiesse se dissipait tout doucement face aux gens qu'elle eut aimé. Mais la question était : Aimait-elle toujours Mykaël ? Peut-être pas d'un amour d'adulte, mais plus d'un amour d'enfant, encore innocent était-il. Mais des sentiments puérils et enfantins prisonniers dans le coeur d'un adulte. Ça fait mal. Et ça donne Laëstiel.

Tout se retourne contre toi. Elle mentait. Ce n'était pas beau. C'était idiot. Elle s'en voulait. C'est vrai... et le pire... c'est que son cousin savait parfaitement qu'elle débitait des conneries. Elle leva la tête timidement vers les yeux de Mykaël. Ils étaient durs. Ils faisaient mal. « euh... Je... » Pff. Qu'allait-elle répondre? La vérité était là. Elle était ridicule, et incapable de lui faire face. Il était atrocement troublant. Grand mince. La chevelure océanique, aussi magnifique était-elle depuis toujours. La demoiselle tremblait. « Je … Je … » C'était bien fait pour elle après tout. Bien fait pour ta gueule Laëstiel.

Des larmes cristallines. La demoiselle n'avait pas prévu ça. Fondre, littéralement. Une deferlante. Chaque larme est une cascade. Et même un brasier ne pourrait l'évaporer. Elle serra les poings. Elle était dégoutée, désolée, s'en voulait. Elle voulait juste … non. Stop. Elle n'avait plus rien à répondre. Il avait raison. Elle était ignoble. Enfin elle ouvrait les yeux. Elle le regarda s'éloigner en lui lançant une phrase aussi méchante mais juste, était-elle. Elle se mit à pleurer. Oui, parce que Laëstiel pleurait tous le temps. C'était le stéréotype de la fille. C'était une fille. C'était Laëstiel. Un drame pour un rien. Et rien face aux drames.

Le geste. Ses jambes bougeait à nouveau. Elles se mouvaient. D'une grâce magnifique. Mais pas pour fuir cette fois. Pour le rejoindre. Son cousin. Sa famille. Avant qu'il ne s'assied, elle le prit dans ses bras. Collant sa tête dans son dos et passant ses petits bras autour de son torse. Pleurant à chaudes larmes, elle frottait sa tête contre sa chemise, balbutiant des « Je suis désolée... Mykaël pardonnes moi... Je m'en veux tu sais... » Elle était sincère. Vraiment. (pour une fois) Elle le serra contre elle. Elle l'aimait éperdumment. Comme une enfant qui rêve du prince charmant. Oui, c'était encore un amour d'enfant. Elle était encore une enfant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Re: Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]   Mer 19 Déc - 19:50



Elle bredouillait encore. A croire qu’elle ne savait faire que ça. Mais il était en colère, alors il se fichait bien de ce qu’elle pouvait encore dire comme mensonge.

Si elle comptait rester du moins. Ce qui l’étonnerait encore.

Et c’était à cause de ça qu’il était en colère. Parce qu’elle partait toujours.

Seulement, il ne s’attendait certainement pas à ce qu’elle le prenne dans ses bras. Il sentit de suite son dos qui se mouillait. Allons bon, elle pleurait ?

« Je suis désolée... Mykaël pardonnes moi... Je m'en veux tu sais... »

Qu’il lui pardonne.

Elle l’avait laissée alors qu’ils étaient de la même famille. Elle l’avait abandonnée quand il avait eu besoin d’elle. Il s’était dit qu’il pouvait lui pardonner à cause de ses problèmes avec son frère aussi. Cependant, même après, elle l’avait laissée.

Même quand il allait chez elle, ils ne se parlaient plus vraiment, il se moquait d’elle pour ne pas qu’il y a de silence. Mais rien n’y faisait. Il y avait eu ce fossé qui s’était creusé entre eux. Il avait essayée de garder le lien. Elle non. Il ne s’en rendait pas compte que c’était de sa faute aussi, qu’il était déjà chiant bien avant, et qu’elle s’était éloignée à cause de ça. Car après tout, c’était bien beau de dire que c’était de sa faute, mais lui ? Il l’avait cherché aussi.

S’excuser. Mais après ? Cela recommencerait encore. Rien n’était plus changeable. A quoi bon s’excuser ? A quoi bon demander pardon ?

Il se tourna vers elle, faisant en sorte qu’elle le lâche au passage. Au final, il savait bien qu’elle allait pleurer. Il savait bien qu’elle allait réagir comme ça. Il avait eu ce qu’il voulait au final. Une réaction. Rien de plus.

« Facile de s’excuser quand tout est passé, hein. Après tout, les mots sont plus faciles à prononcer. Les actions sont toujours plus dures à faire. »

Il recula d’un pas, la toisant presque indifféremment.

« Pourquoi tu pleures ? Tu te sens donc si coupable ? J’avais raison. Tu ne fais que fuir, sans penser aux conséquences. Et regarde. Le résultat est là. Des regrets. »

Il disait ça. Seulement, il s’en voulait de l’avoir fait pleurer aussi. Car il n’aimait jamais la voir dans cet état par sa faute. Mais il avait juste besoin de voir si…

Si elle s’en foutait vraiment de lui. Si elle était capable de l’ignorer complètement, de l’effacer de son existence. Cela lui faisait mal aussi. Le cousin chieur et détesté avait quand même des sentiments pour sa cousine, pas amoureux, mais ils étaient là.

Il ne les montrait pas, simplement parce que maintenant, il était trop tard. Et que personne ne s’en était rendu compte.

Il soupira.

« Arrêtes de chialer. T’es pire qu’une gamine. »

En fait, il ne voulait juste plus la voir pleurer. Mais la connaissant, elle allait le prendre autrement. Il était le seul des deux à comprendre l’autre.

Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laëstiel C. Onaë
Peste au grand cœur, masochiste et droguée à la Seth-attitude. ♥
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Souryuu Asuka Langley de Neon Genesis Evangelion.

MessageSujet: Re: Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]   Mer 19 Déc - 20:43


❝Tu es horrible. Je ne suis pas la seule fautive... et tu le sais idiot...


Par affection. Elle l'aimait oui... Mais pas comme un homme... comme un enfant. Oui, elle aimait ce petit garçon de 8 ans. Comme une enfant. Comme des enfants. C'était presque magique de le serrer contre elle. Un instant de bonheur. Éphémère. Délicat. Virvoltant. Un bonheur qui ne reste pas. Depuis quand ne l'avait-elle pas prit dans ses bras ? Plusieurs années sans doutes... Tss... c'était une triste époque. Et ce qui était triste aussi, c'est de voir ce qu'il était devenu.

Un recul.
Il se retourna. Il l'a voyait pleurer. La honte ! Elle s'empressa d'essuyer ses larmes avec ses manches, faisant couler son maquillage de tepu en même temps. La demoiselle évitait de le regarder. Ses yeux froids lui faisaient mal. Ses yeux indifférents la déshabillaient. C'était juste humiliant. Alors qu'elle avait tout fait pour tenter de se réconcilier. Alors qu'elle s'était limite applati devant lui. C'était surement encore plus frustrant de se prendre tous les reproches dans la figure. Elle serra les poings, le laissant parler. « Facile de s'excuser » ; « tu ne fais que fuir » « t'es vraiment une gamine » Elle serra les dents et baissa la tête.

Impuissance. C'était la goutte de trop. C'était juste insupportable. Elle fronça les sourcils. La colère l'envahissait. Les regrets la répugnaient. Il était allé trop loin. La demoiselle serra son poing et lui envoya dans la figure en hurlant. « Je te déteste! T'es trop méchant! Même quand j'ouvre mon coeur, tu me repousses! C'est toi le lâche! OUI MYKAËL T'ES UN LACHE! » C'était sorti. Ça faisait du bien. Elle ramassa son sac et le toisa à son tour. « T'es mon cousin. Et je t'aime très fort. Mais t'es juste insupportable. J'aurai jamais du fondre en larmes devant toi.  Tu le mérites pas. »

Détermination.
Si elle faisait ça, c'était pour que mykaël ne devienne pas comme son frère. C'était pour qu'il la respecte, pour qu'il arrête de jouer avec elle. Parce qu'elle n'allait pas tenir longtemps s'il continuait. Pourtant, il semblait y prendre du plaisir... Elle ramassa son sac, reniflant encore, le regard triste. Quel con sérieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Re: Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]   Ven 21 Déc - 17:29

Il vit de suite cette grimace agacée sur son visage, et il soupira. La suite était plus que prévisible. Il aurait très bien pu esquiver son poing dans la figure, mais il ne bougeait pas. Cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas fait. Aussi, il se massa la mâchoire. Bien entendue, cela faisait moins mal que si c’était un garçon qui l’avait frappé, mais bon. La petite douleur était là.

« Je te déteste! T'es trop méchant! Même quand j'ouvre mon coeur, tu me repousses! C'est toi le lâche! OUI MYKAËL T'ES UN LACHE! »

Il ricana doucement. S’il était vraiment le lâche, pourquoi c’était elle qui s’était excusée ? Elle racontait vraiment n’importe quoi quand elle voulait. Elle ramassait son sac, et prit de nouveau la parole.

« T'es mon cousin. Et je t'aime très fort. Mais t'es juste insupportable. J'aurai jamais du fondre en larmes devant toi. Tu le mérites pas. »

Il soupira de nouveau. Elle venait de dire qu’elle le détestait, et maintenant qu’elle l’aimait très fort. Il croyait plus la première probabilité que la deuxième. Simplement parce que sous la colère, on pouvait avouer des choses qu’on n’avouerait pas quand on était calme.

Sa cousine était là, son sac sur le dos, reniflant avec ce regard triste, alors que Mykaël la toisait à son tour.

« Tu ferais mieux de me détester. Parce que je ne compte pas vraiment faire du bien à qui que ce soit. »

Il ne voulait plus être gentil avec les autres. Il avait déjà trop subi quand il était comme ça, avec ses parents, sa famille et ses amis. Les personnes gentilles se faisaient toujours avoir. Mais le pire, c’était quand on se faisait avoir par un proche.

Il fronça les sourcils.

« Et encore moins aux membres de la famille. Alors met toi bien ça dans ta tête. »

Ses yeux étaient redevenus deux glaçons tandis qu’il se penchait vers la jeune fille.

« Je ne suis plus le gentil garçon que tu as connue. Je ne compte pas le redevenir, pour la simple et bonne raison que cela risque de me détruire à nouveau. Ne t’attache plus à moi. Je ne veux plus être dans cette famille de traître et d’hypocrite. »

Et il le pensait réellement. Cependant, cela n’allait pas avec ce qu’il voulait. Plus tôt, il voulait exister pour Laëstiel, être là même en tant que chieur. Mais il venait de se rendre compte d’une chose.

Que la jeune fille aimait tout de même ses parents, peut-être pas son frère, mais sa famille en général. Elle tenait plus à sa famille que lui. Lui ne voulait plus rien à voir avec eux.

« En ce fait, j’acceptes d’être lâche. Parce que je la fuis cette famille. »

Il se redressa, et ses yeux scrutaient le ciel. Bleu, avec des nuages légers qui flottaient au gré du vent.

« Je n’ai plus rien à te dire. »

Une nouvelle fois, il lui tourna le dos. Cette fois, il se fichait bien de sa réaction. Parce que si elle était toujours attaché au lien familial qui les unissait, lui l’était moins. Cette histoire de famille l’avait refroidi. Il aimait bien Laëstiel, mais de ce point de vue, ils ne pourraient jamais s’entendre. C’était comme ça.

Et cela ne changera jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je t'attendais.... Ou pas ♦ Laëstiel [TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vous attendais [Terminé / Hot]
» L'Amaryllis
» Je ne m'attendais pas à te voir ! [pv Katarina]
» Le syndrome de Cassandre... [Rp Darren - Cassandre]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« — Deane For Dream » ::  :: Archives ; :: RPs terminés-
Sauter vers: