« Ifreann. Dawel. Quel clan choisirez vous ? Bienvenue au pensionnat Deane, là où les rêves ne sont qu'utopiques … ♪ »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ici Lior Nathanael, que puis-je faire pour vous?

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanael Lior
Infirmier louche.
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Shuu Sakama de Diabolik Lovers

MessageSujet: Ici Lior Nathanael, que puis-je faire pour vous?   Jeu 13 Déc - 19:38

Nathanael Lior

❝ Je peux arranger comme aggraver ~ ❞



SURNOM : Nath...
AGE : 20 ans physiquement, 106 réellement.
PAYS D'ORIGINE : Allemagne
NÉ LE : 13 Décembre
STATUT : Infirmier
GROUPE : Personnel
RACE : Vampire


Physique

TAILLE : 182 cm
POIDS : 75 gk
CHEVEUX : Mi-longs, en coiffé décoiffé, légèrement ondulés, blonds, frange en bataille.
YEUX : D’un bleu digne d’un allemand qui se respecte, pouvant facilement noircir selons ses mauvaises pensées, mais qui ne trahissent généralement pas son humeur.
TROUBLE(S) PHYSIQUE(S) : Simplement la cicatrice de la morsure à l’origine de sa transformation. Son corps n’a nulle autre meurtrissure ou particularité.
SIGNE DISTINCTIF : Vous le verrez très souvent en blouse blanche, prêt à travailler. Sinon, quand il ne bosse pas, il se permet d’écouter de la musique à longueur de journée, le pourquoi vous verrez certainement avec des écouteurs dans les oreilles et un lecteur accroché autour du cou.


Mental

ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel.
QUALITÉS : Calme – Réfléchit – Poli – Curieux – Rêveur – Assuré…
DÉFAUTS : Impatient – Solitaire – Déséquilibré – Ironique – Faux – Sadique – Défiant…
GOÛTS : Nath peut écouter toutes sortes de musique bien qu’il ait une préférence pour les mélodies douces au piano ou au violon. Niveau alimentation… la question se pose-t-elle vraiment ? Le sang, du frais, d’humain surtout, il a horreur du sang animal et s’en passerait bien. Mais dans ses vieux souvenirs, il se souvient qu’en tant qu’humain il aimait déjà beaucoup cela, en plus du gout sucré des fruits, mais il ne peut plus le sentir aujourd’hui, cela peut lui manquer de temps en temps. Il aime le silence et par-dessus tout ses idées folles. Il déteste par contre les gens qui l’ouvrent trop.
RÊVE(S) : Il n’en a plus. Ou peut être son rêve est-il d’en avoir à nouveau ?
CRAINTE(S) : Après toutes ses années à vivre, il pense ne plus avoir peur de rien, ne même de mourir, après tout il a fait son temps. Remarque, il craint de devoir s’ennuyer encore de nombreuses années.
AUTRE(S) : On ne peut jamais bien le connaître, mais le rencontrer peut vous aider à l’apprécier ou a le détester.


Mon passé
« Je ne pense pas que ma vie soit passionnante au point d’être racontée. Mais puisqu'on me le demande, je vais faire un effort.

Ma vie a commencée en Allemagne, dans une famille plutôt aisée. Ma mère n’avait pas besoin de travailler, elle ne faisait que s’occuper de ma sœur et de ma petite personne, le dernier de la famille, le petit prince gâté par tout le monde. Oui je l’avoue, j’avais tout ce que je désirai, les faveurs de tous me revenaient. Particulièrement celles de mon père qui me ramenait un cadeau tous les jours après le travail. Pourtant, à cette époque, même si l’on avait les moyens de vivre sans soucis, il valait mieux ne pas jeter l’argent par les fenêtres non plus. Mais c’était inévitable. Je devais recevoir ma surprise tous les jours. Non je ne l’exigeai pas, mais j’avais fini par y prendre goût. Surtout que vers l’âge de 8 ans, je me suis surprit à être passionné de science. J’avais appris à lire très facilement et passai des journées entières à lire d’énormes bouquins sur la chimie et la biologie. Mes cadeaux se résumaient donc à ce genre de livres, puis au fur et à mesure des années, je pu recevoir des instruments de chimiste avec lesquels je m’amusai sans modération. Je ne peux pas le nier, mon enfance fut parfaite.

Vint le temps des études. Tout le monde savait où je voulais absolument aller, mais personne ne pensait que cela serait possible. En ce temps, les études pour devenir scientifique ou simple médecin n’étaient réservés qu’à quelques chanceux, parmi lesquels je ne faisais bien sûr pas parti. Cela n’empêcha pas ma détermination de m’amener de plus en plus haut. Je réussis chaque année sans jamais baisser de niveau, je ne faisais que travailler et cette branche me plaisait de plus en plus. Même notre déménagement dans un pays voisin ne me perturba pas, le changement de langue ne fut que bref, j’en oubliai même ma langue natale tant il fallait que je me plonge dans les cours de mon nouveau chez moi. Puis, un beau jour, après de longues semaines d’examen plus une remplie de gros doutes sur mes écrits passés, je fus enfin diplômé et près à passer au niveau supérieur. Je dois avouer que ma famille fut laissée un peu derrière, je ne me souviens même pas des ambitions de ma chère sœur… Une petite pointe d’égoïsme, surement. Mais je devins alors la fierté de ma famille, j’allais surement obtenir un niveau plus grand que celui de mon père qui pleurait pour la première fois devant nous une fois la bonne nouvelle arrivée.

Je commençai alors des études plus approfondies, je commençai l’apprentissage d’un métier, un qui m’appelait depuis ma plus tendre enfance. Enfin, ils étaient plusieurs à m’appeler, c’était difficile de faire un choix précis. Je me lançai donc vers le métier de médecin, un travail très bien vu, que tout le monde aimé. Juste par ce qu’en faisant ce métier on aidait les gens à guérir, parfois on pouvait les sauver d’une mort certaine, les gens étaient admiratifs. Je trouvai cela un peu ridicule, mais ce n’était pas la cause de mon envie de réussir, je m’en contrefichai même. Mais je ne savais pas encore que j’allais pouvoir toucher à tout ce que voulais. En effet, à vingt ans, durant un de mes stages où je devais analyser un cadavre pour déterminer la cause du décès, un drame eut lieu. J’eu la grande surprise de voir le fameux corps soit disant mort se mettre à bouger, il n’était pas mort, enfin si… Mais, pas vraiment. Il ne me fallut guère longtemps pour comprendre que j’avais affaire avec un vampire. Non que je croyais aux histoires de morts vivants et toutes autres formes de bêtes imaginaires, mais cette femme glacée et à la peau bleutée se jeta sur moi pour me mordre au coup et commençait à se nourrir de mon sang. Je ne comprends toujours pas la raison pour laquelle elle m’a laissé en vie, enfin, en vie, c’est beaucoup dire… Depuis ce jour je suis tout aussi froid que le marbre et suis moi-même devenu un être auquel je ne risquais pas de croire.

Le reste de ma vie est surement celle que vous voulez le plus entendre. Comment vit un vampire ? Ne faites pas les innocents vous vous en doutez surement, je ne pense pas avoir à détailler toutes ces longues années dont j’ai pleinement profité. Grâce à cette longévité incroyable, j’ai pu toucher à tout. Je suis devenu médecin, oui j’ai réussi, très facilement d’ailleurs. Puis j’ai visé plus haut, devenant scientifique avec mon propre laboratoire. Aaaaaah que je me suis amusé ! J’ai vraiment fait de tout. Bon, beaucoup de choses illégales, certes, le pourquoi j’ai été viré comme un chien dans les rues… Dommage, mais pas tant que ça. Bon, être immortel n’a pas que des avantages… J’ai vu ma famille mourir sous mes yeux alors que je gardais ma bouille de jeune homme, j’ai tué bien des gens pour gouter au sang. Eh bien oui, que vouliez-vous que je fasse d’autre ? Je ne faisais que répondre à mes envies, rien de plus. Je dois avouer que je suis devenu un peu fou à cause de tout cela… Déjà que je n’étais pas très clair, ce temps qui ne s’arrête jamais ne m’arrange pas.

Et mon arrivée dans ce pensionnat ne fera qu’aggraver mon cas. J’en avais entendu parler, je suis donc allé y jeter un coup d’œil et curieusement je me suis bien entendu avec un des directeurs. Orphan. Tout aussi fou que moi, je ne pouvais que me plaire chez lui. Ainsi, je suis devenu l’infirmier du pensionnat.

Surement me croiserez-vous en cas de besoin. Ou pas. »



PRÉNOM/PSEUDO : Nath suffira
AGE : 19 ballais
COMMENT T'AS DÉCOUVERT LE FORUM ? :Top Site
T'AS UNE PROPOSITION L'ARTISTE ? :Non non, j’ai décidé d’être un mauvais membre donc je ne donnerai aucune idée '^'
C'EST QUI SUR TON AVATAR ? : Shuu Sakama de Diabolik Lovers [game]
CHOCOLAT OU VANILLE ? : Vanille ~
TU RP DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ? : Heu… ça doit faire 8ans. Mais je ne rp sérieusement que depuis 5ans je dirais.



Dernière édition par Nathanael Lior le Lun 6 Mai - 18:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel S. Sullivan
Administrateur. Wouaf ! ♥
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/11/2012
Feat. : Izac [Unlight]

MessageSujet: Re: Ici Lior Nathanael, que puis-je faire pour vous?   Ven 14 Déc - 23:36

BIENVENUE A TOI NATHANAEL ;) ♥️


Salut à toi, nouveau petit personnage du personnel ! Je t'accepte dans ma grand famille et promet de te chérir et de t'aimer jusqu'à ce que ... Oui, mais non. Bienvenue à toi, quoi qu'il en soit, superbe fiche ! Un caractère intéressant et un personnage assez proche du mien au final donc (presque) parfait ! ♥️ 8D T'as 18 ans, mais tu es vieux mon dieu ! *meurt* Sur ce, je te valide, bien évidemment, j'adore ton histoire qui plus est (sans parler du prénom Nathanael, mais ça, c'est une longue histoire !) ! Alors ... File vite faire ta fiche de lien et ton portable !
Et dès que ce sera fait, je veux un lien et ton numéro ^o^ Wouaf ♥️ !




Swan qui se dessine ... Aïe ! XD

Bienvenue. Wouaf !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ici Lior Nathanael, que puis-je faire pour vous?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« — Deane For Dream » ::  :: Dossiers scolaires ; :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: