AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



« Ifreann. Dawel. Quel clan choisirez vous ? Bienvenue au pensionnat Deane, là où les rêves ne sont qu'utopiques … ♪ »
 

Partagez | 
 

 Call of Sorrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flyn V. Léoric
Adorable pyromane, Axel pour les intimes. ~
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Axel

MessageSujet: Call of Sorrow   Jeu 13 Déc - 0:21

Call of sorrow
Un moment de perdition sentimentale...Ôte moi ces chaînes d'un sourire.

Tristesse, mélancolie placardée sur le visage d'un jeune homme aux cheveux de feu. Il est installé près de la fenêtre, troisième rangée en partant du bureau du professeur. Plongé dans ses pensées, ce n'est qu'à moitié qu'il écoutait ce que le professeur déblatérait. Alors que le temps semblait se figer pour lui laisser tout le loisir de penser à Yan la pluie battait son plein dehors. Flyn n'aime pas la pluie, l'air humide et le ciel de cendre lui évoque de mauvais souvenirs de son passé, souvenirs dont la blessure ne semble pas avoir cicatrisé au fil des années. Quelques longues dizaine de minutes plus tard, le professeur posa sa craie sur son bureau et frotta frénétiquement ses mains. Celles-là même desquelles un nuage de poussière blanche se dispersèrent dans l'air. Le cours était terminé, le dernier de la journée... Alors que les autres élèves quittèrent la classe, Flyn resta à sa place, son bureau semé de désordre comme à son habitude. L'esprit ailleurs, il porta son attention sur la cours de l'établissement, celle sur laquelle nombres d'élèves courraient sous la pluie, négligeant, ayant omis d'apporter avec eux leur parapluie. Flyn leva les yeux vers le ciel et répéta à voix basse les mots suivants:

...Parapluie...

Bien qu'il n'avait pas besoin de traverser tout de suite le bâtiment, il attendrait simplement que la pluie cesse. Enfin...Pourvu qu'elle cesse rapidement. Flyn s'était juré de mettre un peu d'ordre dans sa chambre mais le sort ne semblait pas être de cet avis. La classe était presque vide, il devait y avoir encore deux ou peut être trois élève dans la salle de classe. Le brouhaha derrière lui, c'est ce qui lui mit la puce à l'oreille. Une fille faisait partie du lot mais son prénom ne lui revenait pas, mauvaise mémoire parait-il. Il se retourna comme pour se confirmer la présence des individus et se retourna ensuite vers la fenêtre. Personne, la cour était déserte désormais. Adieu silhouette pressée sous la pluie battante, adieu, parapluies dépareillés. Adieu, Yan.

Flyn sortit de sa rêverie et rangea son bureau. Enfin...il fourra tout dans sa sacoche et se dirigea vers la sortie de la classe. La porte n'était désormais plus qu'à un pas de lui, un pas décisif. En effet, lorsqu'il entama ce derniers pas, quelqu'un lui rentra dedans, littéralement. Surpris, Flyn fut déséquilibré, mais se rattrapa aussitôt... Pas de quoi fouettez un chat, cela pouvait arriver à tout le monde, bien que cela fit naître sur son visage une veine soucieuse et particulièrement vengeresse. Pourvu qu'il s'excuse, c'est tout ce que le jeune homme attendait... Puisqu'il ne se décidait pas, il allait le remettre à sa place quand cette fois-ci quelqu'un d'autre rentra dans la pièce..."Bon sang, d'habitude tout le monde est déjà partis !" pensa Flyn.

Ce visage ne lui était bien sur pas inconnu, bien que son nom lui échappait. Ah, c'est le gars qui dormait en cours la semaine dernière...Un épisode plutôt divertissant puisqu'il avait eu pour effet d'amuser la classe d'habitude si maussade. Bah, ce n'est pas parce que l'on possède pouvoirs et facultés diverses qu'il ne faut pas s'amuser d'un rien. Après tout, quand on est doté de talents comme les nôtres, les petites choses de la vie, voir les plus insignifiante peuvent dépasser leur proportions initiales. Ce fut un bon moment, amusant. Petite veine désormais ailleurs avait laissé place à un sourire en coin à l'attention du jeune homme qui passa le pas de la porte.

'Lut

HRP:
 


Dernière édition par Flyn V. Léoric le Dim 30 Déc - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Ciardha
« Élève de la classe Saturn. »
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Daemon Spade

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Jeu 13 Déc - 17:29


Un jour de classe comme les autres, balise de certitude dans le chaos de nos vies, jalon du train train quotidien. Et pourtant, d'un instant à l'autre, tout pouvait se transformer en une aventure extraordinaire...
Il sourit de ses pensées stupides, cela faisait six ans qu'il était au pensionnat et, bien que tout le monde ici possède un talent spécial, rien de bien fameux ne s'était passé. Ils y avait dix fois plus d'aventure dans un seul tome d'Harry Potter qu'il n'y en aurait jamais au pensionnat Deane.
Cependant, une petite voix dans son esprit s'entêtait à murmurer, "Tu ne peux pas savoir de quoi demain sera fait". L'espoir, cette petite voix le symbolisait. L'élément central qui faisait avancer l'humanité depuis des millénaires, cette possibilité que quelque chose arrive. Et pourtant, c'était ridicule...

Il y avait des choses plus concrètes, des choses immédiates, comme le regard sévère du professeur qui l'avait vu rêvasser. Peut-être que son espoir à lui était de voir réussir ses élèves, mais Alec en doutait, tant d'altruisme à notre époque était impossible.

Il quitta le cours dès que le signal fut annoncé, mais revint rapidement, un café à la main. Il pleuvait dehors et d'ici la vue était intéressante. On pouvait contempler les trombes d'eau s'échappant dans une folle descente des nuages sombres. L'ambiance était parfaite pour une scène dramatique ou un duel entre deux ennemis jurés. Alec regardait trop de films pour son propre bien.

Il répondit rapidement au salut d'un gars de sa classe, celui au prénom bizarre. Flyn, ou quelque chose d'approchant. Et poursuivi son chemin vers le mur qui abritait les fenêtres. Là, il s'abima dans la contemplation du paysage, marmonnant une banalité.

« Sale temps, hein ? »

Puis, enchaînant, plus pour lui-même qu'à l'attention des autres personnes éventuellement présentes.

« Il y a une sorte de beauté mélancolique dans ce "sale temps" pourtant, mais seuls ceux qui sont au sec ont ce genre d'opinion sur la question. Pour les autres, c'est juste humide et froid. »

Finissant son café d'un trait, il jeta négligemment le gobelet dans une poubelle et, l'instant d'après, un paquet de carte voltigeait déjà entre ses mains expertes. Avec un sourire digne d'un chat du Cheshire et une étincelle de pure malice dans le regard, il posa une question qui avait scellé le destin de beaucoup de ses camarades de classe par le passé (enfin, surtout celui de leur argent de poche) :

« Quelqu'un veut faire une partie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flyn V. Léoric
Adorable pyromane, Axel pour les intimes. ~
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Axel

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Lun 17 Déc - 13:23

Te laisseras tu brûler les doigts ?

Cette fin de journée allait sans doute être moins triste et moins pénible que ce que à quoi Flyn s'attendait. Le garçon dont le prénom lui revint enfin, Alec, répondit à ses salutations. Dans un premier temps, il y répondit vraiment pour ensuite se parler à lui même (ou du moins ce qui y ressemblait...). Dans un second temps, il proposa quelque chose qui captiva l'attention de Flyn, un jeu. Pourquoi ne pas se laisser tenter et perdre un peu de son temps ? Après tout, ce n'est pas comme s'il avait vraiment autre chose à faire aujourd'hui... Personne autour d'eux ne semblait encore s'intéresser à ce petit jeu et c'est pour cela que le jeune homme s'avança à hauteur de celui qui lançait cet évènement, les bras croisé, yeux dans les yeux.

Avec plaisir, mais quels en sont les gains, l'enjeu ?

Le jeune garçon à la crinière flamboyante retourna près de la place qu'il occupait tout à l'heure, près de la fenêtre, son reflet pris forme dans la glace. Un jeune homme aux longs cheveux roux habillé d'une longue veste noire à capuche (en feutre) qui recouvrait presque tout son corps et ne laissait apparaître que son visage. C'était la tenue qu'il portait lorsqu'il faisait mauvais, aujourd'hui, c'était le cas, Flyn détestait la pluie. En effet, elle lui rappelait des souvenirs trop douloureux pour qu'il puisse le supporter.

Le regard à présent dirigé vers Alec, continua de le regarder sans un mot et il dégagea quelques bancs qu'il accola ensembles pour que quatre personnes (ou deux y compris) puisse y participer. Sais-t'on jamais, quelqu'un aurait peut être envie de se joindre à eux. Ensuite, il présenta une chaise à Alec et Flyn prit place à son tour. Les autres personne présentes dans la salle ne semblait pas encore réagir et continuaient de parler entres eux.

Montre moi ce que tu sais faire.

Le jeune homme croisa les bras en attendant qu'Alec montre ce dont il était capable, le regard plongé dans celui qui tenait dans ses mains les cartes d'une journée moins pénible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Ciardha
« Élève de la classe Saturn. »
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Daemon Spade

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Jeu 20 Déc - 20:03



« Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis. »

Alec devait avoir une réputation trop répandue, six ans à plumer les pensionnaires y étaient peut-être pour quelque chose. En tout cas, l'enthousiasme qu'avait suscité sa proposition était des plus limités. Une seule personne avait répondu à sa proposition, le jeune homme à la chevelure de feu[1] qui l'avait salué lors de son retour dans la classe. Après lui avoir sorti une chaise, ce pourquoi il le remercia d'un signe de tête muet, ce dernier l'interrogea justement sur l'enjeu.

« Tout dépend de ce que tu es prêt à jouer. En général, je préfère de petites mises, de l’ordre de quelques euros, mais on peut parier d’autres choses si tu veux. »

Il jouait avant tout pour s'occuper, les gains étaient un bonus sur son argent de poche. Bonus qui pouvait parfois devenir plutôt conséquent et avec lequel il payait pour ses loisirs, rendez-vous et autres futilités, mais bonus tout de même. Ce qu'il aimait lorsqu'il jouait au poker, c'était toute la dynamique sociale qui l’entourait, le bluff et les surprises.
Le regard du rouquin le ramena à la réalité, montrer de quoi il était capable ? Pauvre de lui, mais malheureusement en dehors de ce motivé, il n'y avait pas grand-monde qui eut l'air convaincu.

« Mais nous avons un souci. Si personne ne veut se joindre à nous, on peut faire une croix sur la plupart des jeux intéressants. Et je doute qu'une simple bataille soit réellement divertissante. D'autres idées ? »

On finissait par se lasser de la bataille[2] vers 8 ou 9 ans, en général, si pas plus tôt. Et la plupart des gens présents devaient en avoir à peu près le double. Il espérait bien que son vis-à-vis trouverait quelque chose ou qu'un joueur potentiel se déciderait à émerger de la masse, sinon ils devraient ranger les cartes et se contenter des bavardages typiques d'adolescents. Chose qui ennuyait déjà Alec rien que d'y songer.



1 - métaphoriquement parlant.
2 - ami lecteur, si tu ne connais pas la bataille, va t'acheter une enfance : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_%28jeu_de_cartes%29


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flyn V. Léoric
Adorable pyromane, Axel pour les intimes. ~
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Axel

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Ven 21 Déc - 15:41

Let's Play !

Parier de l'argent ? Ce n'est pas mon fort... De toute façon, je suis fauché ! Néanmoins, nous pouvons pariez des choses plus subtiles, plus...

Flyn marqua une courte pause qu'il ponctua d'un sourire léger.

Plus intéressante, que dirais tu de mettre comme enjeu une sorte de défi du choix du vainqueur ? Cela m'amuserait d'autant plus que de ramasser ou perdre des clopinettes...

Son sourire s'effaça à la fin de sa phrase, non pas qu'il était contrarié ou quoi que cela soit d'autres, mais il ne voyait pas l'intérêt de sourire bêtement tout au long de la conversation. Alec avait raison sur un point, à deux, il était moins aisé voir moins amusant de trouver un jeux de cartes. La bataille était à exclure, trop rébarbatif, trop lent et trop pencher sur une éventuelle conversation longue et ennuyeuse. Le but était de s'amuser, de gagner ou de perdre et non pas de se faire un ami. Flyn n'avait qu'une idée en tête et elle alimentait son envie de jouer.

Que dirais de jouer à "Le treize brasses" ? On peut y jouer à partir de deux où à plusieurs.

Informations sur le jeux:
 

C'est facile à jouer, mais si tu as une autre idée en tête, pourquoi pas !

Le rouquin regarda à nouveau dans la classe si personne ne voulait se lancer dans une partie avec eux. Visiblement, quelqu'un regardait dans leur direction mais sans jamais se prononcer...Peut être qu'elle attendait simplement de voir comment se déroulerait cette première partie, qui sais. Flyn sortit de sa sacoche de cours une brioche fourrée au chocolat qu'il déballa lentement en prenant soin de faire le plus de bruit possible. Un son plutôt agréable selon lui. Il mordit une fois dans la brioche et reporta son attention sur son camarade de classe.

Les autres personnes présentes dans la classe continuaient ce qu'ils faisaient de leur côté. Flyn cru entendre parler de rencontre arrangée entres élèves pour apprendre à se connaitre et se genre de trucs... Il connaissait ce genre de système qui était très répandu au japon et fut étonné de voir que les gens de ce pays le pratiquait aussi. Par ailleurs, l'idée ne l'intéressait pas plus que ça. Le jeune homme pensa avoir vu une jeune fille regarder dans leur direction, une fois de plus. Mais chaque fois qu'il tournait la tête, elle faisait de même. Impossible de savoir ce à quoi elle pensait... Le jeux ? Un des deux garçons ? Après tout, il s'en fichait pas mal aussi... Advienne que pourra, n'était pas sa devise préférée, mais dans ce cas-ci c'est ce qu'il pensa.

Affalé sur sa chaise, il posa son coude contre le banc de l'école qu'il avait déplacé et posa sa joue contre sa main, attendant une réaction d'Alec. Après tout, la partie ne pourrait pas commencer sans lui et il fallait bien lui laisser un temps de réflexion sur le jeux qu'il allaient commencer. Après tout, de son côté, Flyn réfléchissait déjà à ce qu'il pourrait demander à Alec en cas de victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Ciardha
« Élève de la classe Saturn. »
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Daemon Spade

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Mer 26 Déc - 17:37


(désolé pour l'attente, c'est en partie la faute du Père Noël)

Un défi pour le perdant, hein ? C'était une idée intéressante, Alec trouvait l'enjeu approprié. Surtout pour tromper son ennui. Il écouta la suite et la proposition de jeu de son futur adversaire. Hochant la tête, il prit le paquet et le posa devant Flyn.

« Ton jeu me va, mais faisons d'abord une partie pour du beurre, que je voie si j'ai bien compris comment ça tourne. Pour cette fois, laissons tomber le hasard et donne les cartes, ce sera plus simple. »

En vérité, Alec avait déjà parfaitement saisi les règles et saurait certainement tirer son épingle du jeu, mais il voulait d'abord connaître quelques détails. Tels que la façon dont son adversaire jouait, les mimiques ou détails subtils qui pouvaient trahir chez lui une bonne ou mauvaise main et toutes les petites inattentions du genre qui lui donneraient un avantage lors de la vraie partie.
Même si Alec jouait pour s'amuser, il jouait aussi pour gagner. N'allez pourtant pas croire qu'il était mauvais perdant. Non. Lorsqu'il perdait, il passait un moment à tenter de comprendre ce qui n'avait pas été pour s'améliorer et réussir par la suite.
Apprendre de ses erreurs était, selon lui, une bonne méthode pour avancer. Certainement meilleure que de rester aigri et bouder dans son coin, en tout cas.

Puis, si d'aventure il gagnait, Alec avait une bonne idée du défi qu'il proposerait à son adversaire. Quelque chose qui l'amuserait beaucoup et emmerderait certainement les coquilles vides qui se dissimulaient parmi eux...

Une dernière fois, juste au cas où, il proposa aux silhouettes à proximité :

« Personne d'autre ? C'est maintenant ou jamais, après vous n'aurez plus l'honneur de perdre face à moi, aujourd'hui. »

Confiance affichée ostensiblement, arrogance, ego surdimensionné. On pouvait dire ce qu'on voulait et Alec n'aurait pas vraiment nié la chose, mais un terme aurait été bien mieux trouvé pour décrire cette façon d'agir : "esbroufe". Qui tenait plus du bluff en réalité que d'une conviction réelle.

(désolé encore, la qualité n'est pas tip top. J'essayerai de faire mieux sur le suivant)

_________________
"Every way makes my gain."
— Iago, Othello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïn G. Blütscher
« Élève de la classe Saturn. »
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 26/12/2012
Feat. : Hiruma Yôichi

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Ven 28 Déc - 1:09

Un bâillement. Tu t'ennuies. Enfin, à vrai dire, tu te réveilles. Affalé dans un coin au fond de la salle, un journal jeté sur le visage, tu finissais ta nuit. Et tu viens de te réveiller, un filet de bave sur la joue gauche ainsi que quelques traces d'encre noires affichées sur le visage... Tu clignes des yeux, étouffant un second bâillement, avant de te passer le revers de la main sur le visage, essuyant plus ou moins la saleté que tu affichais quelques instants avant. Tu te redresses alors sur ta chaise, reprenant une attitude un peu plus... convenable, et tu commences à ranger tes affaires. Enfin, tu commençais... Il y a un truc qui t'a retenu. Enfin, deux, mais tu vas pas chipoter... C'est juste que... Tu as tiqué. Jeux. Cartes. Et là, le déclic. Ca joue aux cartes sans toi... Oui, ils osent ! Toi qui avait dormi tout le long des cours, te voilà réveillé, motivé et prêt à prendre quelques cartes en main... Tu te lèves donc, te dirigeant vers les deux joueurs, pour tirer une chaise à toi et t'asseoir à leur table.

  • Salut les filles, je viens pour la cueillette des myrtilles. Ah non, merde. Je viens pour une partie de cartes. C'est bien de ça que vous parliez, non ?


Tu étouffes encore un bâillement. Oui, tu dormais, et il faudrait être idiot pour ne pas s'en rendre compte, avec ton reste de bave mêlée d'encré séchée sur la joue, tes cheveux coiffés de façons... Absolument pas coiffée en fait. C'est même plutôt l'anarchie sur ton crâne. Mais tu remarques que de toutes façons tu n'es pas le seul à avoir un panache totalement déstructure en guise de chevelure... Tu jettes un coup d'oeil au rouquin en pensant à cela... D'ailleurs, tu connais ces deux têtes là... Ah moins que... Bah, tu sais plus, et après tout, tu t'en fous, t'es là pour jouer...

  • Alors alors, vous m'expliquez la racine carrée de la constante d'Avogadro ou vous me dîtes à quoi on va jouer ? Enfin bref, moi c'est Eloi. Non mais non. Qu'est-ce que je dis encore ? De toutes façons les éléphants sont roses. Et mon nom c'est Kaïn. J'suis un agent du K.G.B, mais chuuut hein. Allez allez, jouez !


Tu les regardes tour à tour, un grand sourire sur les lèvres, découvrant ta dentition de prédateur. Quoi ? Tu leur a fait peur ? Bah, non, c'est pas possible ! C'était pas le but, tu peux pas avoir marqué ! Enfin, bref, quoi qu'il en soit, tu en reviens toujours à un seul et même point. Tu es fou. Oui, mais et alors ?

_________________
I'm Insane, and so what ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nury R. Albin
Pauvre renard asthmatique et propriété de Phoenix. ♪
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 24/12/2012
Feat. : Flaky - Happy Trees Friends

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Sam 29 Déc - 23:34

Elle revêtit l’uniforme sombre des Ifreanns avant de sortir du placard. Un placard qu’elle avait trouvée entre le bâtiment de Dawel et des autres ; comme elle en avait besoin. Ayant réussis à voler un uniforme, elle l’avait enfilée rapidement pour faire la visite chez les ennemis, si l’on peut dire ainsi. Ainsi, la jeune fille avait une mine renfermée, comme les Ifreanns avaient, et avança dans les couloirs.

Elle croisa plusieurs gens qui avaient cette aura sombre autour d’eux, mais ne les regardait pas. Elle savait les règles des gens ici, pour en avoir vue se bagarrer pour un simple regard mal placé. Et elle n’était pas là pour se battre à la base. Non, elle voulait découvrir l’activité qu’il y avait entre ces murs sombres et froids de cette partie du pensionnat. Personne ne l’avait remarquée, cette uniforme était vraiment utile, et lui allait bien en plus.

Non pas qu’elle ait beaucoup de forme à cause du sport intensif qu’elle faisait depuis ses dix ans, mais ce n’était ni trop grand, ni trop petit. Parfait donc.

Ses longs cheveux rouges en batailles attiraient des regards curieux, mais dès qu’elle posa ses yeux sur les gens, ces derniers détournaient les yeux avec indifférence. Elle ne fit pas plus attention, et arriva dans les couloirs des classes.

Regardant à l’intérieur, elle s’arrêta devant l’une d’entre elle, et scruta un groupe de garçons. Qui avaient l’air de jouer aux cartes. La jeune fille plissa les yeux, penchant le pour du contre. Elle risquait de se faire repérer si jamais elle jouait avec eux, mais l’envie était tentante. Et puis, elle avait le temps devant elle.

Avançant d’un pas assuré et avec son air confiant, elle se mit face à eux et les fixa. Un garçon aux cheveux bleus, un autre avec des cheveux rouges, et le dernier avec des cheveux blonds.

« Je veux jouer aussi. »

Surtout, ne pas faire de politesse. Ses yeux rouges étaient plantés dans ceux des garçons, pour ensuite se diriger vers une chaise à côté. Elle posa sa main dessus, et la ramena près de la table, sans rien dire. Fixant encore les garçons, elle reprit.

« Quoi ? Qu’une fille joue vous pose un problème peut-être ? »

Elle avait parlée d’un ton neutre, mais qui ne laissait aucune réponse. Elle s’était entraînée il fallait dire. C’était drôle de jouer les méchantes. Et puis, jouer aux cartes avec eux pourraient se montrer amusant.

« C’est quoi le jeu ? »

Et elle se remit à fixer le garçon aux cheveux bleus, qui tenaient les cartes. C’était sûrement lui qui savait, non ? Ou alors celui avec les cheveux rouge peut-être…

Elle ne savait pas, mais ne le montra aucunement. Ne pas montrer ses faiblesses, règle numéro un de survit chez les Ifreanns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flyn V. Léoric
Adorable pyromane, Axel pour les intimes. ~
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Axel

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Mar 1 Jan - 14:03

Petite flamme
Tu t'échappes de l'âtre et quitte la sécurité d'un feu maîtrisé.

Toi, jeune fille aux cheveux rouge, toi qui comme Flyn arbore une chevelure flamboyante. Malice, oui, pleins de malice dans tes yeux lorsque tu t'installe à cette tablée d'Ifreann. Mais ne pense pas que le manipulateur des flammes est dupe... Ton odeur est différente et ta tête lui est totalement inconnue. Certes, il n'était doué pour reconnaître les visages, pas physionomiste, c'est vrai, mais il savait dire s'il avait déjà ou non croisé un visage. Peut être était elle nouvelle pensa t'il d'abord. Idée qui ne resta pas cinq secondes dans le sillage de son esprit. Non, elle n'avait rien d'un Ifreann, mais elle s'en sortait pas trop mal pour le dissimuler. L'uniforme qu'elle portait correspondait à la tranche de l'âge qu'elle semblait avoir. Peut être était-il un peu paranoïaque... Il ne savait pas expliquer le pourquoi du comment, mais cette fille dégageait la même aura que lui... Contrairement aux âmes sombres qui se trouvaient dans la pièce elle semblait différente. Peut être étais-ce son pouvoir ? Tant de variables étaient à prendre en compte. Après réflexion, ce qu'elle faisait là l'importait peu, elle prit place à la table sans qu'il n'aie eu le temps de dire un mot. Elle répondait très vite comme si elle n'attendais pas de réponses à ses questions. Visiblement, cela ne semblait déranger personne.

Lut'

C'était simple, mais la politesse faisait partie de lui et il se devait de l'appliquer quand cela s'avérait nécessaire. C'était bien le cas. De plus, c'était une jeune fille fort charmante. Le fait qu'elle aie des cheveux rouge lui plaisait, c'était une des couleurs qu'il appréciait le plus dans la pigmentation capillaire. Subtilement, il se rapprocha d'elle et la pris dans ses bras. La subtilité, c'est pour les tapettes ! Cachait-il quelque chose dans ses gestes ? Oui. En réalité, il avait envie simplement d'un contact chaleureux juste comme ça ~

Flyn jeta un regard dans la salle et plus personne ne viendrait ici aujourd'hui... Le petit groupe qui était là tout à l'heure s'en était allé et il ne restait plus qu'eux. Alec, le blondinet complètement décalé qui disait n'importe quoi, la jeune fille et lui même. Les cartes étaient étalées sur la table. Alec semblait réflechir longuement.

Alec, tu lances le jeux ? On fais ce qu'on avait dit ou on lance un autre ? Jeux à pari bien entendu ! Comme convenu... Sans enjeux, ce n'est pas amusant.

Le jeune homme était toujours accolé à la fille aux cheveux rouge dont le nom ne semblait pas avoir été lancé dans la conversation. Il avait l'impression que cela faisait un moment que cette conversation avait commencé... Il était plutôt du genre impatient. Incontrôlable... Et quand il n'avait pas une bonne raison, il n'aimait pas rester en place. Il était temps que le jeux commence car l'ennui s'installait lentement. Le blondinet avait une tête qui ne lui revenait pas, mais Flyn n'était pas du genre à juger sur une simple impression. Il pouvait être très sympathique en fin de compte. Bizarre, mais sympathique ? Nous verrons ça !

Alors... ?



Spoiler:
 

_________________
"If you think the mankind is not enough powerful you're a fool god."


Element:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Ciardha
« Élève de la classe Saturn. »
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Daemon Spade

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Mer 2 Jan - 12:25


La pluie redoublait d’insistance contre les baies vitrées de la salle de classe, Alec se sentait inspiré. Les deux nouvelles têtes à leur table y étaient-elles pour quelque chose ? Peut-être, mais au fond, tout ce qu’il avait, il ne le devait qu’à lui-même.
Avant toute chose, il adressa un bref regard au blond, tout en ramassant les cartes d’un geste vif et, en apparence détaché, puis répondit, alors qu’il vérifiait le jeu.

« Je pourrais tenter de t’expliquer ce qui concerne la constante d’Avogadro en détail, mais j’aurais peur de perdre mon temps et d’endormir la moitié des personnes présentes ici. Contentons-nous donc des cartes pour cette fois. »

Se tournant vers l’étrange fille aux cheveux rouges, il remarqua que Flyn n’avait pas perdu de temps pour lui faire des avances tout sauf subtiles et cela fit naître l’ombre d’un sourire sur ses traits. Cette manière d’agir était bien loin de ce qu’on lui avait lui-même enseigné, à savoir être un parfait gentleman, mais ce ne serait pas lui qui irait en faire la remarque. Peu lui importait que son camarade de classe se conduise comme un rustre. Ce qui lui importait, par contre, c’était que s’il accordait de l’attention à cette fille, il en accorderait de fait beaucoup moins aux cartes. Affable, il leur adressa à tous un chaleureux sourire et expliqua :

« Soit, soyez les bienvenus à cette table. Le jeu que proposait Flyn est certes intéressant, mais maintenant que nous avons un nombre de joueurs plus conséquents, pourquoi ne pas revenir à un jeu plus connu et accessible à nos deux nouveaux venus ? Cela évitera de devoir réexpliquer les règles, même si j’en ferais volontiers une partie, à l’occasion. »

L’art de reprendre l’avantage rapidement et sans heurs, jouer en terrain connu rendrait la chose encore plus aisée. Il posa le paquet mélangé devant la demoiselle.

« Coupe. Et, au fait, que tu sois une fille, un gars ou quoi que ce soit d’autre n'a aucune importance pour moi, tant que tu as des mains pour tenir les cartes et un nom par lequel nous pouvons t’appeler. »

C'était une manière de lui faire comprendre qu'elle avait omis de se présenter à eux, contrairement au blondinet. Il la laissa séparer le paquet, sortit une boîte de jetons de son sac, qu'il répartit également entre les joueurs, puis repris les cartes et en distribua deux à chacun, avant de poser les autres au centre de la table, face cachée.

« Poker, variante Texas Hold'em, le gagnant peut poser n'importe quel défi réalisable au perdant qui devra l'exécuter. Des questions avant le premier tour de mise ? »

Son attitude avait été quelque peu tranchée, mais il savait parfaitement que s'il tergiversait, ils mettraient des heures avant de faire quoi que ce soit. Il y avait un temps pour le blabla et un temps pour prendre des décisions.
Amusant comme Dana aurait apprécié de le voir comme ça, prendre les choses en main et décider lui-même. Ce n'était pas vraiment son genre.

Spoiler:
 

_________________
"Every way makes my gain."
— Iago, Othello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïn G. Blütscher
« Élève de la classe Saturn. »
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 26/12/2012
Feat. : Hiruma Yôichi

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Sam 5 Jan - 0:20

Tu jettes un regard par le fenêtre. Il pleut. Qui ça "il" ? Euh. Bonne question. Tu clignes des yeux, et tu reportes ton attention sur la table. Tu vois alors une fillette arriver. Cheveux rouges, dégaine douteuse, et pas une once de politesse. Bah quoi ? Toi au moins tu les as salués, et tu t'es présenté en arrivant. Enfin. Tu t'en contrefous du pourquoi du comment. Tu la regardes un instant, avant de lui jeter quelques mots au visage.

  • On dit je voudrais, petit. Bonsoir au passage.


Tu ne fais pas de remarques à la réponse du jeune homme aux cheveux bleus. Disons plutôt que tu l'ignores, reportant ton attention vers le spectacle teeeeellement captivant de la pluie qui tombe, restant quelques instant à fixer la fenêtre, avant de voir le rouquin prendre la gamine dans ses bras. Duo de roux ! Tu arques un sourcil. C'est d'une finesse monstrueuse. Pachydermique même. Un mammouth débarquant au milieu de la salle en tombant du ciel serait même plus discret que son geste... Tu souris néanmoins. Bah, il fait ce qu'il veut de toutes façons. Tu te tournes alors vers l'autre, pendant qu'il tend les cartes à la dernière arrivante pour lui demander de couper le tas qu'il vient de mélanger.

  • Pardon, tu m'as dit quelque chose ?


Oui, en fait tu as écouté ce qu'il disait. Non, tu n'en avais rien à faire. Et oui, tu te fous ouvertement de lui. Tu le regardes avec cet air totalement désintéressé, un sourire narquois sur les lèvres. Oui, tu commences les provocations alors que vous n'avez pas encore débuté votre partie. Mais aux cartes comme pour tout le reste, tout n'est qu'intimidation et bluff. Et c'est justement ça qui te plait. Tu le regardes alors sortir une boite de jetons de son sac. Ces jetons, tu les connais bien. Des jetons de poker. Enfin, ça devient intéressant ! Tu prends alors les cartes qu'on te distribue, y jetant un bref coup d'oeil, un air insolent sur le visage. C'est pas glorieux. Mais tant pis. Tu prends un jeton, jouant avec quelques instants, avant de le reposer brutalement sur la table, ta main dégageant quelques étincelles au passage. Tu jettes alors quelques jetons au centre de la table, tout en lui répondant.

  • La seule question que je me pose, c'est de savoir quand est-ce qu'on commence !

_________________
I'm Insane, and so what ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nury R. Albin
Pauvre renard asthmatique et propriété de Phoenix. ♪
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 24/12/2012
Feat. : Flaky - Happy Trees Friends

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Sam 5 Jan - 14:14

Ils tiraient tous une drôle de tête. Le premier garçon qui m’aborda était le roux, qui avait des cheveux presque similaire au sien. Un peu moins en pétard peut-être. Il la salua brièvement, mais ne répondit pas, attendant qu’on lui dise de quel jeu il s’agissait. Mais son attention revint vite sur le garçon aux cheveux rouges. Car il l’a prit dans ses bras le plus naturellement du monde.

Elle sursauta, en premier lieu, ne s’attendant surtout pas à un contact avec un garçon. Se contrôlant, elle fit en sorte qu’on ne voit pas sa tête qui devenait pivoine, et tourna la tête vers le roux. Pourquoi la prenait-il dans ses bras au juste ? Elle ne réagit pas, alors que le garçon présenta le jeu. Il lui demanda de couper les cartes, tout en précisant que cela ne l’affectait pas de savoir qu’elle était une fille, du moment qu’elle savait jouer. Et qu’elle avait un nom.

Elle se contenta d’hausser les sourcils d’un air indifférent. Prenant le paquet, elle le coupa avant de le rendre au garçon bizarre avec ses cheveux bleus. Enfin, moins bizarre que le roux qui ne la lâchait pas.

Le blond prit la parole ensuite. Mais lui avait un air bizarre, et semblait un peu provoquant. Ne pas lui parler. C’était la première chose qu’elle se disait. Parce qu’un type pareil ne pouvait que lui attirer les ennuis. Déjà qu’elle risquait gros en étant ici, alors bon, pas besoin d’une louche en plus.

« Je ne connais pas vos noms non plus. Mais je m’appelle Rubra. »

Elle ne mentait qu’à moitié. Rubra était son deuxième prénom, celui qu’elle utilisait pour ne pas qu’on sache le premier donc. Un peu de prudence ne tuait pas. Elle haussa les épaules, et eut un sourire en entendant les conditions du jeu. Des défis ? Hm… C’était intéressant. Très même. Elle qui avait crue que cela ne serait qu’un jeu avec de l’argent, aller voir…

Elle se tourna vers le roux, avant de prendre la parole de nouveau.

« Au fait, pourquoi tu m’as prise dans tes bras ? »

Ses prunelles rouges sombres étaient plantées dans ceux du roux, dont elle ne savait toujours pas le nom. C’était son don ? Faire des câlins à tout le monde ? Ou savoir quelque chose de la personne par le moindre contact ? Si ce dernier s’avérait être le cas, elle était dans une mouise profonde. Mais elle ne fit comme si de rien n’était.

Ne pas montrer sa peur, cela ne servait à rien. Déjà qu’elle n’était pas habituée à ce qu’on lui fasse des câlins, ou même qu’on la touche, si en plus ce seul contact la plongeait dans une cochonnerie sans nom, elle allait devoir partir. Vite.

Elle ne savait pas ce que faisaient des Ifreanns aux Dawels, mais quelque part, elle ne voulait pas non plus le savoir. Aussi, elle se tourna de nouveau vers le garçon aux cheveux bleus, puis au blond.

« Et c’est clair, j’aimerais bien savoir quand est-ce qu’on commence aussi. »

Elle n’aimait pas attendre pour un jeu, plus il avait l’air intéressant, plus elle avait envie d’y jouer. Et là, avec la petite touche pour la fin, elle avait vraiment envie d’y jouer. Un sourire narquois aux lèvres, elle scrutait tour à tour les garçons qui l’entouraient. Elle ne savait pas si elle allait gagner, mais hors de question de perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flyn V. Léoric
Adorable pyromane, Axel pour les intimes. ~
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Axel

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Dim 6 Jan - 13:55

Poker Face
Bats les cartes et vois ce qu'il se passe

La jeune fille ne protesta pas une seconde... Il n'avait jamais vu une fille chez les Ifreann qui aurait réagit comme elle l'a fait. Bien sur, elles n'étaient pas toutes des diablesses en proie à la moindre caresse ou des dominatrices implacables. Non, mais elle, il la trouvait un peu louche. Ses doute se confirmèrent mais il préféra regarder comment le jeux allait se dérouler à présent. Tant qu'elle sait ce qu'elle fait, elle n'aura aucun mal à sortir de ce guêpier dans le quel elle s'est fourrée. Rubra, c'était son petit nom, ou du moins son petit nom d'emprunt. Flyn relâcha son étreinte et répondit aux mots de la jeune fille.

Pour la simple et bonne raison que j'en avait envie et que j'ai du mal à me contenir quand je vois une jolie fille. Désolé d'être aussi rustre, mais tu devrais considérer ça comme un compliment puisqu'à présent tu es la seule que j'ai prise dans mes bras...

FAUX, il savait très bien se contenir mais il avait juste envie de voir sa réaction. Néanmoins, c'est vrai qu'elle était mignonne et qu'elle répondait aux critères qu'il attendait d'une demoiselle. Mais ça, c'est une autre histoire. De toute façon, il n'était sur de rien et si ça se trouve, elle faisait bel et bien partie des Ifreann. Après tout, il y était bien lui...

Tout le monde s'impatientait autour de lui et bien que le jeune homme était encore plongé dans ses pensées, l'envie de jouer se faisait de plus en plus forte ! Qu'adviendra t'il du perdant ou de la perdante ? La curiosité le dévorait et les flammes de cette excitations virevoltèrent dans l'air. Concentration, il devrait contrôler ses sentiments lors de cette partie s'il ne voulait pas se faire démasquer par Alec. Après tout, on ne propose pas un jeux auquel on n'a aucune aptitude particulière. Les joueurs de la tablée s'impatientait et le blondinet ne manqua pas de le faire remarquer d'un ton provocateur à l'encontre d'Alec. Flyn arbora un sourire amusé à cet instant précis et ce fut enfin à la jeune fille de protester à haute voix. Honey, you're so pretty in Ifreann's suit ~ Bien, maintenant que deux protestation sur trois était lancée, il ne restait plus que la sienne.

Alec, let's play !

Flyn se tourna enfin vers Kaïn et lui donna une tape dans le dos en signe de salutation. Un type qu'il trouvait bizarre et instable après de simples mots échangés. Jugement hâtif, même son faciès n'avait rien de franchement rassurant. Si le diable avait un fils, il devait ressembler à ça. FUCKING BLONDINET. Il valait mieux le porter parmi ses connaissance qu'en tant qu'ennemi. Flyn prenait le plus grand soin à mettre les risques le plus loin possible de lui. Il n'était point couard, mais il aimait la tranquillité, à sa façon.

Kaïn, hein, tu as une bonne tête toi... Moi c'est Flyn. lança t'il à tout le monde en balayant le groupe d'un regard. Mis à part à Alec, il ne pensait pas s'être présenté.

_________________
"If you think the mankind is not enough powerful you're a fool god."


Element:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Ciardha
« Élève de la classe Saturn. »
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Daemon Spade

MessageSujet: Re: Call of Sorrow   Dim 13 Jan - 19:52


Insolence. C'était le terme exact pour décrire le comportement des deux nouveaux venus. Une chose qui irritait le jeune homme au plus haut point. Ne leur était-il pas infiniment supérieur ? Lui, le porteur du Regalia, l'aîné d'une ancienne famille et un esprit bien supérieur aux leurs réunis. Pourtant, la seule réponse d'Alec fut un léger rire, accompagné d'un :

« Bon, bon, commençons puisque vous êtes si pressés. »

Il dévoila les trois premières cartes du paquet, consulta sa main en conservant une expression détachée et déposa une petite mise pour commencer. Ce tour ci ne comptait pas vraiment pour lui, il se contenterait d'abord d'observer ses adversaires pour comprendre comment ils fonctionnaient.

Le poker n'était pas juste un simple jeu de cartes basé sur la chance, la stratégie et le bluff y tenaient une bonne place. A travers les mises, essentiellement. C’était ce qui faisait, aux yeux d’Alec, tout son attrait. D'un ton détaché, complètement dépourvu d'émotion, il prononça ces paroles :

« Vous ne jouez pas souvent... ou très mal. On peut presque lire la qualité de vos jeux sur vos visages. »

Vérité ? Mensonge ? Alec seul le savait et il n'en laissait rien paraître, jouant son rôle de croupier lorsque nécessaire et se contentant d'attendre sagement son tour. Connaître les réactions des autres selon les diverses phases de la partie l'intéressait, cela lui en apprendrait bien plus sur eux qu'un interrogatoire en règle et serait un poil moins contraignant.
Néanmoins, il commençait doucement à s'ennuyer...

_________________
"Every way makes my gain."
— Iago, Othello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Call of Sorrow   

Revenir en haut Aller en bas
 
Call of Sorrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Gamertag , Call of duty MW2 ( X360)
» In the twilight (PV Sorrow Life)
» Call of Chtulhu LCG
» ~ call me maybe (baptiste)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« — Deane For Dream » ::  :: Salles de classes ;-
Sauter vers: