AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



« Ifreann. Dawel. Quel clan choisirez vous ? Bienvenue au pensionnat Deane, là où les rêves ne sont qu'utopiques … ♪ »
 

Partagez | 
 

 Hellcome to my life. ♫ [Over]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ninna E. Mikhailov
« Élève de la classe Jupiter. »
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 01/06/2013
Age : 21
Feat. : Prussia Female, APH.

MessageSujet: Hellcome to my life. ♫ [Over]   Sam 1 Juin - 12:51

Ninna Ekaterina Mikhailov

❝ Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu’importe ? Au fond de l’Inconnu pour y trouver du nouveau ! ❞ — Baudelaire.



    SURNOM : Princesse.
    AGE : 17 ans.
    PAYS D'ORIGINE : Russie.
    NÉE LE : 3 Mars.
    STATUT : Veuve ?
    GROUPE : Ifreann.
    CLASSE : Jupiter.
    RACE : Humaine.
    DON : Messie — Ninna peut transporter les personnes qu’elle touche dans un Paradis ou un Enfer mental. Le premier est l’endroit le plus paisible existant au monde, et dans lequel la personne touchée ressent tous les sentiments positifs de Ninna comme étant les siens, et ressort de l’aventure en étant plus heureux que jamais. Le second, quant à lui, consiste à transmettre toutes les peines, toute la douleur que ressent la demoiselle de manière décuplée. Celui qui en sort est alors dévasté, pris de migraines absolument immondes et interminables, qui s’arrêtent dès que Ninna n’est plus dans la zone.



Physique
TAILLE : 169cms.
POIDS : 55kgs. Normalement, ça ne se demande pas.
CHEVEUX : Cheveux longs, et blancs. Jamais attachés.
YEUX : Bichromes : Le haut est rouge, le bas est bleu.
TROUBLE(S) PHYSIQUE(S) : Une cicatrice sur la joue.
SIGNE DISTINCTIF : Un « A. » tatoué sous son oreille gauche, caché par sa tignasse.


Mental
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle.
QUALITÉS : Les gens vous diront que Ninna est une personne franche, qui n’a peur de rien, est capable de sourire en permanence, peu importe ce que signifie son sourire. Elle est extrêmement fidèle, et est capable de poursuivre ses rêves pendant un long moment. Pour finir, c’est une personne intelligente, qui sait quand il faut réfléchir avant d’agir.
DÉFAUTS : Elle est froide, parfois méchante, cassante, a des périodes vulgaire. Il lui arrive d’être violente, perfide, sadique. Faire du mal aux autres ne la dérange pas, bien au contraire. Elle est trop terre-à-terre, et ne croit pas énormément en ces songes de gamins qu’ont beaucoup de personnes. Méprisante, aussi. Supporte mal les Dawel.
GOÛTS : Aime Pendulum, Madeon, Anberlin, The Fray et encore d’autres artistes. Adore les chips au fromage, même si ça sent mauvais. Peut lire pendant des heures. Apprécie la sincérité, même si elle est dure à entendre. Elle trouve amusant de faire du mal à certaines personnes, aussi. N’aime pas les commères, les hypocrites, les chips au barbecue, les chansons de One Direction, les steaks saignants, les personnes niaises qui se croient dans un conte de fées.
RÊVE(S) : Retrouver Aleksei.
CRAINTE(S) : Mourir dans ses propres Enfers.
AUTRE(S) : Est bruyante au lit. S’amuse à torturer des oiseaux quand elle s’ennuie. — Et qu’elle réussit à les choper.


Biographie
« Non, non, pas les Enfers, pas encore ! »
Le froid mord sa peau, elle frissonne, serre sa couverture du bout des doigts. Son corps est tremblant, elle se tortille dans tous les sens. C’est immonde, c’est douloureux. Mais rien n’y fait, elle n’en sort pas. Elle a beau hurler, se débattre, agiter les mains pour frapper son agresseur, il revient toujours. Toutes les nuits, c’est la même chose. La même ritournelle, impossible de s’en défaire. Comme un refrain incessant qui martèle l’esprit, jusqu’à ce que le cerveau lâche. Ça fait tellement mal, tellement. Elle a l’impression que tout en elle va éclater, que ses poumons vont lâcher, que son cœur va s’arrêter. En un sens, ce serait bien, au moins, le calvaire prendrait fin. Pourtant, la gamine ne veut pas. Elle ne veut pas que ça fasse mal, que ça s’arrête. C’est trop tôt, beaucoup trop tôt.

« Réveillez-la, vous voyez bien qu’elle n’en peut plus. »
Une voix, au loin, dans les cris, dans le vacarme de sa torture. Des gens. Ses yeux s’ouvrent, elle redescend. Qui sont-ils ? Elle ne les connaît pas, ils n’existent pas dans ses souvenirs. Ils s’approchent, soulèvent la couverture, lui touchent les bras, les jambes, la poitrine, dans un ordre extrêmement aléatoire. La demoiselle remue faiblement, jusqu’à parvenir à mobiliser ses forces pour coller une baffe au médecin. Il recule, perdu, avant de comprendre. Les Enfers. Ce n’était pas le Paradis, mais encore les Enfers. Alors la donzelle frappe, menace, hurle. Comme d’habitude. Ils ne comprennent pas. Une œillade suspecte les unit pendant deux bonnes minutes, jusqu’à ce qu’ils se tournent vers elle.

« Tu n’as rien. Calme-toi, Princesse, tout va bien. »
Ses yeux se plissent un instant. Elle réfléchit. Princesse ? Qu’est-ce que … ? Le médecin lui prend la main, et l’embrasse doucement. Il la caresse, et lui adresse un regard des plus chaleureux. Ses merveilleuses prunelles céruléennes l’envoûtent, et elle se calme instantanément. Qui est-il ? Comment se fait-il qu’une si grande chaleur se déclare en elle, alors qu’il ne fait que l’effleurer ? Elle se ressaisit, et tire fort sur sa main pour la récupérer.

« Laisse-moi, pédophile ! Cassez-vous ! Tous ! Sinon je détruis un à un vos têtes ! Dégagez ! »
Il l’embrasse, la réduit au silence. Ses lèvres sont si chaudes, si agréables. Qui est-il ? Une excellente question. Un songe, juste un songe. C’est juste ça. Il est immatériel. La preuve, il s’évapore. Non. Il ne s’évapore pas. Sa langue caresse doucement ses lèvres, avant de pénétrer à l’intérieur pour jouer avec la sienne. Ne comprenant pas ce qui lui arrive, la demoiselle ne réagit pas, jusqu’à lui bouffer violemment la langue. Ses dents l’entourent, lacèrent le muscle, et serrent aussi fort que possible. Il étouffe une plainte de douleur, avant de grimper sur elle, pour la plaquer contre son lit avec son bassin. Le mouvement qu’il exerce sur le sien rend la chaleur en elle plus forte, plus désagréable. La morsure est plus forte, tellement qu’elle lui arrache un bout de langue. Relâchant la pression, « Princesse » crache tout le sang qu’il lui a laissé dans la bouche, et regarde autour d’elle. Il est encore là. Il lui tient les mains, et l’empêche de faire quoi que ce soit. Son sourire est envoûtant, terriblement envoûtant. Il est magnifique, excitant. Mais il a quelque chose de repoussant.

« Laisse-toi faire, mon amour … Je ne vais rien te faire … »
« Mon amour » ? Hein ? Que ? Quoi ?! Mais !
Elle ne comprend pas. Ses yeux s’écarquillent. Il lui sourit, et vient déposer un gentil baiser sur sa joue, avant de s’immobiliser, et la laisser tranquille. Un câlin. La douce chaleur d’une étreinte. Celle qui rassure, qui repose, qui fait du bien. Il est là. Tout près. Il ne partira plus, c’est fini. Il est enfin revenu. Plus rien ne les séparera jamais. Aleksei. Il est revenu. Enfin. Son cœur se calme, ses troubles s’en vont. Elle ferme les yeux. Non, il est mort. Aleksei est mort, il ne reviendra jamais. Ils sont tous sous terre, à croupir, et elle, elle est là. Avec ces gens étranges.

« Dégage. Je ne le répéterai pas. »
Il ne bouge pas. Très bien. Elle ferme les yeux, attrape sa main, et respire longuement. Au bout d’une poignée de secondes, le scientifique se met à hurler. Ses cordes vocales sont poussées à l’extrême, il en pleure.

« Arrête, arrête ! Je t’en supplie, Ninna, arrête ! »
Ninna. Un nom qui sonne faux à ses oreilles, mais qui, pourtant, n’est autre que le sien. Ses souvenirs lui reviennent par milliers, d’un seul coup, violemment. Ils sont tous là, au complet. Peut-être était-ce ça, le « verrou » dont ils parlaient, avant de la plonger dans cette cellule. Elle colle un énorme coup au bonhomme, qui vient s’écraser face contre terre, à l’agonie. Entièrement nue, la demoiselle se lève de son lit, et se prépare à fuir.

Sa course dans le labyrinthe du laboratoire l’amène à la salle des dossiers, où un homme extrêmement libidineux lui lance un regard lubrique.

« Ah, elle est belle, ta Princesse, hein ? Allez, viens, viens, j’en ai tellement besoin … »
Il s’approche, pose ses mains sur ses hanches, commence à la caresser. De là, Ninna lui colle un coup de tête d’une violence extrême, qui le met à terre. Il se tient le nez, tout en se roulant de douleur. Au moins, la prochaine fois, il retiendra sa queue. Rapidement, ses mains furètent dans les tiroirs, ouvre les armoires. Et le Saint-Graal tombe de lui-même entre ses dextres. Son dossier. Celui où tout est écrit, qui dit tout d’elle. Ses prunelles le parcourent à une vitesse folle, et ne retiennent qu’un nom : Deane for Dream. C’est là, là qu’elle doit aller. Il est temps.

Elle part en courant, et, une fois devant la sortie du laboratoire, sait que ce qui se termine n’est que le début d’un renouveau. L’histoire ne fait que commencer.

***
Page de Dossier n°1 : Patiente : Ninna Ekaterina Mikhailov. Âgée de 17 ans. Peut transporter mentalement ceux qu’elles touchent, à son bon vouloir, dans un monde de haine et de terreur, appelé « Enfer » par nos scientifiques, ou dans un univers parfait, reposant, qui laisse dans une ataraxie parfaite ; ce lieu est nommé « Paradis ». Censée rejoindre l’école Deane for Dream sous peu, des tests sont encore à exercer sur elle avant son arrivée au pensionnat.

Signe particulier : Incontrôlable, à surveiller en permanence.

Les pages de dossier se déchirent une à une, il ne reste plus que des lambeaux. Il est temps de recréer un monde.



    PRÉNOM/PSEUDO : Secret. ♥
    AGE : 16 ans.
    COMMENT T'AS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Un Hamster.
    T'AS UNE PROPOSITION L'ARTISTE ? : Non.
    C'EST QUI SUR TON AVATAR ? : Prussia Female, d’Axis Power : Hetalia.
    CHOCOLAT OU VANILLE ? : Chocolat.
    TU RP DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ? : Très, très – trop ? – longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan Deane
Fondateur. Directeur des Ifreanns.
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 08/11/2012
Feat. : Hibari Kyoya de KHR.

MessageSujet: Re: Hellcome to my life. ♫ [Over]   Sam 1 Juin - 15:36

BIENVENUE BIDULE


Ma petite Ninna, ma mienne d'amour. ♥
Ah ça faisait longtemps n'est-ce pas? Tu vas voir, nos liens vont roxxer 8D !
J'adore ta fiche, elle est juste trop cool xD Donc je te valide parce que je vois pas comment refuser ce petit bijou. EN PLUS ELLE VIENT CHEZ MOI QUOI. Haha, bienvenue parmi nous petite poupée
Et maintenant here we go little rabbit ! Portable & Fiche de liens & Fun, éxécution !
Ps : ton histoire est bandante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galina Artemis
« Élève de la classe Mars. »
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 16/04/2013
Age : 18
Feat. : Hatsune Miku

MessageSujet: Re: Hellcome to my life. ♫ [Over]   Mer 5 Juin - 16:17

Bienvenue "Princesse" :D Dommage que t'es pas une Dawel X) J'AIIIIIIIIIIIIIIIME TON HISTOIRE !!! Oh ! Tu tortures les oiseaux ? Hmmm... ça m'rappelle une amie à moi !D J'espère que t'arrives à les choper plus souvent qu'elle par contre XD

_________________
Qui c'est la petite panthère adorable ?
Fais gaffe à ce que tu dis ! Tu pourrais tomber sur plus féroce que tu crois...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendofsenewa.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hellcome to my life. ♫ [Over]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hellcome to my life. ♫ [Over]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« — Deane For Dream » ::  :: Dossiers scolaires ; :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: