« Ifreann. Dawel. Quel clan choisirez vous ? Bienvenue au pensionnat Deane, là où les rêves ne sont qu'utopiques … ♪ »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tournons des pages... [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanael Lior
Infirmier louche.
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Shuu Sakama de Diabolik Lovers

MessageSujet: Tournons des pages... [libre]   Mar 7 Mai - 18:46

... Un simple élève.
Un homme à la peau blanche, aux cheveux bouclés blonds, ressemblant fortement à un élève ainsi muni de vêtements assez scolaires, foulait silencieusement le sol de la bibliothèque. S’arrêtant de temps en autres face à une étagère pour examiner quelques livres susceptibles de l’intéresser. De loin, illuminé par les rayons doux du soleil de bon matin, on n’y aurait vu que du feu. Nous n’y voyions que du feu d’ailleurs. Personne n’imaginerait que derrière ce visage serein mais presque ennuyé se cachait l’infirmier déganté de l’école.

Miracle. Il avait enfin mis le nez en dehors de son antre puant la médecine. D’ailleurs, cette odeur n’allait-elle pas ruiner sa couverture ? Car oui, il n’avait aucunement envie d’être reconnu comme l’infirmier quand il ne faisait que se balader dehors. Habillé tel un vrai jeune, il espérait pouvoir se fondre dans la masse pour passer du bon temps tranquillement. Son statut dans le personnel faisait qu’il était craint chez les élèves, cela pouvait l’arranger comme le désespérer. Un peu de compagnie de temps en temps ne lui aurait pas fait de mal. Cependant, à se promener dans les couloirs en blouse blanche, il avait peur de perdre ce mystère qui l’entourait et ainsi de provoquer l’arrivée d’un peu plus de malades dans son repère. Même s’il était souvent désert, Nathanael ne s’en plaignait que très peu, cela pouvait grandement l’arranger d’être ainsi seul dans son trou.

En cette matinée, il voulait être vu comme un simple élève. Jouait un rôle allait beaucoup l’amuser, il préparait d’ailleurs son personnage. Non il n’allait pas changer son attitude pour autant, il en était incapable, un fou en restera à jamais un. Mais il devait être capable de répondre aux questions de base qu’un autre élève pouvait lui poser. Dawel ou Ifreann ? S’imaginait en tant que Dawel l’avait toujours beaucoup fait rire. Bon, pour son coté vampire il n’allait pas pouvoir le changer, il en était un c’était certain mais surtout définitif. Réfléchissant à tout cela, le blond avait arrêté son chemin dans une rangé, choisit un livre un peu au hasard et avait commencé à le feuilleter, le lisant en travers sans trop porter d’attention particulière à ce qu’il expliquait. Il ne put empêcher un ricanement. Pourquoi fallait-il qu’il tombe automatiquement sur un foutu bouquin dont le thème était l’anatomie et la dissection du corps humain ? Un fin sourire restait dessiné sur ses lèvres alors qu’il lisait avec un peu plus d’attention la page blanche devant ses yeux. Allait-il encore passait un matin dans une ambiance qu’il connaissait par cœur ou serait-il chamboulé dans son train-train quotidien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryne O. Saddler
« Élève de la classe Uranus. »
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 24
Feat. : IA - Vocaloid

MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   Mer 8 Mai - 15:23


Tournons
des pages...
Les livres ne font de mal à personne à partir du moment où on veut les lire mais pourtant ils sont plus utiles qu'on ne peut le penser par exemple j'en ai besoin pour faire mes devoirs et je ne veux pas les faire et tu tiens un livre dont j'ai besoin alors donne le moi sans politesses parce que je ne sais pas ce que je vais faire sinon.


Une nouvelle journée commençait. Une journée qu’elle n’aimait déjà pas quand elle se réveillait. Elle avait des devoirs de sciences à faire, et rien que d’y penser en se levant, cela lui pourrissait déjà la journée. Alors elle se contenta de soupirer et de se faire à l’idée qu’elle allait devoir passer sa journée à la bibliothèque. Elle s’y dirigeait donc sana vraiment en avoir envie, et passa la porte avec lassitude. Bon sang, la science n’était déjà pas une matière qu’elle aimait, alors devoir y passer sa journée…

C’était dans ce genre de moment qu’elle enviait sa sœur et son don de super intelligence. Parce que c’était certes pratique de presque tout savoir faire avec ses mains, mais cela n’aidait pas vraiment pour des travaux intellectuel. Elle posa ses affaires sur une table vide, de toute façon il n’y avait que ça, et se dirigea vers le rayon des sciences du corps.

Un origami dans la main, elle ne faisait pas vraiment attention à son entourage. De toute manière, il n’y avait presque personne, les gens avaient mieux à faire que de rester dans une bibliothèque à étudier. Sauf quand il s’agissait d’intellos, mais là encore, c’était une autre histoire. S’ils étaient assez masochistes pour rester à lire pendant des jours, c’était leur problème.

Oz préférait de loin aller s’amuser avec des amis que d’étudier, c’était clair et net. Elle finit par arriver devant un rayon, mais ce n’était pas vraiment celui qu’elle cherchait. Non, c’était celui concernant la philosophie. Un air blasé se dessina sur le visage de la jeune fille. Bon sang… Elle s’était perdue dans les rayons ? Sérieusement ?

« Putain… Mais il est où ce rayon ?! »

Oui, ce n’était que le premier, mais de toute façon, elle n’était pas de nature patiente, et avait l’impression qu’elle allait passer au moins trois heures à chercher ce maudit rayon. Alors elle traversa les allées, regarda les panneaux d’indication, et finit par trouver ce maudit rayon au bout de dix bonnes minutes. Et apparemment, il n’était pas vide. Non, il y avait un garçon, qui lui tournait le dos, et qui semblait en plus lire un livre.

Un intello encore ? Elle eut un drôle d’air et avança vers le rayon, un air pour le moins agacé sur le visage. Se mettant à côté du garçon, qui était blond et qui était pâle aussi, elle regarda les livres sans vraiment trouver ce qui pourrait l’aider, puis jeta un coup d’œil à ce qu’il lisait. Et, comme par hasard, c’était exactement ce qu’il lui fallait.

« Dis, tu en as pour longtemps avec ce livre ? Parce que j’en ai besoin pour mon devoir de science, et que j’ai pas vraiment envie d’y passer ma journée… »

Non, pas de ton gentil ou amical, pas de gentil sourire et de gentil regard. Non, elle était blasée et agacée parce qu’elle devait faire quelque chose qui ne lui plaisait pas. Alors les politesses, pour plus tard, merci.
made by pandora.





_________________
Ϟ Just lost, just alone...
Her feelings she hides her dreams she can't find she's losing her mind she's falling behind she can't find her place she's losing her faith she's falling from grace she's all over the place.


Dernière édition par Eryne O. Saddler le Ven 10 Mai - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Lior
Infirmier louche.
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Shuu Sakama de Diabolik Lovers

MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   Ven 10 Mai - 13:54

Juste un s’il te plait.
Ce livre n’était décidément pas intéressant, il était d’un niveau tristement bas pour Nathanael. Allez savoir pourquoi il continuait à le lire. Il lâchait minimum cinq soupires par page et manquait même de s’endormir. Le niveau en science dans cet établissement était réellement si navrant ? Cela lui faisait bien peine, mais que pouvait-il y faire, lui, pauvre infirmier. Il passa plusieurs pages sans les lires, espérant que la difficulté ait augmenté dans la profondeur du livre. Sans succès. C’est dans ce moment de désespoir qu’il sentit la présence de quelqu’un derrière lui. Cette bibliothèque n’était finalement pas totalement vide. Il fit mine de continuer sa lecture sans se soucier de la jeune élève qui venait à la recherche d’un livre à ses côtés.

Quelle ne fut pas sa surprise quand un son sortie de la bouche de l’étudiante, avec si peu d’amabilité en plus. Ces paroles lui étaient-elles destinées ? Le vampire releva la tête le temps d’observer le rayon. Comme il le pensait, ils n’étaient que tous les deux, cela lui était bien destiné. Il posa donc un regard des plus neutres sur la demoiselle avant d’afficher un sourire en coin plein de charme.

« Non. Je n’en ai pas pour longtemps avec ce livre. A vrai il ne m’intéresse même pas. »

Ses mains blanches commencèrent à refermer le bouquin, il laissa un doigt prisonnier entre les deux pages qu’il lisait, faisant mine réfléchir, calmement. Un bref soupire s’échappa d’entre ses lèvres avant que le blond ne ricane, ce dernier rouvrant le livre de science comme pour poursuivre sa lecture. Souriant d’un air joueur, il observait l’étudiante du coin de l’œil.

« Mais aussi ennuyeux soit-il, je ne le céderais pas sans un minimum de politesse. »

Cette bibliothèque était triste à rendre un imbécile heureux dépressif, Nathanael ne désirait qu’animer un peu cette morosité. Puis cette fille semblait si agacé, impatiente et exigeante qu’il ne comptait pas tout lui offrir sur un plateau d’argent juste par ce qu’elle à un devoir à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryne O. Saddler
« Élève de la classe Uranus. »
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 24
Feat. : IA - Vocaloid

MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   Ven 10 Mai - 15:23


Tournons
des pages...
Les livres ne font de mal à personne à partir du moment où on veut les lire mais pourtant ils sont plus utiles qu'on ne peut le penser par exemple j'en ai besoin pour faire mes devoirs et je ne veux pas les faire et tu tiens un livre dont j'ai besoin alors donne le moi sans politesses parce que je ne sais pas ce que je vais faire sinon.


Elle le fixait alors qu’il parlait. Sa voix l’interpella cependant. C’était un son velouté, qui sonnait bizarrement. La jeune fille fronça les sourcils en le regardant, ne sachant même pas à qui elle avait à faire. Un élève ou un prof ? Il avait l’air bien jeune, mais en même temps, cela pouvait bien être un vampire. Il y en avait ici, alors ce n’était pas impossible.

Et elle soupira à la fin de ses paroles. Un minimum de politesse ? Vraiment ? Et si elle n’en avait pas envie au juste ?

« Et si j’ai pas envie d’être polie ? Ce livre t’appartiens pas au juste, j’ai aussi le droit de le prendre. »

Elle planta ses yeux dans les siens en fronçant les sourcils. Elle ne savait pas qui il était, ni même s’il avait un pouvoir ou autre. Seulement, elle n’allait pas non plus tout décider à sa place. Certes, elle était petite, et parfois même, on pouvait croire qu’elle ne faisait pas ses dix huit années, mais pourtant, il y avait beaucoup de gens qui la sous estimaient.

Peut-être sa taille, qui sait. Mais il était clair que pour un garçon aussi grand, elle ne devait être rien d’autre qu’une naine. Penser à ça l’agaça encore plus, et son regard s’intensifia pour avoir quelque chose de plus… furieux.

« Ce livre ne t’appartient pas, et j’ai aussi bien le droit de l’avoir que toi. Politesse ou pas politesse, j’en ai besoin. Et quoi que tu sois, je le prendrais.

Elle plissa les yeux et s’approcha de lui, quand une odeur l’arrêta. Elle écarquilla les yeux et grimaça. Une odeur froide, qui sentait le médicament. Le truc qu’elle avait sentit quand elle était allée à l’hôpital pour ses jointures. Oui, c’était une odeur similaire.

« Oh ! En plus tu pues sérieux ! C’est quoi cette odeur d’hôpital ! »

Ça se trouve, ce n’était même pas lui qui sentait ainsi. Oui, peut-être que c’était autre chose. Mais quoi ? Il n’y avait qu’eux. Alors elle le regardait avec un air de dégoût profond, et sortit un paquet de chewing gum de sa poche.

« Polie ou pas polie, faut vraiment que tu fasses un truc avec cette odeur. Je sais pas si ça va changer grand-chose, mais voilà quoi…. »

Elle plissa le nez, essayant de ne pas sentir cette parfum désagréable. Non pas qu’elle ait un certain traumatisme, mais, sérieusement, qui aimait ce genre d’effluve ?
made by pandora.





_________________
Ϟ Just lost, just alone...
Her feelings she hides her dreams she can't find she's losing her mind she's falling behind she can't find her place she's losing her faith she's falling from grace she's all over the place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Lior
Infirmier louche.
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Shuu Sakama de Diabolik Lovers

MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   Ven 10 Mai - 21:04

Douce ironie.
Il tournait les pages sans même les lire, ne faisant qu’observer l’humaine qui restait à côté de lui. Ses gestes s’arrêtèrent alors qu’elle reprenait la parole, continuant de son ton peu sympathique et même encore plus hautaine que précédemment. Elle ne manquait pas de caractère, provoquant un imperceptible sourire d’amusement sur les lèvres du blond. Il resta silencieux pendant qu’elle s’énervait toute seule, étalant bon nombre d’arguments pour le convaincre de lui céder le livre. Ses yeux azur plantés dans les siens prouvaient toute sa détermination et son caractère borné. Il ne devait pas être facile à vivre tous les jours ce petit bout de femme.

Son sourire s’élargissait au fur et à mesure qu’elle prolongeait son monologue. La voir se monter le bourrichon toute seule était réellement hilarant. Nathanael n’était pas quelqu’un de très expressif cela dit, un sourire était déjà énorme. Il l’observa s’approcher de lui, gardant son silence avant que l’étudiante ne s’exclame sans retenu. Le visage du vampire laissa place à une légère expression de surprise, stupéfait qu’elle lui reproche son odeur si naturellement. Elle était vraiment épatante comme jeune fille. Bouche bée, il l’écouta terminer son petit spectacle en restant un instant stupéfait, muet, comme s’il réalisait lentement la remarque de la demoiselle.

Sans transition, il fut pris d’un fou rire incontrôlable qu’il tenta tout de même de faire discret, plaçant le dos de sa main devant sa bouche comme si cela pouvait changer grand-chose. La bibliothèque était vide, un peu de bruit n’aurait déranger personne, certes, mais le silence de cette pièce était si impressionnant qu’il avait presque peur de le briser. Il ne lui fallut guère de temps pour se calmer, soupirant comme pour jeter cet élan joie dans le passé. Le blond se redressa fièrement, la tête haute, baissant le regard vers l’humaine.

« Vous avez raison, ce livre ne m’appartient pas. Mais rien ne m’oblige à vous le donner pour autant. »

Se contenta-t-il de dire en étirant un peu sourire en coin appuyant son air taquin. Elle ne risquait pas de clôturer son devoir de si tôt. Elle était intéressante, amusante, Nathanael n’allait pas la laisser filer si facilement, pour une fois qu’il se distrayait autant dans une bibliothèque. D’une main il attrapa son propre col pour le tirer jusqu’à son nez, humant un peu de ce parfum que la jeune femme ne supportait apparemment pas. L’odeur de l’infirmerie y était effectivement bien imprégnait. Ce mélange de médicament et de produits stérilisants donnaient naissance à cet arôme si particulier que l’on retrouvait autant chez le dentiste qu’à l’hôpital, jusqu’aux pharmacies même. L’infirmier n’y faisait même plus attention tellement il vivait dedans. Il relâcha son col, l’arrangea soigneusement avant de se mettre face à l’humaine, fermant le livre en coinça un doigt où il avait, soit disant, quitté sa lecture, baissant le bras pour approcher son visage de celui de la demoiselle. Un regard charmeur mais défiant, son sourire qui n’en disait pas moins le blond répliqua.

« J’adore cette odeur. Celle de l’hôpital, c’est bien vrai. Un lieu où la mort y est constamment présente… »

L’espace d’un instant on aurait pu sentir une pointe de tristesse dans sa voix et dans son regard. Ce n’était bien sûr que pure ironie car l’instant suivant il se mettait à ricaner fièrement et se redressant, se détournant pour se mettre en chemin, s’éloignant de l’humaine en rouvrant le livre devant lui.

« Je pense le garder encore un peu, il est tellement passionnant. »

Son appui sur l’avant dernier mot de sa remarque laissait comprendre qu’il se foutait d’elle ouvertement, ricanant toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryne O. Saddler
« Élève de la classe Uranus. »
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 24
Feat. : IA - Vocaloid

MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   Sam 11 Mai - 9:25


Tournons
des pages...
Les livres ne font de mal à personne à partir du moment où on veut les lire mais pourtant ils sont plus utiles qu'on ne peut le penser par exemple j'en ai besoin pour faire mes devoirs et je ne veux pas les faire et tu tiens un livre dont j'ai besoin alors donne le moi sans politesses parce que je ne sais pas ce que je vais faire sinon.


Non mais pour qui il se prenait à se moquer d’elle au juste ? Il s’esclaffait, tandis qu’elle le fixait sans vraiment comprendre pourquoi il s’était pris d’une soudain hilarité. Mais vraiment, c’était son problème à ce type qui puait l’hôpital ? Et en plus il le savait ! Il devait en sortir, c’était pas possible… Elle fronça les sourcils en le voyant partir avec le livre.

« Eh ! Non mais t’es sérieux ! Reviens ici ! »

Bien sûr, il ne l’écouterait pas, et bien sûr, elle le poursuivait. Certes elle avait un certain caractère, mais il valait mieux ça que de se faire écraser non ? Elle se mit devant lui en plissant les yeux et planta ces derniers dans les siens.

« T’es bizarre à me vouvoyer ! J’suis même pas sûre que tu sois un élève à cause de ça. Mais si tu n’es pas un élève malgré ta tête, ça voudrait dire que tu es un vampire. »

Surtout qu’elle avait eut l’impression de voir des crocs quand il avait rit. Comme quoi, c’était peut-être pour ça qu’il puait l’hopital. On disait que les vampires sentaient plus bons que les autres, parce qu’ils avaient ce trucs que les humains n’avaient pas, mais lui n’avait pas l’air d’avoir cet arôme hypnotisant dont tout le monde parlait.

Une exception ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, il avait son livre. Alors elle lui sauta au cou pour le faire basculer en arrière, et se retrouva sur lui a essayer de lui arracher le livre des mains. Déjà que cela ne lui amusait pas de faire ce maudit de devoir de science, fallait pas non plus qu’il abuse en ne lui donnant pas le livre.

Elle tira de toutes ses forces.

« Aller donne moi ce livre bon sang ! Et arrête de te foutre de moi ! Tu as dit qu’il t’ennuyait, et là d’un coup il te passionne ? Mais genre !!»

Elle aimait se foutre des autres, mais pas l’inverse. Non, les moqueries dans ce genre de situation avaient tendance à lui rester en travers de la gorge. Elle donnait l’impression d’être une gamine capricieuse, mais ce n’était pas non plus totalement faux. Même si sa sœur était bien pire qu’elle dans cette matière.

made by pandora.





_________________
Ϟ Just lost, just alone...
Her feelings she hides her dreams she can't find she's losing her mind she's falling behind she can't find her place she's losing her faith she's falling from grace she's all over the place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Lior
Infirmier louche.
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Shuu Sakama de Diabolik Lovers

MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   Sam 11 Mai - 20:24

Et si...
Son petit jeu marchait comme il le voulait. Alors qu’il partait, le livre en main, il sentit très vite suivi par la jeune étudiante, souriant fièrement même lorsqu’elle lui barra le passage. Il ne fit que lever les yeux de son livre pour observer son regard qui plongeait dans le sien. Elle commença alors une petite déduction à voix haute pour tenter de déchiffrer le blondin, ce qui eut pour effet de le faire ricaner mais il ne comptait pas lui répondre, bien entendu. Son petit sourire arrogant disparut lorsque la jeune femme le prit d’assaut, le faisant même tomber en arrière par la surprise.

Etalé au sol, il grimaça rapidement avant de regarder avec étonnement la demoiselle sur lui agripper le livre pour tenter de le récupérer en râlant. Il resta silencieux en moment avant d’être à nouveau pris d’un fou rire. Nathanael riait en gardant le livre dans une main, n’usant que peu de force pour cela alors que son assaillante tirer comme une bourrine. La regarder s’exciter tout seul ne faisait que prolonger son hilarité.

« Mais vous perdez les pédales ma parole. Et d’ailleurs, je vous vouvoie car je ne vous connais pas, il n’y a donc aucune raison que nous soyons familier l’un envers l’autre. »

Discours qu’aucun jeune de ce temps n’aurait eu, surement. Mais pourquoi pas. Des jeunes aussi tordus ne pouvaient exister à cette époque ? Après tout, le blond vouvoyait tout le monde, il fallait vraiment le côtoyer pour qu’il parle familièrement à quelqu’un. Mais qui serait assez fou pour le supporter plusieurs années ? … Le faux élève tira sans efforts sur le livre, bien assez pour rapprocher le visage de l’étudiante du sien.

« Et si j’étais réellement un vampire comme vous le soupçonnez, auriez vous peur de moi ? »

Il tira un peu plus, glissa son visage vers son cou, y soufflant un air frais avant d’en approcher assez ses lèvres comme s’il allait lui infliger une morsure. Il n’alla cependant pas plus loin, ricanant à nouveau.

« Vous commencez à sentir ce parfum que vous trouvez si infâme. »



Dernière édition par Nathanael Lior le Mar 14 Mai - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryne O. Saddler
« Élève de la classe Uranus. »
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 24
Feat. : IA - Vocaloid

MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   Mar 14 Mai - 20:27


Tournons
des pages...
Les livres ne font de mal à personne à partir du moment où on veut les lire mais pourtant ils sont plus utiles qu'on ne peut le penser par exemple j'en ai besoin pour faire mes devoirs et je ne veux pas les faire et tu tiens un livre dont j'ai besoin alors donne le moi sans politesses parce que je ne sais pas ce que je vais faire sinon.


Mais en plus, cela avait l’air de l’amuser réellement ! Elle fronça les sourcils alors même qu’il tirait un peu plus sur le livre pour rapprocher son visage du sien, elle sentait ses joues qui rougissaient sans qu’elle le contrôle. Et il posa une question qui la désarçonna. Avoir peur ? Non, pas le moins du monde. Les vampires étaient certes plus forts et plus rapide, mais il avait autant de point faible qu’un humain. Certes, ils étaient différents, mais pas invincible.

Aussi, quand elle sentit son souffle glacé sur son cou, elle recula de suite en le regardant avec un drôle d’air. A la fois gênée, dégoûtée de ce qu’il avait dit et … une expression en mode « what the fuck ?! »

« Déjà, là je suis sûre maintenant que tu es un vampire, parce que les jeunes de mon âge sont pas assez polies pour vouvoyer quelqu’un de la même génération, pour ainsi dire. Et aussi, je puerais jamais l’hôpital ok ! J’ai toujours un chewing gum à la menthe ! Aussi, je sens la menthe ! Me donne pas ton odeur ! »

Elle recula et mit une de ces friandises dans la bouche, qu’elle mâcha en le fixant avec une lueur de défis. Elle ? Sentir comme lui ? En plus c’était un vampire ? Mais c’était quoi le délire au juste ? Et pourquoi il avait cet effluve sur lui ? Il n’y avait pas d’hôpital au juste ? Enfin l’infirmerie, mais ça puait pas comme ça non ? Et puis, c’était qui d’abord ce type ?

« Voilà ! Je ne sentirais pas comme toi ! Maintenant donne moi ce maudit bouquin bordel ! »

Elle tira encore dessus, mais après une énième vaine tentative, elle soupira. Mais pourquoi au juste il ne voulait pas lui donner ce fichue livre hein ? Parce que ça l’amusait de la voir s’énerver ? C’était si drôle que ça pour qu’un vampire qui était plus vieux qu’il n’y paraissait veuille lui pourrir sa matinée ? Croisant les bras sur sa poitrine, elle le fixa.

N’oublions pas qu’il était toujours sur le sol, qu’elle était toujours sur lui, et qu’apparemment, il n’avait pas l’air de vouloir que ça change vu son air amusé. Satané suceur de sang ! Il avait fallu que ça lui arrive à cet instant ! Quand elle avait eut envie de bosser un peu !

« Sérieusement. C’est drôle de me voir en colère hein. C’est amusant même, sachant que je peux rien faire contre toi. TRICHEUR ! DONNE MOI CE BOUQUIN BORDEL ! »

Oui, elle ne tenait jamais une conversation avec calme quand elle était en colère. Et dommage qu’il soit un vampire, sinon elle lui aurait démontée la mâchoire pour avoir osé se foutre d’elle. Alors elle recommença à tirer sur le livre.

Elle était butée, mais n’allait pas abandonner de suite.
made by pandora.





_________________
Ϟ Just lost, just alone...
Her feelings she hides her dreams she can't find she's losing her mind she's falling behind she can't find her place she's losing her faith she's falling from grace she's all over the place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Lior
Infirmier louche.
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Shuu Sakama de Diabolik Lovers

MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   Ven 17 Mai - 13:35

Pas si fort.
Cette fille avait réellement égayé sa journée. Bon, cela n’était surement pas de même de son coté, tant le vampire c’était amusé d’elle. Il avait pour habitude rester enfermer dans une même pièce pendant plusieurs jours sans que personne ne vienne lui rendre visite tant il était boycotté. Alors, passer ne serait-ce que quelques minutes à embêter quelqu’un lui avaient redonné un réel sourire. Cependant, son interlocutrice commençait à perdre patience, s’énervant de plus en plus et provoquant de nouveaux ricanements chez Nathanael. Ce qui le fit le plus rire fut l’histoire des bonbons à la menthe pour ne pas sentir comme lui, elle en avait d’ailleurs pris en en bouche, le mâchant dans l’espoir de ne pas sentir l’hôpital. Elle était inventive, et semblait très sur d’elle sur ce coup.

« Mais voyons, ce n’est ce pauvre petit bout d’arôme qui va vous aider. Au pire votre haleine sera exquise, mais votre parfum en général ne sera en aucun cas protégé. »

Avait-il réussi à dire alors que son hilarité se calmait. Cela ne servait pas à grand-chose de le souligner mais il tentait de ramener l’étudiante sur Terre, son idée était mignonne comme tout mais manquait de réalisme. Il ne dit cependant rien à propos du vampire qu’il était. Elle l’avait démasqué, certes, mais il était loin d’être le seul de cette race à trainer dans le couloir de l’établissement, ce n’était donc pas très grave qu’elle soit au courant. Le blond n’eut d’ailleurs pas le temps d’y penser plus qu’elle commençait à acharner sur ce pauvre livre pour l’obtenir. Elle tirait de toute ces forces, cela se sentait, mais lui n’avait aucun effort à faire pour le garder dans sa main, laissant la deuxième se faufiler sous sa tête pour s’y appuyer. Dans cette position, il semblait spectateur de la hargne de la jeune fille, surtout avec ce malin sourire en coin qui traduisait son amusement.

Le ton monta chez l’étudiant qui commençait sérieusement à perdre patience, elle criait même, engueulant Nathanael sans retenu pour s’être foutu d’elle. Il avait assez rit d’elle, il n’allait pas aller jusqu’à la faire pleurer de rage, il s’en serait voulu sinon. Ou pas. Mais alors qu’elle tirait sur le bouquin de science, il le lâcha sans crier gare avant de se redresser pour s’appuyer sur ses coudes.

« Mademoiselle, nous sommes dans une bibliothèque, ne criez donc pas si fort. Si jamais vous alertez la libraire et qu’elle nous découvre dans une telle situation, nous risquons d'avoir quelques ennuis, vous ne pensez pas? »

Il se mit en rire une nouvelle fois, toujours aussi moqueur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryne O. Saddler
« Élève de la classe Uranus. »
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2013
Age : 24
Feat. : IA - Vocaloid

MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   Mer 22 Mai - 13:36


Tournons
des pages...
Les livres ne font de mal à personne à partir du moment où on veut les lire mais pourtant ils sont plus utiles qu'on ne peut le penser par exemple j'en ai besoin pour faire mes devoirs et je ne veux pas les faire et tu tiens un livre dont j'ai besoin alors donne le moi sans politesses parce que je ne sais pas ce que je vais faire sinon.


Un sale type, c’était ça. Il avait osé s’être encore foutu d’elle. Elle ne lâchait pas le livre et le tirait avec force, alors que lui ne devait même pas user d’un petit millième de la sienne pour maintenir le livre dans ses mains. C’était pas juste à la fin ! Pourquoi s’acharnait-il tellement à la faire rager au juste ?

Il riait encore, et d’un coup, il lâcha le livre. Et avec l’élan, elle tomba en arrière, le livre enfin dans ses mains. Il avait dit quelque chose, et elle se redressa pour le fixer. De quoi il parlait encore ? D’ennuis ? De position ? Quoi ? Fronçant les sourcils, elle le regarda, et regarda comment il était. Ok. Elle était sur lui, le livre dans sa main, et un peu trop proche parce qu’elle sentait encore son odeur immonde d’hôpital. Une odeur froide.

« Je me fiche bien de cette histoire de situation ou quoi. Je voulais ce livre, t’as pas voulue me le donner, c’est de ta faute si on en est à là. »

Ou l’art de rejeter la faute sur les autres. En plus, elle avait raison ! S’il avait donné le livre plus tôt, ils en seraient pas là ! Alors oui, c’était lui le coupable, et elle la victime. Surtout qu’en plus, c’était un vampire, alors ça ne pouvait être que sa faute. Cela n’avait aucun rapport, mais on s’en fichait.

« Et bon sang, sérieux, comment t’as fait pour sentir comme ça ! D’habitude je me fous bien de comment sentent les gens, mais là purée… Si je sens comme toi, je jure que je te trouverais et que je vais t’assommer avec une pelle ! »

Une pelle. Original, mais elle n’avait rien d’autre qui lui était passé par la tête. Et ne bougeait pas d’un poil, le fixant avec un air froid et pincé. Il était vraiment énervant en fait ce mec. C’était horripilant, et le pire, c’était qu’elle savait que cela ne faisait que plus l’amuser.

« J’sais pas, achètes toi un parfum ou des menthos ou des malabar, mais bwaaaah ça puuue ! »

Elle se releva et agita la main devant son nez. En fait, ça avait une odeur similaire à la javel. Mais maintenant qu’elle avait son livre, elle allait pouvoir le laisser pour travailler. Ou pas. Enfin, cela dépendait s’il allait l’embêter jusqu’au bout.

made by pandora.





_________________
Ϟ Just lost, just alone...
Her feelings she hides her dreams she can't find she's losing her mind she's falling behind she can't find her place she's losing her faith she's falling from grace she's all over the place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Lior
Infirmier louche.
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 11/12/2012
Feat. : Shuu Sakama de Diabolik Lovers

MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   Dim 2 Juin - 14:15

Alors, heureuse?
La pauvre. Elle n’avait vraiment pas eu de chance en tombant sur lui. A y réfléchir, sa journée était vraiment poisseuse à cette pauvre demoiselle. Elle semblait peu motivée à travailler, le peu de courage qu’elle avait pour le faire était contré par le blondin qui, complètement pas hasard, tenait le livre qu’elle voulait dans les mains. S’il ne l’avait pas eu, elle l’aurait trouvé sur une étagère et aurait continué son petit bonhomme de chemin sans avoir à se prendre la tête avec lui. Comme le destin pouvait être ironique. Mais bon, la prise de tête semblait toucher à sa fin. En effet, elle avait enfin son livre en mains, plus rien ne la retenait, elle allait pouvoir partir travailler tranquillement. Surement ruminerait-elle encore un petit moment les moqueries du vampire, mais surement rien de plus.

Ce dernier resta encore un instant allongé par terre, soutenu par ses coudes, il observait son interlocutrice qui se relevait et continuait à râler contre son odeur de médocs. Mais que pouvait-il bien y faire ? Il se remit une nouvelle fois à ricaner, commençant lentement à se redresser dans des petits râlements, il se faisait vieux malgré se corps respirant la jeunesse, rien que de se remettre sur ses pieds commençait à lui peiner. Il se dépoussiéra brièvement, soupira furtivement avant de s’étirer et de croiser les bras, reposant un regard presque joyeux sur l’étudiante.

« Je vais réfléchir à votre idée de parfum, si ça peut vous faire plaisir. Et si vous désirez ne pas finir avec cette odeur, je vous souhaite de ne pas tomber malade ou même de vous faire mal. »

Cela sous-entendait bien évidement qu’il fallait qu’elle évite l’infirmerie, elle en vomirait peut-être tant cette odeur y était d’autant plus présente que sur lui. Si elle n’y passait ne serait-ce qu’une petite demi heure, surement ressortirait elle avec le même fumé que le blond. Celui-ci rabaissa son regard un instant, observant le livre avant d’étirer un sourire presque sincère, sentant tout de même encore un peu la moquerie, sur son blanc minois.

«Alors, heureuse d’avoir votre bouquin ? Vous allez pouvoir allez sérieusement étudier, vous semblez en avoir tellement envie. »

Douce ironie. Encore il n’était guère méchant pour une fois, il se foutait juste une petite dernière fois de sa gueule avant de tourner la tête vers l’étagère se trouvant à côté de lui. Il lisait déjà les reliures des livres s’y trouvant. Elle allait partir étudier, il fallait bien qu’il se trouve une autre occupation. Quoi que… L’envie d’aller la déranger dans ses révisions commençait légèrement à le démanger. Non, il ne fallait pas qu’il le fasse. Il n’était pas seul au point de s’acharner sur une même personne, enfin si, mais il ne le montrerait pas pour autant. Il irait très certainement retrouver son antre puant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tournons des pages... [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tournons des pages... [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« — Deane For Dream » ::  :: Bibliothèque ;-
Sauter vers: