AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



« Ifreann. Dawel. Quel clan choisirez vous ? Bienvenue au pensionnat Deane, là où les rêves ne sont qu'utopiques … ♪ »
 

Partagez | 
 

 ❝ Can you make me feel like home if i tell you that you're mine ? [Pv Anessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orphan Deane
Fondateur. Directeur des Ifreanns.
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 08/11/2012
Feat. : Hibari Kyoya de KHR.

MessageSujet: ❝ Can you make me feel like home if i tell you that you're mine ? [Pv Anessa]    Dim 10 Mar - 21:04


❝ Can you make me feel like home if i tell you that you're mine ?




Il est dans son lit, dans le noir complet. Seul la lumière de son portable fait office de source de lumière. Il demeure silencieux, le regard fixe sur son fond d'écran. Elle est si belle, si pure, si unique. L'aimait-il vraiment comme une femme ? Plus qu'une soeur dans tous les cas. Cette simple idée le rongeait de l'intérieur. Il ne voulait qu'elle. C'était comme un trophée qu'il voyait poser tout près de lui, en se disant intérieurement : Ce n'est pas le mien. Et ça ne le sera jamais. Orphan qualifiait Anessa comme la cause de tout ce cauchemar... Sa vie entière. Sa folie. Et la division du pensionnat. C'était de sa faute, parce qu'elle refusait de s'offrir à lui. Comment pouvait-il vivre normalement sans elle ? Il l'aimait éperdument, et la détestait de ne pas ressentir la même chose.

La sonnerie du sms retentit. Elle lui proposait de venir la voir. Avait elle baissé sa garde? Le directeur fronça les sourcils, il ne comprenait pas, mais cette envie de la voir le tiraillait au plus profond de lui. Si fort qu'il ne pouvait pas résister à l'appel qu'elle lui lançait... Orphan se leva, lui répondit qu'il arrivait. Il était en chemise et sans pantalon. Il enfila un vite fait mais ne remit pas sa cravate. Il avait vraiment la flemme de le faire à plus de minuit. Le directeur rangea son portable dans sa poche et ferma la porte de chambre pour se diriger vers celle d'Anessa. Sa marche était lente et déterminée. Il ne souriait pas et son regard était plutôt froid. Il traversa alors les couloirs pour rejoindre le bâtiment des Dawels. C'est alors qu'il vit la porte qui menait à l'administration. Ça devait être là que se trouvait sa chambre... il eut un rictus, en fait, il le savait très bien.

Le directeur claqua des doigts et une onde de choc vint s'abattre sur la porte battante de l'administration qui se brisa, laissant un accès libre. Il passa entre les débris, mains dans les poches. Il vit alors sa chambre au loin et s'arrêta juste devant la porte. Encore une autre ? Il toqua trois fois. Comme les trois coups de Beethoven, les trois coups du destin. Puis il entra. Orphan n'attendit pas qu'elle lui ouvre pour pénétrer la pièce, après tout il était le directeur, pas n'importe qui. Refermant derrière lui, il tourna la clé déjà dans la serrure pour fermer à clé. Mieux valait ne pas être dérangé. Orphan la vit sur son lit et s'adossa au mur, sortant son paquet de clope pour en glisser une entre ses lèvres. Malgré la cigarette coincée dans sa bouche, il réussi à articuler un « Bonsoir. » plutôt froid. Il alluma alors la nicotine et souffla la fumée dans sa direction. « Alors comme ça tu voulais me voir? Bah je suis là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anessa Deane
Fondatrice. Directrice des Dawels.
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 21
Feat. : Akemi Homura

MessageSujet: Re: ❝ Can you make me feel like home if i tell you that you're mine ? [Pv Anessa]    Mar 12 Mar - 9:12


Elle se souvenait de sa mère. Si belle, si pure. Sa présence lui manquait. Elle était partie en laissant un vide profond dans la vie de la jeune Anessa. Elle était certaine que son frère ressentait cela parfois. Il avait beau se conduire comme un être cruel et sans coeur, elle savait qu'il ressentait ce même manque. C'est donc pour cela qu'elle avait ressentit le besoin de lui parler. C'était plus fort qu'elle, elle voulait simplement savoir qu'il était là, qu'il allait lui répondre. Quelle que soit l'issue de cette discussion. Oui, leurs discussions s'étaient souvent terminées par de violents échanges. Qu'ils soient verbaux, ou parfois physiques. Qu'importe, elle avait simplement besoin de son frère. Elle l'aimait tellement, elle l'avait vu grandir, elle l'avait protégé autant qu'elle l'avait pu. Et même si aujourd'hui, il s'était retourné contre elle, elle ne pouvait pas s'empêcher de croire que ce petit garçon si fragile, si adorable, était encore là, quelque part. Elle en arriva à lui demander de venir. Pourquoi ? Ce moment de faiblesse lorsque quelqu'un vous manque est parfois trop fort. La jeune directrice connaissait les risques, mais cela n'avait pas vraiment d'importance pour elle.

Elle l'attendait à présent. Elle savait qu'il ne mettrait pas longtemps à arriver. Sur son lit, vêtue d'une nuisette, elle restait en tailleur, n'osant vraiment bouger. Un bruit de porte brisée se fit entendre elle savait que c'était lui. Ses pas résonnèrent dans le couloir, Anessa le sentait arriver. Il toqua trois fois avant de rentrer. Elle savait qu'il ferait ça. Son regard suivit des yeux son frère qui verrouilla la porte et s'adossa contre le mur. Son coeur se mit à battre plus fort. Elle était seule, enfermée avec lui et n'avais pas la force de se rebeller. Le jeune homme alluma sa cigarette. Elle se dit alors qu'il était vraiment beau. Son costume mal repassé et enfilé à la va vite qui lui donnait un air décontracté, sa chemise déboutonnée, sans cravate, qui laissait voir le haut de son torse.

Elle se leva et alla vers lui, ignorant ses paroles ou, du moins, n'y répondant pas. Elle avança jusqu'à arriver en face de lui, proche, son regard plongé dans le sien. Lui aussi la regardait. Le temps semblait s'être suspendu autour d'eux. Elle lui sourit et fit doucement glisser ses mains sur sa chemise. Elle la déboutonna afin de découvrir le torse de son frère. Passant ses mains sur sa peau, elle les dirigea ensuite vers ses hanches, puis vers son dos, se blottissant ainsi contre lui. Elle se sentait protégée. Les bras d'Orphan s'enroulèrent alors autour du cors de sa petite soeur, la serrant, la rassurant. Elle se sentait bien et n'avait plus aucun doute, plus aucune peur. La chaleur de son frère la réchauffait, lui procurait la sentation d'être chez elle. C'était bien dans ses bras qu'était sa maison.

-Tout ira bien Anessa

Il lui embrassa le front. Elle leva alors la tête pour le regarder encore. Elle aimait ses yeux dans lesquels elle voyait l'amour fraternel qu'il lui portait. La jeune femme lui prit alors la main.

-Viens dormir avec moi

Elle l'attira vers son lit et se coucha en attendant qu'il la rejoigne. Puis, elle se pressa contre lui jusqu'à s'endormir.

C'est ce qu'elle aurait voulu faire. C'est ce qu'elle aurait voulu qu'il se passe. Mais il n'en fut rien. Elle restait sur son lit, osant tout juste le contempler. Elle savait que si elle faisait ce dont elle avait envie, Orphan laisserait sortir les sentiments qu'il éprouvait pour elle. Cela conduirait à un renvoi et à encore plus de haine. Elle le voyait dans ses yeux. Elle sentait une douleur de ne pouvoir s'emparer de ce que l'on désire le plus au monde. Elle sentait son envie de la faire sienne, de l'embrasser. Elle décroisa les jambes et se mit sur le bord de son lit, un peu plus proche de lui.

-Je voulais juste entendre le son de ta voix et sentir ta présence près de moi. Tu me manques Orphan... Tu me manque comme Maman me manque. Depuis ce jour... Je ressent ce vide dans mon soeur elle mit une main sur sa poitrine, Je suis sûre que tu le ressens aussi ce vide...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan Deane
Fondateur. Directeur des Ifreanns.
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 08/11/2012
Feat. : Hibari Kyoya de KHR.

MessageSujet: Re: ❝ Can you make me feel like home if i tell you that you're mine ? [Pv Anessa]    Mer 13 Mar - 15:15


❝ You're alone... I want to hear you scream.




Pathétique, cette scène était pitoyable à ses yeux. La fumée lui montait à la tête, brouillant son âme. Son coeur? Il avait été pietiné depuis longtemps. Pourtant un simple murmure de sa part pour qu'il se remette à battre. Était-ce dangereux? Que se passait-il à présent... Elle était là assise sur son lit à le contempler. Il était adossé contre le mur de sa chambre, tout aussi silencieux qu'elle ne l'était. On ne pouvait entendre dans la pièce que le son de son expiration quand il laissait s'échapper la fumée d'entre ses lèvres. Il avait rompt le silence le premier, à elle de dire ce qu'elle avait à dire. Orphan serait très attentif, sinon il ne se serait pas déplacé.

Il eut un sourire en voyant la désillusion dans les yeux de sa chère et tendre soeur. Elle croyait quoi? Qu'il allait se jeter dans ses bras et la câliner pour mieux qu'elle s'endorme? Elle rêve. Depuis quand avait-il jeter sa pancarte de frère modèle? Trop longtemps surement. Il ferma les yeux et la laissa se rapprocher de lui, continuant de stocker la nicotine dans ses poumons, comme un vulgaire robot. Et puis, ce qu'elle lui annonça eut comme un effet d’électrochoc sur lui, bien qu'il ne le laissa paraître sur son visage à nouveau assombri par la rancune. « Je te manque petite soeur ? Ce n'est pourtant pas l'impression que tu m'as laissé ces dernières années. » il jeta le mégot sur la moquette et l'écrasa avec son pied.

Orphan s'approcha d'elle en souriant et lui saisit le menton pour le relever délicatement vers lui. « Ma pauvre... toujours aussi sentimentale à ce que je vois. Toujours aussi faible. » il s'accroupit, un large sourire mauvais aux lèvres. Désormais, il était à sa taille. « Cela te perdra ma chère. » Non une menace, un avertissement. Mais désormais, s'il voulait mieux la piéger, il fallait bien gagner sa confiance. Il n'était pas stupide, il devinait bien que sa soeur ne l'était pas non plus et qu'elle restait surement sur la défensive au cas ou il attaquerait. C'est pourquoi il devait jouer sa dernière carte. Celle qu'il avait rangé depuis un moment déjà. Le grand frère protecteur et doux... et bienveillant, et tout autre attribut gerbant et niais.

Il arbora une expression plus douce, presque rassurant et caressa la joue d'Anessa délicatement. Orphan approcha son visage du sien, contournant ses lèvres pour embrasser sa joue. Il était tiraillé par l'envie de dévorer sa nuque de baisers mais se força à diriger sa bouche vers son oreille pour susurrer. « Tout ira bien Anessa. » Un sourire se dessina sur son visage sans qu'elle puisse le remarquer. Il faisait le mal... et il le faisait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anessa Deane
Fondatrice. Directrice des Dawels.
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 21
Feat. : Akemi Homura

MessageSujet: Re: ❝ Can you make me feel like home if i tell you that you're mine ? [Pv Anessa]    Lun 6 Mai - 0:40

Elle était face à lui, n'osant parler. Sans connaitre la situation, l'on aurait pu croire à une jeune vierge rougissante devant son amant, dans sa nuisette d'un blanc pur. On aurait pu croire qu'Anessa attendait d'avoir le courage d'avancer vers celui qu'elle aimait, de le toucher, de se livrer à lui. Mais ce n'était pas le cas, au plus grand désespoir d'Orphan. La jeune directrice ne voulait juste qu'un peu de réconfort. Elle avait l'impression que cette demande était quelque chose d'irréalisable. Pourtant... Vouloir son frère pour se serrer contre lui et ne plus sentir cette pesante solitude n'était pas totalement anormal.

Cette distance entre eux la déchirait. Elle ne le supportait plus. Cette situation lui avait fait perdre son frère. Cette situation qui la faisait se sentir affreusement seule. Elle gardait la tête baissée. Pourquoi lui avait-elle dit de venir ? Pourquoi, alors qu'elle savait parfaitement quels débordements pouvaient en découler, avait-elle souhaité sa présence. Anessa vit alors son frère s'approcher d'elle. Les battements de son coeur devinrent plus rapides, plus forts. Une certaine confusion s'installa alors dans son esprit déjà perturbé, partagé entre l'envie de le prendre dans ses bras en riant et enter celle de pleurer, comme une enfant, fragile et vulnérable. Les mains d'Orphan se posèrent sur elle, provoquant quelques frissons, tandis que sa voix caressait les oreilles de la jeune brune de paroles rassurantes.

Elle se sentit alors plus confuse que jamais. Cette action, ce geste, ces mots... Ce frère protecteur qu'elle avait voulu. Ce lien où tout ce qu'il voulait était protéger sa soeur , être avec elle, partager sa vie, ses journées, les évènements, infimes ou importants. C'était une sensation de bonheur qu'elle n'avait pas ressentit depuis bien longtemps. Un sourire se dessina sur son visage avant qu'elle ne se lève. Arrivée à sa hauteur, elle plongea son regard dans celui de son frère. Ses yeux étaient beaux, semblables à ceux de leur mère disparue. Pour une fois, elle ne ressentait pas ce malaise qui avait régné plus de deux ans.

Doucement, elle dirigea sa main vers sa joue et la caressa tendrement. D'un geste naturel, elle le serra contre elle, afin de caler sa tête dans le creux de son cou. Elle le serrait toujours de cette manière avant. Elle se sentait chez elle, rassurée, comme si rien de pouvait l'atteindre ou lui faire du mal. Oui, le seul danger pour elle, ne pouvait provenir que de son frère. Mais c'était une solution qu'elle préférait ignorer. Elle savourait simplement l'instant présent. Cet instant, peut-être très court, ou très long, durant lequel Orphan ne tentait rien de malsain.

-Merci Orphan.

Cela ne voulait rien dire. Ou peut-être que cela voulait tout dire. Même si ce n'était rien, son geste, sa présence, sa voix, ses mots, son odeur, c'était simplement ce qu'elle désirait le plus en ce moment même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ❝ Can you make me feel like home if i tell you that you're mine ? [Pv Anessa]    

Revenir en haut Aller en bas
 
❝ Can you make me feel like home if i tell you that you're mine ? [Pv Anessa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» we are who we are when we’re with the people that make us feel the most alive |Kyra|
» A. Orion Matthew // Youu Make me feel // Terminée
» Everything that kills me make me feel alive • Jody
» Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« — Deane For Dream » ::  :: Administration ; :: Chambre d'Anessa-
Sauter vers: