« Ifreann. Dawel. Quel clan choisirez vous ? Bienvenue au pensionnat Deane, là où les rêves ne sont qu'utopiques … ♪ »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tss. Tu te crois digne de lire cette fiche ? Vraiment ? Bah vas-y.

Aller en bas 
AuteurMessage
Max Brown

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 26/01/2013
Feat. : Ggio vega

MessageSujet: Tss. Tu te crois digne de lire cette fiche ? Vraiment ? Bah vas-y.   Sam 26 Jan - 18:39

Maximilien Brown

❝ Bouscule moi encore et tes dents vont voler ! TAME ❞



    SURNOM : Max
    AGE : 19 ans
    PAYS D'ORIGINE : États-Unis
    NÉ LE : 2 juillet
    STATUT : Élève
    GROUPE : Ifreann
    CLASSE OU MATIÈRE : Neptune
    RACE : Métamorphe
    ANIMAL : Le tigre



Physique
TAILLE : 172 cm
POIDS : 68 kg
CHEVEUX : Cheveux courts au dessus, possède une longue natte qui tombe dans le bas de son dos
YEUX : Yeux dorés
TROUBLE(S) PHYSIQUE(S) : Rien de spécial
SIGNE DISTINCTIF : Possède un crâne de tigre à dents de sabre sur sa tête


Mental
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel
QUALITÉS : Dynamique - Courageux - Expressif - Franc - Instinctif
DÉFAUTS : Chiant - Arrogant - Prétentieux - Impulsif - A une haine étrange envers les végétariens - Jaloux - Toujours sur ses gardes - Méfiant - Parle toujours fort
GOÛTS : Aime faire du sport - Emmerder le monde - La pluie - La viande saignante - L’inconnu - Le danger
RÊVE(S) : Oublier à jamais ses actions passés et changer totalement de vie.
CRAINTE(S) : Son passé est une passoire qui lui rejette aléatoirement certaine peurs encrés en lui qu’il fait tout pour dissimulé.
AUTRE(S) : Il craint de tomber amoureux…


Mon passé
Max a passé toute son enfance dans la cité d’émeraude, Seattle. Il eut une enfance sans vague jusqu’à son adolescence, entouré d’une bande d’amis. Ses derniers avaient tendance à le suivre sans réfléchir et ça ne le gêné pas le moins du monde, satisfait de sa position de leader, aimant bien se disputer pour attirer l’attention. Avec l’âge ses simples querelles se transformèrent en bagarre, Max ajoutant les poings pour ponctuer ses invectives. Ses parents furent bien sûr au courant de ses altercations avec ses camarades et ils commencèrent par le prévenir que ce n’était pas la conduite a adopté s’il voulait vivre en société. Seulement, les discutions, ce n’était pas vraiment son truc au garçon et il oublia bien vite ses promesses de rester sage. En plus de se battre, il devint un peu plus solitaire, distant voir même méprisant. Il préférait trainer dans les ruelles de Seattle, cherchant de l’espace et de l’action. Ce fut d’ailleurs lors d’une de ses promenades qu’il remarqua une chose surprenante. Il pouvait sauter des distances trop grande pour quelqu’un de son âge, voir même pour un homme.

Quand il rentra après plusieurs heures à tester ses nouvelles capacités, sa mère lui fit remarquer qu’il était encore une fois en retard. Max réagit au quart de tour et lui demanda de le lâcher, lui reprochant d’être toujours sur son dos. Sa mère ne le laissa pas partir dans sa chambre et lui conseilla de lui parler sur un autre ton. La dispute s’envenima jusqu’à ce que Max, agacé, essaye de se dégager. Elle le retenait toujours, commençant à crier. Le garçon la regarda avec haine se transforma en fauve, poussé par la rage. Au lieu d’un jeune homme d’une douzaine d’année, se trouvait à présent un tigre de presque deux mètres de long. Une musculature développée était visible malgré sa fourrure orangée rayée de noir. Ses pupilles ronde et dorée fixé la jeune femme a présent terrifié. Elle voulu bouger et il réagit d’instinct en lançant ce qui était à présent une patte couvertes de griffes dans sa direction. Il voulu arrêter son mouvement en cours de route, quand il se rendit compte de sa métamorphose.

La trajectoire de sa patte était déjà amorcé et il ne pus la dévier. La scène était si dénué de sens qu’elle sembla se dérouler très lentement de son point de vue. Quand enfin il percuta sa mère, la faisant basculer dans la cuisine, il mit au moins dix minutes avant de bouger un muscle. Sa mère avait percuté une table et était tomber sur le sol dans une position étrange. L’angle impossible que former son corps signalé de la brutalité de sa chute. Elle gisait inerte, son sang coulant abondamment autour d’elle. Max pris enfin conscience du sens des choses comme si son esprit avait eu besoin d’un long moment pour analyser ce que ses yeux lui montrer. Sans qu’il ne s’en rende compte il reprit son apparence d’humain. Il avait le regard exorbité et la bouche ouverte. Il voulait crier, s’enfuir, ou même dormir instantanément pour ne pas avoir à subir la vérité. Ses jambes se dérobèrent sous lui et il glissa au sol, le regard toujours fixé sur le corps sans vie de sa mère. Il rampa à terre, essayant de s’éloigner du cadavre. Et seulement à ce moment, il retrouva l’usage de sa voix et hurla, serrant ses mains contre lui.

Il pleura en remarquant les cheveux blonds de la jeune femme qui serpenté dans le sang. Ses cris ponctué ses sanglots, jusqu’à ce qu’il n’ait plus de voix ni de larme. Des sursauts incontrôlables le faisaient tout de même s’agiter comme habiter par un démon. Ses pensées faisaient un tel vacarme dans sa tête qu’il n’entendit même pas le bruit de la porte d’entré. Il ne remarqua pas plus son père s’avancer dans la maison et remarquer l’horreur de la scène. Il reprit réellement l’usage de tout ses sens quand il entendit la voix angoisser de son père qui parler au téléphone. Le langage des hommes lui revint enfin en mémoire comme s’il venait de les réapprendre et fit le lien entre : "attaque" ; "Max" ; "femme inconsciente" ; "plus rien à faire" ; "mon fils"… Néanmoins il ne pus mettre aucune émotion sur ce qu’il ressentait. Après un flot de songes ininterrompu, son esprit était étrangement silencieux comme vide d’idée et de sensation.

Monsieur Brown raccrocha et remis son portable dans sa poche. Il se tourna ensuite tout doucement dans le coin de la pièce où se trouver son fils. Il avait le visage pâle comme une tombe. Il questionna son fils sur ce qu’il s’était passé, d’une voix sans timbre. Max, les yeux rivés sur le sol hocha la tête en signe de dénégation. Il ne pouvait se résoudre à croiser le regard de son père, ni même lui parler. Après ce qu’il avait fais… Les heures voire les jours qui suivirent furent aussi peu claire que le moment d’angoisse après la perte de sa mère. Il était plongé dans une sorte d’état second totalement loin de la réalité. Il se foutait de tout. Sauf de son père au regard tranchant comme l’acier. Et puis la sentence tomba plus vite que Max ne l’aurait pensé. Quand le juge lui avait demandé de raconter ce qu’il avait vu il raconta tout sans broncher, presque étonner de voir que tout le monde l’observer avec horreur.

- J’ai causé la mort de ma mère… C’était un accident.

La sentence par contre, fus plus dur a être déterminer. Le juge demanda à tout le monde de se retirer et des policiers escortèrent Max pour l’accompagner à l’extérieur de la salle. Il les suivit docilement, menottes aux poignés. Et puis quelque chose en lui se rebella soudain. Sans doute la part féline de son comportement. Il se changea en tigre d’une façon presque instinctive. Les menottes lâchèrent en même temps et il poussa un rugissement qui découragea un peu ses gardiens. Il franchit la porte en posant ses pattes dessus et s’enfuit aussi vite qu’il le pouvait. Partir du tribunal pour enfant était facile sous la forme d’animal, ainsi Max n’eu aucun problème jusqu’à la sortie de la ville. Il vécut ensuite deux ans dans l’errance, ne devant sa liberté qu’a la chance et a l’aide de quelques personnes qui consentaient à l’abriter une semaine ou deux. Il découvrit le pensionnat Deane grâce à un autre garçon qui en avait entendu parler. Il était également en fuite qui avait pour don d’invoquer les esprits.

Ils arrivèrent à bon port et furent accueillit là ou tout autre établissement aurait refusé. Max entra alors en dernière année au collège et s’intégra bien dans le groupe Ifreann. Part bien j’entends, sens épisode regrettable. Car il restait toujours très agité et violent. Mais en plus de cela vint s’ajouter un aspect méfiant a sa personnalité qu’il avait héritée de ses deux années de fuite. Il se mit à pratiquer divers sport pour occuper son besoin de mouvement et d’action. Malgré ses retards au collège il arriva à rattraper le niveau en s’y mettant sérieusement. Néanmoins, il relâcha la pression au lycée, passant les examens tout juste. Il passa le stade de la majorité en se doutant des responsabilités qui en découlait mais cela ne lui poser pas vraiment de tracas. C’était encore un gamin se laissant dominer par ses émotions qui voyait l’avenir comme un vieux bonhomme barbant et lointain. Il avait encore tout le temps pour prévoir ce qu’il déciderait de faire tout le reste de sa vie. Et puis au pire, il pourrait toujours tester plusieurs voix.



    PRÉNOM/PSEUDO : Rêverie
    AGE : 19 ans
    COMMENT T'AS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Par un top site
    T'AS UNE PROPOSITION L'ARTISTE ? : Non juste une remarque, jolie thème :3
    C'EST QUI SUR TON AVATAR ? : Ggio Venga de Bleach
    CHOCOLAT OU VANILLE ? : Framboise ♥
    TU RP DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ? : Woh… 5 ans au moins.



_________________
In me the tiger sniffs the rose.

Tyger tyger, burning bright in the forests of the night, what immortal hand or eye could frame thy fearful symmetry? In what distant deeps or skies burnt the fire of thine eyes? On what wings dare he aspire? What the hand dare seize the fire? And what shoulder and what art. || STILLNOTGINGER.


Dernière édition par Max Brown le Dim 17 Fév - 16:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orphan Deane
Fondateur. Directeur des Ifreanns.
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 08/11/2012
Feat. : Hibari Kyoya de KHR.

MessageSujet: Re: Tss. Tu te crois digne de lire cette fiche ? Vraiment ? Bah vas-y.   Sam 26 Jan - 21:02

BIENVENUE MAXOUUUU ~


Max, Max, Max. ♥ Aaaah j'adore ce personnage. (c'est moi qui l'ai créé et alors ? êe)
Franchement, j'aime beaucoup, j'ai rien à redire, tu as respecté le prédéfini, tu l'as peaufiné et lui as apporté quelques petites touches qui ne me gênent pas du tout.
Ton pseudo me dit toutefois quelque chose... C'est curieux. M'enfin. Je te valide sans hésiter, encore bienvenue parmi nous ! ;3.

Oh et je n'avais mit qu'un lien dans ta fiche de prédéfini mais ... je veux des liens avec mes persos of course. ♪


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Brown

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 26/01/2013
Feat. : Ggio vega

MessageSujet: Re: Tss. Tu te crois digne de lire cette fiche ? Vraiment ? Bah vas-y.   Sam 26 Jan - 23:30

Yo o/
Merci beaucoup Orphan ! Je ne pensais pas écrire tant pour l'historie mais l'inspiration est venue avec. Ce perso promet d'être sympa a jouer. Owi, pour les liens aucun problème. Max est un enfoiré asocial mais célèbre... ou en tout cas il le deviendra.

ps : Elle est mimi cette image de bienvenu (:

_________________
In me the tiger sniffs the rose.

Tyger tyger, burning bright in the forests of the night, what immortal hand or eye could frame thy fearful symmetry? In what distant deeps or skies burnt the fire of thine eyes? On what wings dare he aspire? What the hand dare seize the fire? And what shoulder and what art. || STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tss. Tu te crois digne de lire cette fiche ? Vraiment ? Bah vas-y.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tss. Tu te crois digne de lire cette fiche ? Vraiment ? Bah vas-y.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moudoku Hebi, la reine tueuse [Cette fiche est en manque de seconde validation grenadinesque]
» Oasis is good... [Cette fiche ne convient qu'à un public majeur et avertit]
» Nuage de Rosée - Cette fois vraiment fini, même le kit !
» Okamoto Akemi || cette fiche n'aura pas de titre
» La vie de Cho Chang par cette fiche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« — Deane For Dream » ::  :: Dossiers scolaires ; :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: