« Ifreann. Dawel. Quel clan choisirez vous ? Bienvenue au pensionnat Deane, là où les rêves ne sont qu'utopiques … ♪ »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Laëstiel C. Onaë
Peste au grand cœur, masochiste et droguée à la Seth-attitude. ♥
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Souryuu Asuka Langley de Neon Genesis Evangelion.

MessageSujet: ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]   Dim 30 Déc - 18:41

❝ Somewhere only we know …



Une heure tardive. Laëstiel regarda l'horloge de sa chambre. Il était plus d'1h30... et Seth lui avait donné rendez-vous au terrain de sport. Hésitante à s'y rendre, elle lui avait quand même répondu qu'elle irait. Elle désirait vraiment le rencontrer mais paradoxalement, avait quand même peur qu'il lui pose un lapin, et là... non seulement, elle se sentirait plus humiliée que jamais, mais en plus, s'il elle le revoyait, elle le détruirait sur place. La jeune fille finit quand même par se convaincre de tenir ce qu'elle avait dit. Donc elle se leva du lit et se debarassa de sa chemise de nuit et alluma la lumière...

On se presse, on se presse. Ses longs cheveux roux tombaient en dessous de ses fesses, tandis qu'elle était seulement en sous-vêtements de dentelle... elle attrapa son uniforme qui trainait en bordel dans sa chambre et mit son chemisier, sa jupe, son collant, sa veste et son manteau. La demoiselle balaya pendant quelques secondes la chambre du regard et mit son portable dans sa poche, puis enfila ses gants, et son écharpe. Elle était prête pour l'aventure. Sortant de sa chambre discrètement, elle éteignit la lumière de sa chambre et partit en direction de l'endroit du rendez vous. Elle détestait sortir en pleine nuit malgré son côté téméraire.

En route! Laëstiel traversa les couloirs avec autant de discrétion qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine, malgré ses efforts – on doit le reconnaître – qu'elle fournissait pour demeurer invisible. Elle crut entendre des voix pas très loin, et se mit à courir en direction de l'extérieur. Trébuchant dans les marches devant le bâtiment, elle fit un roulé boulé dans ces escaliers et se ramassa par terre. Inerte au milieu des cailloux, elle se releva courageusement dans un gémissement de douleur. Sa joue avait été éraflée et un peu de sang s'échappait de la plaie. Elle s'essuya avec sa manche et la tâcha. Elle râla et partit sans rien dire en direction du terrain de sport. Il faisait froid. Et ce silence était pesant.

Des murmures. Elle sentait encore quelques gouttes d'hémoglobine perler sur sa joue tandis qu'elle contournait les jardins et le labyrinthe. Pour ne pas les traverser, il fallait faire un sacré détour. Mais elle serait à l'heure. Mais un bruit dans les buissons attira son attention. Prise d'un élan de panique, elle partit en courant, accélérant la cadence. Mais elle sentait que ce quelque chose la suivait. Arrivant alors à la destination prévue, elle s'arrêta brusquement. C'était peut-être Seth qui sait ? Erreur. C'était un garçon plutôt grand, blond, aux yeux vermeils. Elle recula d'un pas, le regardant avec terreur. « Qu'est-ce que vous faites à cette heure là ?! » Il ne répondit pas, et s'approcha dangereusement, fixant étrangement le sang sur sa joue et sur sa manche. Elle crut comprendre que cet individu était un être de la nuit. Son prédateur. L'attrapant par les cheveux, elle eut le temps de réaliser qu'il était en retard et cria … « SEEEEETH ! »


Dernière édition par Laëstiel C. Onaë le Jeu 17 Jan - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Ackerley
Prisonnier d'Orphan, orphelin psychopathe et futur mari de Laëstiel. †
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 15/12/2012
Feat. : Misaki Yata [K-Project]

MessageSujet: Re: ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]   Dim 30 Déc - 19:45

Les yeux grands ouverts dans la pénombre, Seth fixait le plafond de sa chambre d'un air totalement détaché. Il n'avait pas bu, n'avait rien fumé, n'avait rien fait de particulier ce soir-là d'ailleurs. Pourtant, il ne parvenait pas à trouver le sommeil. Qu'attendait-il ainsi ? La réponse de Laëstiel voyons ! Qui ne tarda pas à arriver, le tirant de ses rêveries. Saisissant le portable du bout des doigts, il ne se retint pas de sourire. Après tout, personne ne le verrait n'est-ce pas ? Elle viendrait ! Elle n'avait vraiment que ça à faire l'idiote. Mais quelque part, c'était plutôt cool. Au moins, il ne s'ennuierait plus. Allez, avouons-le, ça lui faisait plaisir, un peu de considération.

Se levant lentement, il prit soin de s'étirer convenablement. Rapide comme il l'était, se préparer ne lui prendrait que tout au plus deux minutes. Cela lui laissait largement de temps pour, pourquoi pas, faire un petit détour par le lac ? Décision prise, il s'habilla fissa, enfila son bonnet, prit son sac contenant sa batte et son skate et sortit... Ou plutôt fila en direction du lac. Une fois en dehors du bâtiment, il sortit sa planche et y alla tranquillement, roulant paisiblement, à un rythme soutenu. Flâner était une activité à plein temps voyez-vous. Cela demande beaucoup de concentration. Il arriva enfin au lac et admira la beauté du lieu d'un air indifférent, bien qu'il fut sensible au reflet d'une lune ronde jouant à cache-cache avec de sombres nuages. Il se baissa dans l'herbe, rangea sa planche et resta immobile à scruter la surface de l'eau.

Un cri pourtant lui parvint. On criait. Son prénom. On l'appelait, lui. Et personne d'autre. « Laë... » Sans trop réfléchir, il bondit sur ses pieds, tirant au passage sa batte de son sac. Il avait bien fait de la prendre. Tout était dangereux ici. Enfilant une des anses sur son épaule, il se mit à courir, coupant à travers buissons et sautant au-dessus du moindre obstacles, profitant pleinement de la hauteur et puissance de saut que lui procurait sa vitesse. Son sweet s'accrocha à quelques branches et se déchira par endroit, mais rien de bien important. Du moment que cela ne le ralentissait pas. Il arriva enfin au terrain de sport. Son coeur cogna violemment dans sa poitrine à la vue de la demoiselle rousse en prise avec un garçon plus grand qu'elle. Bien sûr, tout ceci ne prit d'une trentaine de secondes durant lesquelles la jeune femme avait dû se débrouiller seule avec ce.. monstre.

Il se glissa à une vitesse impressionnante derrière le blond et leva bien haut la batte au-dessus de sa tête couverte. Un instant, il fut en proie à son passé, mais il ignora ce dernier et, secouant la tête négativement, abattit avec force le morceau de bois sur le sommet du crâne du garçon, qui tomba au sol sans un mot. Un peu de sang perlait des cheveux de ce dernier, mais il aurait fallu quelques coups supplémentaires pour le tuer. Seth en savait quelque chose. Il garda pourtant son arme serrée entre ses doigts, ses yeux brillants d'un éclat assez étrange à la vue de cette scène. Finalement il calma sa respiration et releva le visage vers la rouquine, avant de se forcer à sourire, confiant, comme si de rien n'était, accompagnant ses dires d'une petite révérence parodique. « Madame, votre preux chevalier est avancé... » Une de ses mains lâcha la batte et saisit le manteau de la jeune femme qu'il tira à sa suite pour s'éloigner du corps inerte. « Bouge ton cul idiote ! » Ah, Seth et sa délicatesse ! Il soupira enfin, d'un air excédé. Bien qu'il s'agisse d'un soupire de soulagement.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laëstiel C. Onaë
Peste au grand cœur, masochiste et droguée à la Seth-attitude. ♥
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Souryuu Asuka Langley de Neon Genesis Evangelion.

MessageSujet: Re: ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]   Dim 30 Déc - 20:26


❝ I want to stay inside your arms, I want to feel fine.


Une explosion. Alors que son prédateur allait s'emparer d'elle... elle espérait désespérement que quelqu'un intervienne... Seth si possible. Mais personne à l'horizon et le vampire tirait sur ses cheveux, la faisant s'agenouiller devant lui. Elle était à sa merci, sans aucun secours dans les parages. C'était fini. Cependant, elle résistait comme elle pouvait, tentant de mettre de coups dans ses jambes. Or d'un rire autoritaire, il ne semblait pas s'en soucier. Ses cros s'allongèrent lentement, elle cria à nouveau le prénom de celui qu'elle voulait voir. Qu'elle voulait voir apparaître sans crier gare. BAM. Le démon s'écroula violemment devant elle. C'était lui. Il était venu pour la sauver, dans un sifflement d'agonie. La jeune fille le regarda, si beau, si grand, si imposant. Lui et sa batte ensanglantée. Il était la perfection incarné. Bouche ouverte et yeux écarquillés, elle demeurait choquée par cette scène si saugrenue.

Une implosion. C'était son coeur peut-être. Quand il s'inclina, comme un fou amoureux, celui-ci rebondit dans sa poitrine. Le chevalier moqueur ouai... elle se mit à pleurer, ça venait tout seul. Elle n'y pouvait rien. Ça faisait mal, les coups de foudre. Ça te déchire la chair lentement, ça s'incruste dans tes veines. Dans un dernier souffle, t'agonises comme un lapin sur le grill. Laëstiel s'empourpra, les larmes cristallines perlant sur sa joue, se mélangeant au sang vermeil... formant une cascade arc en ciel, qui s'écrase sur le sable du terrain de sport. L'adorable pleurnicheuse se retenait d'éclater, retenant ses sanglots à l'intérieur de sa gorge. A ce moment là, elle aurait voulu avoir un pouvoir complètement inutile, comme faire des bulles de savon avec sa bouche, ou quelque chose comme ça, pour au moins pouvoir déposer ses fines lèvres sur sa joue, en guise de remerciement. Mais même ça, il lui était interdit. Même si la suite engendrée lui faisait terriblement envie.

Un élan d'amertume. Elle finit par craquer et se jeta dans ses bras, évitant alors tout contact avec la peau du jeune homme. « J'ai eu trop peur putain... » Elle enfouit alors sa chevelure rousse dans son cou, nichant sa tête aussi dans le creu de sa nuque. Il sentait si bon, sa fragrance masculine chatouillait ses narines tandis qu'elle rougissait surement encore. Ses joues rosées chauffaient délicatement. C'était agréable en fait. Elle soupira. « Merci d'avoir été là. » Peut-être un peu trop de lyrisme certes mais c'était terriblement tentant. Elle le serra très fort contre elle, son petit coeur battant très fort. Elle finit par reculer et détourna le regard, les sourcils froncés et le visage pourpre de gène. « Oui, bon. »

Un soupire acidulé. Elle n'avait pas du tout compris pourquoi elle s'était laissé emporter. Après tout .. seth.. c'est Seth quoi. Rien de plus! Elle soupira en se disant qu'il allait prendre l'excuse de la peur qu'elle avait du avoir à cause de ce vampire errant. Il n'allait se douter de rien ou encore moins penser des choses éronnées et non concluantes! Croisant les bras, elle baissa la tête sur le corps inerte de son agresseur et releva le menton vers son interlocuteur, lui tendant sa main – avec son gant donc pas d'inquiétude – accompagné d'un petit sourire discret. « Filons. »

_________________
I've sent my heart away. Like heroes in the rain.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Ackerley
Prisonnier d'Orphan, orphelin psychopathe et futur mari de Laëstiel. †
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 15/12/2012
Feat. : Misaki Yata [K-Project]

MessageSujet: Re: ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]   Jeu 3 Jan - 21:28

Avait-il remarqué ces larmes cristallines qui perlaient le long de sa joue ? Quelle question. Qui ne les aurait remarquées ? Il avait envie de lui rire au nez, seulement, il se contenta de la fixer, d'un regard où se mêlait surprise et indifférence. Peut-être pouvait-il encore fuir, la laisser en plan, avec cet être de la nuit à ses pieds ? Non, bien sûr, il n'en ferait rien, cela semblait évident. Alors il se demanda s'il ne venait pas réellement de lui sauver la vie ? Après tout, jusqu'où serait allé ce monstre s'il ne l'avait pas empêché de la mordre ? Et au contact de sa peau, l'aurait-il violé ? Que de questions qui restaient sans réponse et qui, d'ailleurs, ne franchirent jamais la barrière de ses lèvres. Sur lesquelles venait de se dessiner un petit sourire. Qui disparu quand elle se jeta à son cou.

La repousser ? Lui dire de purement et simplement dégager ? Il aurait dû. Il le savait. Tout comme il savait qu'il refusait de s'attacher à qui que ce soit. Mais il la sentait, tremblante contre son corps plus imposant. Il les avait vus, ces larmes, glissant sur ses joues rosées, manifestant clairement sa gêne tout comme son soulagement. Alors, il fit quelque chose que lui-même pensait impossible. Il passa une main dans son dos et la rassura d'une petite tape amicale. Sentant son petit coeur battre en échos au sien, il se contenta de rester immobile, le regard dans le vide, se laissant serrer comme une poupée pour rassurer sa propriétaire. La rassurer, la protéger. Ne l'avait-il pas fait par le passé ? Et jusqu'où cela l'avait-il mené ? Il allait la repousser, mais elle se retira avant qu'il n'ait le temps d'agir. « Hum... » fut la seule réponse qu'il lui adressa, tout en glissant sa batte dans son sac à dos.

Fixant la main qu'il lui tendait, il resta un instant sans rien dire, les sourcils froncés. Sa mimique imitait parfaitement l'attitude colérique qu'il aurait pu avoir, s'il avait écouté sa tête. Mais ce soir, cette nuit, étrangement, il préférait écouter ce qui -aurait été- son coeur, s'il en avait eu un. Il la toisa donc d'un air mauvais avant de passer d'elle en ignorant sa main tendue. Mais dès qu'il fut à sa hauteur il passa son bras derrière ses genoux et la souleva violemment du sol.« Si sa majesté veut bien se laisser faire, ce serait avec plaisir... » Il jeta un coup d'oeil au vampire qui commençait à remuer. « Un plaisir, disais-je, de filer d'ici, sans plus attendre ! » Grand sourire. Il la serra un instant contre lui et se mit à courir loin du monstre gémissant.

Courir, plus loin, plus rapidement à chaque foulée. Le sang battant aux tempes, le coeur accélérant chaque fois un peu plus son rythme. Cette fois pourtant, quelque chose était différent. Il n'était pas seul. Et, avouons-le, la solitude était pesante par moment. Il contourna une rangée de gradins, s'obligeant à garder la tête bien redressée pour ne pas se prendre tous les cheveux de la Dawel dans la figure. Il ralentit le rythme et se glissa sous les gradins, entre les barres et les échafaudages de fer chargés de soutenir l'installation. Il reposa alors la jeune femme sur la terre ferme et, le visage inexpressif, la regarda un moment avant de lui sourire, dédaigneux et moqueur. « Tu vois, finalement, t'attires bien les mecs... » Il passa sa main derrière sa nuque. C'est qu'elle faisait son poids la demoiselle. Ça lui rappelait bien l'escapade en haut de l'arbre ça. « Dommage pour toi, c'n'est pas les plus.. recommandables ? »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laëstiel C. Onaë
Peste au grand cœur, masochiste et droguée à la Seth-attitude. ♥
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Souryuu Asuka Langley de Neon Genesis Evangelion.

MessageSujet: Re: ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]   Ven 4 Jan - 10:02


❝ Don't want to make it up
Don't want to let you down ...


Un rêve. Elle était si bien, contre lui, qu'elle désirait ne jamais se décoller de son torse. Elle aurait aimé respirer son odeur pour l'éternité. Elle ne se rendait pas compte des sensations nouvelles qu'elle découvrait. La sensualité. L'addiction. Le regret. Que des choses dont elle se privait sans arrêt. Mais cela ne devait pas aller trop loin, c'est alors qu'au moment ou elle allait s'éloigner de lui, elle sentit sa main tapoter son dos. C'était maladroit, c'était adorable. Elle dirigea lentement son regard vers son faciès tourmenté. Elle le savait maintenant, il fallait pas qu'elle succombe. Son coeur ainsi que celui de Seth battaient fort. Si elle ne connaissait pas pour ce qu'il était, elle se serait cru dans un épisode romantique. Sitôt qu'elle s'écarta, la tête de son interlocuteur l'inquiéta. Il sembla faire la gueule. Étrange et décevant après ce qu'elle venait de ressentir.

Un nouveau souffle. Mais à peine elle eut le temps de vouloir réfléchir qu'elle sentit son corps décoller du sol. Laëstiel paniqua qu'une demi seconde avant de comprendre qu'il la portait contre lui. Et en plus il recommençait le lyrisme. Aaaah trop mignon. Elle sentit ses joues chauffer d'une douce chaleur, rosant délicatement ses petites joues rondelettes. La jeune fille ne s'accrocha pas à lui, par peur de le toucher, le laissant la serrer contre son buste. Elle colla donc sa tête contre son sweat. Sa respiration devenait plus importante. C'était sur maintenant. Elle le savait. Elle l'aimait surement quelque part au fond d'elle. Et merde. La jeune fille releva la tête pour voir un peu ou est-ce qu'il l'emmenait. Sous les gradins ? Moins lyrique tout d'un coup mais soit... « Pourquoi ici ? »

Un doute. Il se moquait d'elle, encore et toujours. Elle aurait bien voulu l'y voir lui, avec ce don moisi. Laëstiel ne dit rien et le regarda de son regard océanique. Elle s'écarta un peu de lui et détourna le regard, marmonnant un « c'est pas drôle Seth. » Miss humour de chien était de retour! Mais fallait pas déconner avec ça, attention! « En effet... pas les plus recommandables certes... mais de toute façon, en quoi ça te regarde ? » ça y est, elle était vexée comme un pou. La demoiselle ramena ses genoux à sa poitrine, s'adossant à une barre métallique. Elle faisait tout pour éviter de le regarder. Parce qu'à chaque fois qu'elle croisait son regard, son coeur faisait boum boum boum. Elle se détestait. Elle était vraiment trop conne. Et chiante. Et conne.

La haine. La haine de soi, de s'attacher, d'aimer. Alors que cela lui est interdit. La haine d'aimer quelqu'un qui ne vous aime pas, qui n'en a rien à faire. La frustration de ne jamais connaître la tendresse. La frustration d'être victime d'une malédiction concupiscente. Seth était beau de l'extérieur, il avait tout pour plaire. Il lui plaisait oui, mais elle recherchait aussi en son sein tout d'abord un ami. Elle voulait connaître ses secrets, ses peurs, elle voulait partager tout ça avec lui. Mais à chaque fois, il reculait un peu plus. « Si tu savais comme je te déteste d'être ainsi. » elle releva le menton et s'approcha de lui, s'arrêtant pour être juste à quelques centimètres de son visage. « et j'ai beau me convaincre de te détester toujours un peu plus, je ne peux pas m'empêcher de... » qu'est-ce qu'elle est conne... Elle baissa la tête, s'étouffant elle même pour éviter de sortir une bêtise. « Non rien. Laisse tomber. Seth.. »

_________________
I've sent my heart away. Like heroes in the rain.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Ackerley
Prisonnier d'Orphan, orphelin psychopathe et futur mari de Laëstiel. †
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 15/12/2012
Feat. : Misaki Yata [K-Project]

MessageSujet: Re: ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]   Mar 15 Jan - 18:28

Son regard de mauvais garçon, charmant certes, mais très provocateur, était plongé dans les yeux bleus de la demoiselle. Une mer dans laquelle il avait sauté tête la première ? Un océan dans lequel il venait de se perdre, définitivement ? Voyez cela comme vous le souhaitez. Cependant, il resta un instant silencieux. Ses mains calées au fin fond des poches de son sweat. Silencieux est même un mot bien faible. Son expression était d'une neutralité déconcertante tandis que la demoiselle s'approchait lentement, mais sûrement, de lui. Un souffle, une voix mélodieuse. La voix de la rouquine. De Laëstiel. De cette fille qui avait réussi à se glisser dans sa vie. Lui, qui refusait obstinément de s'attacher. D'aimer. Qui refusait de changer, aussi.

Mais pourrait-elle comprendre ? Il en doutait sérieusement. Il ne savait rien de son histoire et, bien qu'il fut curieux d'en savoir un peu plus, ne lui avait, pour l'heure, posé aucune question. Sur elle, sur son passé, sur les sourires qu'elle avait pu adresser ou les larmes qu'elle avait versées. Oh, bien sûr, il ne l'avouerait sans doute jamais, ce qui n'était pas plus mal en soi, mais elle l'intriguait. Pourtant, ses paroles résonnèrent violemment dans le crâne du garçon. Comme un coup de massue reçu en plein cœur. Comme si un enfant parlait de la guerre au plus grand général. Comme si elle savait mieux que lui ce que c'était que haïr et détester. Seth se détestait. Et bientôt, elle le détesterait aussi. Réellement. Il fronça les sourcils quand elle baissa le nez. « Et après ? ... de m'apprécier ? Allez, dis-le. Vas-y, dis le. » Chaque mot était d'une violence inouïe. Chaque syllabe, un coup de fouet claquant sur une peau nue, la déchirant jusqu'au sang.

Et son regard, lui, restait affreusement inexpressif. Il s'approcha, légèrement, menaçant. « Attends, laisse-moi deviner, ta prochaine tirade sera : ''Tu vois, je ne peux m'empêcher de continuer à penser qu'il y a du bon en toi.'' Putain Laëstiel, ouvre les yeux et grandis un peu ! » L'huître aussi se referme quand elle se sent en danger. Et à défaut d'en être une, Seth se sentait vulnérable. Le cœur mis à nu par une inconnue. Et la seule défense qu'on ne lui ait jamais appris était l'attaque. Tout simplement. « T'as cru que je faisais ça pourquoi, hein ? Te sauver la vie -deux fois-, te sourire, ne pas dissimuler certains de mes secrets... » Il sortit sa main de la poche et remonta sa manche, agitant sous le nez de la Dawel les cicatrices qu'il arborait ce soir comme un trophée. Sa crainte ? Que malgré ses efforts, elle ne cesse de revenir à lui. Il attrapa le col de son manteau à pleine main et le souleva avec force, la forçant à le regarder. Dans les yeux. Ce même regard sombre emprunt de colère. « Tu n'comprends toujours pas ? T'es un jouet, un putain de jouet pour moi. Une espèce de pantin que je vais m'amuser à briser. Tu t'attaches à moi ? Tant mieux. Tant mieux ! C'est parfait ! Tu n'en souffriras que davantage ! » Il aurait souhaité rajouter que, de ce fait, il ne voulait pas qu'elle s'attache à lui. Mais il n'en eut ni la force, ni l'envie.

Sa voix forte cessa de s'élever. Sèche, brutale. Bizarrement, sa tirade s'accordait plutôt bien avec ce qu'il dégageait. Déception, haine. Il la lâcha en la repoussant loin de lui, avec une force contenue et une vitesse surprenante. « Que sais-tu de la haine, Laëstiel ? » Sa voix était posée. Calme. Sereine. « ... et que sais-tu de ce que je suis ? » Au fond, il voulait qu'elle le déteste. Puisqu'il savait qu'il lui ferait du mal, d'une manière ou d'une autre. Seth était ainsi. Il brûlait les ailes des papillons qui, comme la rouquine, avaient le malheur de tourner autour de lui. Par folie, sans doute.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laëstiel C. Onaë
Peste au grand cœur, masochiste et droguée à la Seth-attitude. ♥
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Souryuu Asuka Langley de Neon Genesis Evangelion.

MessageSujet: Re: ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]   Mer 16 Jan - 20:22


❝ I want to fly away. But I'm stuck on the ground. I feel so close to you right now...



Une illusion. Laëstiel le fixait dans les yeux, les lèvres tremblantes. Elle était comme envoutée par son regard, son allure de méchant garçon. Elle était fascinée, totalement soumise. Son petit coeur battait fort. Elle était presque heureuse de ce qu'elle pouvait ressentir. Elle avait l'impression de flotter dans le ciel, dans les nuages. C'était comme un songe. Il sentait si bon, il était si beau. La jeune roussette avait envie d'être avec lui, de l'aider, de partager ses humeurs, et même s'il se moquait d'elle, elle avait envie de le serrer très fort dans ses petits bras. C'était ainsi. Quand elle croisait le regard glacial de Seth, qui la toisait avec mépris, elle fit un dernier effort pour accepter la...

Dystopie. Là, ce fut le drame. La conjoncture se retourne à la baisse. Les rèves s'envolent. Les ailes s'enflamment. Le ciel tombe. Laëstiel est sous le choc, elle entrouvre ses lèvres pour parler mais aucun son ne sort. La demoiselle le regarde arborer un regard dur et méprisant. Son coeur se serre. « Dis le, dis le. Allez dis le. Dis le. » elle releva le menton, en silence. Il venait de la transpercer toute entière avec un pieu. Et c'est à partir de ce moment là qu'il remuait, remuait, le bout de bois, pour qu'elle souffre encore plus. Il se moquait d'elle, mais pas sur le ton de la plaisanterie. C'était de la méchanceté à l'état pure. Il se foutait de sa gueule, de ce qu'elle ressentait. « Non.. Je.. Je voulais pas dire ça.. » ça ne servait même plus à rien qu'elle ouvre sa gueule, il l'avait déjà jugée.

La peur. Quand il l'attrapa par le col, elle cria. Oui, elle eut des frissons d'angoisse qui la parcouraient. Il devenait violent. Il devenait incontrôlable. Devoir le regarder droit dans les prunelles, c'était une torture. Dont il semblait satisfait. La demoiselle gémit d'effroi mais ne se débattit pas, hypnotisé par les paroles douloureuses qu'il débitait à la seconde. Un jouet... il avait dit un jouet. En fait, elle se rendait compte que rien ne changeait. Elle était le jouet de tous le monde. De son cousin. De son frère. Du destin. Et maintenant le sien. Elle avait envie de pleurer, les pupilles humides, elle se retenait juste par fierté. Tss... quelle fierté ? Il lui avait tout prit. Elle sentit son corps s'écraser lourdement dans la boue, quelques mètres à côté. Elle avait envie de mourir dans cette poussière gluante. Elle avait envie de rester en boule pour toujours. Elle avait envie qu'on l'oublie à jamais. Souillée par l'indifférence qu'on lui portait, ou le mépris qu'on lui jetait à la gueule quand elle esssaye tant bien que mal d'offrir.

Sans titre. Il n'y a plus rien. Laë se sent presque vide. Les larmes débordent, elle se relève avec le peu de courage qui lui restait. Elle essuya ses orbites salis et évitait son regard. Sa voix tremblait. « Je m'en fiche. De ce que tu as été. De ce que tu es. De ce que tu seras. Je m'en fiche. Moi... je sais juste que j'ai envie de... » elle renifla, tentant encore de retenir ses larmes de couler sur ses joues. « Je sais que tu te sens seul. Que t'es tout seul et... moi aussi je me sens seule et... » elle craqua, et commença vraiment à pleurer. Comme une enfant. Comme un bébé qui manque d'amour. Sans réfléchir, elle se jeta dans ses bras. Encore une fois... En faisant attention à ne pas entrer en contact avec sa peau. Encore une fois. Elle avait ce sentiment, cet espoir qu'il fasse ça par peur, et non par amusement. Elle le prit par les épaules, l'eau salée s'écoulant de ses yeux avec abondance. Chaque larme est une cascade. « Je sais que je t'aime ! » elle baissa la tête en pleurant. « … Alors aies un peu de courage... et aime moi aussi... »

_________________
I've sent my heart away. Like heroes in the rain.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Ackerley
Prisonnier d'Orphan, orphelin psychopathe et futur mari de Laëstiel. †
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 15/12/2012
Feat. : Misaki Yata [K-Project]

MessageSujet: Re: ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]   Jeu 17 Jan - 17:03

Il avait le visage tourné à sa gauche, les yeux dans le vague. Il ne la regardait plus. Il ne voulait pas la voir. Ou peut-être était-ce ses larmes qui le repoussaient à ce point ? Lui qui n'avait jamais réussi pleurer. Une sorte de jalousie ? Sans doute. Seth se sentait souvent inhumain. Trop différent. C'est du moins ce que disait la psychologue, que ses parents adoptifs lui avaient trouvé. Une femme d'une stupidité sans nom d'ailleurs. Enfin, il ne lui présentait plus que son profil, les yeux fixant l'extérieur qui transperçait entre les gradins. A bien y réfléchir, ils s'évitaient mutuellement. Elle ne pouvait le regarder, par peur, sans doute -du moins, il l'espérait-. Il ne pouvait la fixer, par dégoût. La question est, vers qui était tourné ce sentiment de rejet, cette répugnance ? Certainement pas vers elle, au final. Mais, encore une fois, cela demeurerait secret, enfermé au fond de son cœur.

Il retint sa respiration. Un court instant. Un millième de seconde à peine. Juste le temps de comprendre qu'elle pleurait, vraiment. Encaissant chaque parole avec une impassibilité remarquable, résistant à ce déchaînement d'amour. Seul ? Encore une fois, que savait-elle de la solitude, elle qui avait toujours eu un père, une mère, une famille où rien qu'un point de repère. Seth n'était certainement pas le mieux placé pour faire la morale à qui que ce soit, mais en cet instant, il aurait juste eu envie de la baffer. Mais il serra les poings et tourna le regard vers elle. Elle et sa chevelure rousse. Elle et cette manière unique de pleurer. Elle et ses larmes de cristal. Il se haïssait. Alors, elle vint l'étreindre. Un geste pour le moins inattendu et certainement sincère. Et Seth, comme s'il l'avait fait des millions de fois, resta immobile, les yeux baissés vers elle. « Tu... » m'aimes ?

Fronçant les sourcils, il se dégagea brutalement de son emprise, recula jusqu'à ce que son dos heurte un de ces piliers de fer qui soutenait la structure. Son regard accusateur fixait la jeune femme. « Ta gueule. » Sec, agressif. Ou plutôt incontrôlé. Cela sortait tout seul. Et ce n'était pas agréable à entendre. « Ta gueule putain ! » Usant de son don, il attrapa avec rapidité la batte qui se trouvait dans son sac et la jeta, de toutes ses forces en direction de Laëstiel. Sans réfléchir, par pur réflexe. Bien sûr, inconsciemment, il avait volontairement dévié son coup pour que le projectile passe largement au-dessus du crâne de la demoiselle. Néanmoins, elle heurta dans un fracas assourdissant la structure de ferraille. Un bruit à réveiller les morts. Suivi d'un silence pesant, dans lequel résonnait simplement la respiration sifflante du garçon. Son cœur battait si fort, si rapidement, qu'il avait l'impression que le monde entier pouvait l'entendre. Mais il ne s'agissait que de son imagination. D'un affreux cauchemars dont il était prisonnier.

L'effrayer, la terroriser, la faire fuir. Un peu facile comme solution. Mais entêtée comme elle l'était, Laëstiel reviendrait sans doute à la charge. Et pour cela, aussi, Seth la détestait. Le visage de la rouquine, dans la semi-pénombre, portait les marques de ses larmes. Elle était magnifique dans sa souffrance. Splendide dans la peur. Il fit quelques pas vers elle et s'arrêta. Il la regardait encore, toujours. Pourtant, quand sa voix s'éleva une nouvelle fois, elle était tremblante. De colère ? De peur ? De tristesse ? Allez savoir. « Tu vois Laë... » Respire. Calmement. Contrôle. « ... t'n'as pas le droit de dire ça. » Il ferma les yeux et quand il les rouvrit, ne prit pas la peine de croiser son regard. « T'es toute seule avec tes illusions. » Il la contourna silencieusement et se dirigea vers son 'arme' qu'il ramassa avec soin et rangea dans son sac. En silence. « Tu me dégoûtes. » Il lui tournait le dos.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laëstiel C. Onaë
Peste au grand cœur, masochiste et droguée à la Seth-attitude. ♥
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 30/11/2012
Feat. : Souryuu Asuka Langley de Neon Genesis Evangelion.

MessageSujet: Re: ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]   Jeu 17 Jan - 21:03


❝ I wear my heart upon my sleeve, like a big deal … Your hate pours down on me, surrounds me like a waterfall.


Je ne sais pas. Laëstiel était totalement perdue. Noyée dans un flot d'espoir vain. Elle savait que tout ceci ne mènerait à rien. Mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'espérer. Oui, espérer. Elle était ainsi, toujours à se faire des films. Toujours à s'attacher aux personnes, qui finalement, l'abandonnent. Elle ne voulait pas que Seth l'abandonne, la laisse comme une inconnue traînée dans la boue. Alors elle pleurait, pour qu'il se rende compte qu'elle avait besoin de lui. Or le jeune homme n'arbora pas une mine qui la rassura, qui la réconforta. Au contraire, ses yeux froids la toisait, brutalement. Tandis qu'un frisson parcourut son échine. Il sembla murmurer. A son tour, elle rétorqua doucement. « Je... »

Je ne sais pas. Il hurla, elle cria de stupeur, surtout quand elle sentit à nouveau le corps du jeune homme lui échapper. Elle le fixait avec frayeur et souffrance. Sa grossièreté lui fendait le coeur tandis qu'il se jeta sur son sac pour sortir sa batte encore tâchée de sang. La demoiselle se recroquevilla. « Non.. » Heureusement, l'arme ne frôla qu'à peine sa petite tête. Rampant sur le sol, elle réussit à se relever, et alors qu'elle allait prendre la fuite, elle se stoppa. La rousse le dévisagea, inexpressive. Un vague sourire las au visage.
Elle fixait le sol, en contreplongée avec la boue qui tâchait ses vêtements, ses chaussures. Elle n'en pouvait plus. De cette solitude qui ravageait son coeur. Mais à ce moment là, elle se sentait soulagée. Car il venait de lui éclater en mille morceaux.

Je ne sais pas. Il finit par se calmer. Elle était très calme aussi. Déçue, déprimante et déprimée. Elle baissait les yeux, laissant les larmes perler silencieusement sur ses joues écarlates. Rouge d'amour, rouge de colère, rouge de tristesse. Elle était la gamine amoureuse du voyou. Elle était l'enfant sage éperdue du plus con qui passait. « Tu me dégoûtes.  Tu me dégoûtes. Tu me dégoûtes. » Dégoûtée également, elle répondit simplement. « Je sais. » Elle ne bougeait plus, immobile, souillée par la trahison. Il lui tournait le dos, il fuyait. Laëstiel se forçait à le détester, à le haïr, puisque c'est ce qu'il voulait au fond. Mais elle n'y arrivait pas, c'était au dessus de ses forces. Elle avança vers lui, et le prit encore dans ses bras, dos à lui et murmura, la voix encore tremblante. « Je te déteste. Si c'est ce que tu souhaitais. » elle mentait. Elle l'aimait encore plus. Putain, putain, putain.

Je ne sais plus. Elle tourna les talons, s'essuyant les yeux. « Mais ça sera un mensonge. Je voulais juste... juste... que tu partages ta douleur avec moi. Mais apparemment, tu veux pas de moi. C'est pas grave... tu sais, je suis habituée. Tout ceux qui m'approchent, ce ne sont que des pervers, malsains qui n'en veulent qu'au plaisir. Ils jouent. Ils en ont rien à foutre de moi. Je pensais que t'étais différent. Je vois que non. » elle s'éloignait peu à peu. Et s'arrêta une nouvelle fois. « Je me dégoûte. » Elle partit cette fois, en courant, pleurant à chaudes larmes. Elle courrait le plus vite possible. Son sang bouillait et ses muscles fatiguaient. Elle retourna dans son bâtiment, dans son couloir, dans sa chambre pour se jeter sur son lit en pleurant. Elle se déshabilla, jetant ses affaires tâchées de boue par terre. Et attendit. Et attendit...

_________________
I've sent my heart away. Like heroes in the rain.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
❝ Somewhere only we know … [PV Seth♥] [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» White is beautiful, White is cold…. ¤Seth¤
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» La justice de Raphael [Terminé]
» [TERMINÉ] Gurdal Gloignus, Nain de la Moria...
» Alkar Sen'tetsu( Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« — Deane For Dream » ::  :: Archives ; :: RPs terminés-
Sauter vers: