AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



« Ifreann. Dawel. Quel clan choisirez vous ? Bienvenue au pensionnat Deane, là où les rêves ne sont qu'utopiques … ♪ »
 

Partagez | 
 

 Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leona Declan
« Élève de la classe Earth. »
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/11/2012
Age : 21
Feat. : Mayu de Vocaloid.

MessageSujet: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Mer 26 Déc - 16:10


C'est avec une certaine joie qu'une jeune fille aux cheveux dorés gambadait dans les rues, près du pensionnat dans lequel elle avait été admise. Malgré le fait qu'elle n'eut plus ses repères, plus sa maison, plus sa chère chambre et encore moins sa "merveilleuse" mère, elle regardait autour d'elle, la truffe au vent, laissant le vent la frôler et les chants des oiseaux s'installer en bruit de fond. Les gens passaient à coté d'elle, des élèves qu'elle avait eu le loisir de croiser dans les couloir, d'autres au réfectoires, ou encore de parfaits inconnus, qui devaient sûrement faire partie de ceux qui tenaient des boutiques dans le village. Elle les voyait passer sans que eux ne la voient. Aucun ne prêtait attention à l'autre, ce n'étaient que de simples croisement, sans vie, de quelques personnes qui s'étaient sûrement déjà aperçut et qui se reverront certainement, toujours sans se parler ni se reconnaître.

Leona ne savait pas vraiment où elle allait. Elle avançait, tout simplement. L'envie de quitter sa chambre l'avait prise, l'envie de prendre l'air était venue alors dehors elle était allée, en quête d'un endroit où s'amuser, de choses à faire. Scraps se tenait tranquille, dans les bras de la demoiselle. Bougeant sa petite tête de coton, il regardait aux alentours, semblant, comme sa maîtresse, chercher quelque chose qu'ils ne trouvaient pas. Il exerçait des petites pressions sur les bras de Leona, chose qu'elle trouvait fort agréable et qui avait le don de la détendre totalement. Machinalement, la jeune fille caressait sa tête toute douce, ce qui faisait que Scraps émettait un léger ronronnement (oui, comme un petit chaton).

Ils passèrent près de plusieurs boutiques, dont un cinéma et un étrange hôtel. Mais c'est lorsqu'ils longèrent la façade du bar de la ville que le petit être à la forme de peluche se mit à gesticuler. S’arrêtant, Leona tenta de le retenir, sans comprendre la raison de cette agitation. L'étrange animal réussit à se défaire de l'emprise de Leona pour sautiller un instant sur place et entrer, de la même manière dans le bar. Surprise, la jeune fille resta quelques secondes sans bouger et, finalement, entra dans le bar en courant.

-Scraaaaaaaps !! Où t'es parti ??

Pratiquement tout le bar se retourna vers elle. Comme à son habitude, elle avait pu se faire remarquer par le simple fait d'être rentrée dans une pièce. Se faisant petite, elle alla retrouver son Scraps en lui jetant un regard noir. Lui, sautillait gaiement sur le comptoir du bar, reniflant autour de lui, semblant flairer quelque chose.

-T'étais obligé de faire ça ? Je me suis faite remarquée à cause de toi... Reste tranquille sinon tu va être puni !

La petite bête la regarda de ses boutons adorables. Elle ne put résister ni lui en vouloir. Il avait certainement flairer quelque chose pour être venu ici si vite. Mais le tenancier du bar alla vers eux et lui dit qu'elle ne pouvait laisser sa "bestiole" (pour reprendre ses mots exacts) sur le comptoir. Elle prit donc Scraps en grimaçant à l'homme retourné et lui demanda :

Je parie que tu veux de la grenadine, c'est pour ça que tu es ici hein ?

Scraps se mit à couiner et à danser. sans attendre, elle commanda tout en continuant de parler avec son compagnon qui, une fois le bol de grenadine reçu, se mit à lamper le liquide rosâtre. Une jeune fille qui parle à une peluche, cela semblerait étrange à pas mal de personne n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Ven 28 Déc - 10:54

Il ne savait pas quoi faire aujourd’hui.

Il était sortit, dans l’espoir de trouver une ou deux personnes à embêter, pour ne pas dire autre chose, et marchait tranquillement dans la rue, ne sachant pas vraiment où aller non plus. Les mains derrière la tête, il avait envoyé ses clones un peu partout, histoire de faciliter les recherches.

Tricher ? Non. Juste rendre les choses plu simple. C’était sa définition du mot tricher, pour ainsi dire. S’asseyant sur un banc, il laissa ses clones se balader, en quête d’une chose intéressante. L’un d’entre eux pénétra dans un bar, et remarqua de suite une fille avec une peluche.

Qui lui parlait.

Mykaël arqua un de ses sourcils. Une fille qui parlait à une peluche qui dansait et parlait ? Que c’était drôle. Il pensait de suite à un jeu vidéo où il y avait une fille de ce genre aussi. Sauf que la peluche en question faisait quatre fois la taille de la fillette et était capable de détruire n’importe quoi. Bref. Il ferma les yeux et prit la place de son clone, et se retrouva dans le bar.

Cette fille lui disait quelque chose. Il l’avait déjà vue.

Dans ce cas, elle faisait partit du pensionnat, et vue sa tête de gentille fille, c’était sûrement une Dawel. Il eut un sourire. Bien, parfait même. Elle commanda une grenadine sous la demande du barman, et il s’approcha.

« J’aimerais la même chose s’il vous plaît. »

Être polie, cela lui faisait mal, mais quand c’était pour la bonne cause, c'est-à-dire la sienne, il pouvait bien faire un effort. Il regarda la jeune fille, qui regardait la peluche qui buvait sa boisson. C’était vraiment étrange, mais quand on y regardait bien, lui aussi était étrange. Tout le monde l’était un peu.

« Excuse moi, mais depuis quand ta peluche peut… Bouger ? »

Curieux, oui il l’était. C’était comme ça qu’il faisait au début. Il posait des questions, et attendait la réponse, ou insistait pour l’avoir.

Et ensuite, il improvisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Declan
« Élève de la classe Earth. »
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/11/2012
Age : 21
Feat. : Mayu de Vocaloid.

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Ven 28 Déc - 23:42

Une présence s'installa près d'elle, sur la chaise qui voisinait celle de Scraps. Leona leva le yeux pour regarder ce nouveau venu. Il était plutôt mignon, des yeux bleus, des cheveux bleus, presque adorable. Il lui semblait qu'il était de l'académie. Son apparence ne lui était pas inconnue. Peut-être l'avait-elle croisé dans un couloir ou dans l'une des cours. Ifreann ou Dawel ? Elle n'en avait aucune idée et cela lui importait peu. Scraps continuait d'avaler sa grenadine, paisible, tranquille, comme si le jeune garçon n'était pas venu vers eux. Elle sourit en entendant sa commande. Si c'était un Ifreann, elle aurait pensé que cette boisson n'était ptet pas appropriée. Oui, elle avait des préjugés sur les Ifreanns. Quel Dawel n'en avait pas ? C'était dans leur nature, tout comme le fait que les Ifreanns aient des préconceptions sur ces chers petits Dawels.

Scraps avait été depuis ses cotés depuis des années, elle ne se souvenait plus exactement. Ce qu'elle savait, c'est qu'il n'avait jamais été qu'une simple peluche. son confident, son ami, son âme soeur. Elle avait toujours pensé qu'il ne manquait que la parole à ce petit être qu'elle aimait tant. Cependant, à défaut de trouver les mots justes, il avait toujours su trouver les gestes exacts pour soulager, la réconforter, partager la joie de la jeune demoiselle.

-Oh je ne sais pas... Cela fait des années qu'il m'a trouvé. Je l'ai toujours connu, gesticulant, bougeant dans tous les sens et grimpant. Elle s'arreta pour regarder l'animal et sourit avant de revenir au garçon, Pourquoi cette question ?

Comme si il avait soudainement remarqué la présence du jeune étudiant, Scraps se redressa et le regarda, sentant l'air. Il remua ses petites pâtes pour grimper sur le bras du jeune homme et lui monter sur les épaules. Il passa des petites narines dans ses cheveux avec des petits couinements. Puis, doucement, il descendit sur son autre bras et sentit le verre de grenadine. Voyant sa maîtresse, s'approcher pour l'en empêcher, Scraps repartit sur les épaules du jeune homme. Dans un mouvement, Leona voulut le rattraper et sauta, sans, le vouloir au cou de ce presque inconnu. S'apercevant de la proximité entre leur deux corps, la jeune fille recula brusquement. Gênée de cet acte, elle baissa la tête.

-Pardon... Scraps, viens.

Il obéit à sa maîtresse et retourna vers elle. Elle n'aimait pas la proximité avec les autres personnes, sauf avec les gens qu'elle connaissait, et encore, ceux qu'elle connaissait bien. Elle se sentait étrange, aussi involontaire qu'eût été le geste.

_________________


Dernière édition par Leona Declan le Dim 10 Mar - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Sam 29 Déc - 13:59

Le serveur lui offrit sa boisson, et il la regarda une seconde. Ce n’était pas vraiment le genre de boisson qu’il buvait habituellement, mais il s’en fichait. Du moment que c’était bon, il n’était pas non plus du genre à cracher sur ce qui était sucrée. En l’occurrence, une grenadine était sucrée, ce qui lui convenait.


« Oh je ne sais pas... Cela fait des années qu'il m'a trouvé. Je l'ai toujours connu, gesticulant, bougeant dans tous les sens et grimpant… Pourquoi cette question ? »

Il reporta son regard bleu pâle sur celui, doré, de la jeune fille. Plutôt un mordoré, ce qui était une couleur pour le moins rare. Enfin, il y avait tellement de personnes étranges dans le coin que s’il voyait un gars qui avait des yeux violet, rouge et bleu sortir d’une armoire à chaussures habillé en robe, cela ne l’étonnerait même pas.

Il prendrait juste une photo et la publierait sur le net, en demandant le nom de la personne avant. Histoire de bien marquer ce jour d’une pierre blanche. Ou pas.

Il posa ensuite ses yeux sur la peluche, qui avait l’air de l’avoir vu. Elle grimpa sur lui, mais il ne bougeait pas. Se demandant même si elle n’était pas attirée par sa boisson vu comme elle avait bu l’autre. Sauf qu’il ne partageait pas sa boisson. Surtout quand c’était lui qui payait. Ce qui était le cas.

Elle était rendue sur son autre bras, et s’apprêtait à descendre. Il allait relever son bras pour la prendre et la rendre –gentiment, il ne fallait pas être découvert- à la jeune fille, quand celle-ci bougea avant. La peluche remonta sur ses épaules, et elle lui sauta dessus, enfin au cou presque, pour reprendre sa peluche. Le parfum de la jeune fille envahit l’air, et Mykaël la regardait, un peu étonné.

Même si c’était pour reprendre sa peluche, il n’empêche qu’elle l’avait tout de même touché. Et qu’ils avaient été à une très courte distance pendant une seconde. Le temps voir ses joues rosir de gêne avant de reculer soudainement.

« Pardon... Scraps, viens. »

Ce dernier retourna vers elle, et le jeune homme bu une gorgée de sa boisson, un fin sourire aux lèvres.
Reposant ensuite son verre, il eut un petit rire en regardant la jeune fille, gênée.

« Il n’y a pas de quoi être gênée. Ta peluche est très… Gourmande, si je puis dire. «

Maintenant, il en était juste sûr. C’était une Dawel. Déjà parce que les Ifreanns ne se comporteraient pas comme ça, ne s’excuserait pas pour avoir approchés une personne trop près, et ne rougirais pas de gêne.

« Donc, si j’ai bien compris, cette petite peluche s’appelle Scraps… Et toi, quel est ton nom ? »

Une question banale, mais dit sur un ton simple, sans aucune sous entendues, comme les gens l’aimaient. Un sourire en plus, l’expression honnête, il avait juste l’air adorable.

Juste l’air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Declan
« Élève de la classe Earth. »
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/11/2012
Age : 21
Feat. : Mayu de Vocaloid.

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Jeu 3 Jan - 19:36

Comme si elle n'avait rien fait, comme si cela était sans importance, le jeune homme porta son verre à ses lèvres naturellement. Leona se dit que, si celui-ci n'avait pas de raisons de faire attention au bref contact, elle ne devait pas non plus. Elle devrait également arrêter de rougir et de paniquer pour rien. Mais jamais les contacts humains ne l'avait mis à l'aise. Jamais elle n'avait touché, jamais elle n'avait sentit de souffle chaleureux frôler sa peau si ce n'est celui du vent. Jamais elle n'avait eu plus proche compagnie qu'une peluche sans souffle, sans peau, sans yeux. Mais on ne peut pas faire grand chose de normal avec une peluche, même vivante n'est-ce pas ? C'est pour ça qu'elle avait laissé une personne entrer dans sa vie, ici au pensionnat. Aussi distante soit cette relation. Pour rester vivant, il faut mieux avoir des contact n'est-ce pas ?

Un sourire se dessina sur ses lèvres à l'entente des mots de son interlocuteur. Scraps ? Gourmand ? Elle ne savait pas si le terme était vraiment approprié. Certes, il avait une passion pour le sucre, mais cette passion n'allait pas au delà de la grenadine. Mettez-lui une tonne de chouquettes et il n'en touchera qu'une ou deux. Posez un énorme gâteau à la fraise devant son nez et il ne fera que la renifler. Cette obsession pour ce jus fruité et sucré, Leona ne la comprenait pas. Elle aurait aimé connaître plus de la vie de son animal, avant leur rencontre, mais cela est peu possible, je le craint.

-Gourmand... On peut dire ça comme ça. Je ferais mieux d'en prendre une autre afin qu'il ne te saute plus dessus. Je ne pourrais pas vraiment garantir la sécurité de ta grenadine.

Sans attendre, le serveur lui apporta un autre bol. Sous l'ordre de sa maîtresse, Scraps but plus lentement. Il ne fallait pas dilapider l'argent de la jeune fille voyons.

- Donc, si j’ai bien compris, cette petite peluche s’appelle Scraps… Et toi, quel est ton nom ?

Cette question, pour une question qu'elle ignorât, étonna la jeune fille. Pourtant, dans une discussion, il est bien normal de connaître l'identité de son interlocuteur, surtout lorsque l'on rencontre cette personne. Une certaine méfiance s'était installée chez la jeune fille. Si c'était un Dawel, quel risque, quel problème y avait-il à décliner son identité ? Mais si c'était un Ifreann ? Quel intérêt aurait-elle à le connaître? Leona gardait le regard hors de celui du jeune homme. Non pas qu'elle se sentait gênée par un possible croisement de regard, ni parce qu'elle avait peur qu'il puisse deviner ses pensées, mais parce qu'elle était comme ça. Elle ne pouvait pas partager le regard d'une personne plus de quelques secondes. Elle trouvait qu'il posait beaucoup de question. De la curiosité peut-être ? Sans doute un mec bien qui rencontrait une jeune fille dans un bar. Rien d'autre qu'un jeune homme à l'air adorable et gentil qui ne cherchait pas à mal. Mais ici, à Deane for Dream, Leona avait apprit que, sous une simple question pouvait se cacher le plus immonde des serpents. Alors, peut-être que ce garçon, si agréable n'était qu'un fourbe.

-Et toi ? Comment tu t'appelles ?

Oui, c'est exact. Seuls les fourbes répondent à une question par une autre question. Mais seuls les imbéciles ne se méfiait jamais de ce qui les entourait. Quelque soit l'apparence. Quelque soit la personne que ce visage, pourtant inconnu, vous rappelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Ven 4 Jan - 10:42

I'm taking it slow
Feeding my flame
Shuffling the cards of your game
And just in time
In the right place
Suddenly I will play my ace


Apparemment, elle ne comptait pas répondre à sa question, vu celle qu’elle posa ensuite. Cela ne fit qu’accentuer le sourire du jeune homme. Elle était donc un tantinet méfiante. C’était bien, on ne savait jamais sur qui on pouvait tomber ici. Lui-même ne donnerait pas son nom au premier venu, et c’était un peu ce qu’il était pour la jeune fille à cet instant.

Après tout, il venait de débarquer de nulle part, l’abordait tranquillement atour d’une grenadine, se faisait limite agresser par une peluche pour justement la grenadine. Il rigola doucement.

« Si tu n’as pas répondue à ma question, pourquoi est-ce que je devrais répondre à la tienne ? »

Répondre par une autre question, c’était ce qu’elle avait fait, et ce qu’il faisait aussi. Il était plus doué que les autres à ce jeu, simplement parce qu’il adorait jouer avec les mots. Après tout, un menteur comme lui se devait de manipuler les mots avec soin. Buvant une autre gorgée de sa boisson, il regarda ensuite la peluche qui buvait la sienne plus lentement, mais sûrement. Vraiment étrange, cette peluche. Scraps.

Il ne fallait pas sous-estimer les peluches vivantes. C’était ce qu’il pensait. Toutes les choses bizarre étaient à considérées plusieurs fois avant de les tester.

« Je ne dis pas que tu n’as pas le droit d’en poser, c’est tout à fait justifié. Après tout… Je pourrais être un méchant Ifreann venu pour te faire du mal. »

Il posa ses yeux sur la jeune fille avec un sourire en coin. Le pire, c’est qu’il était un Ifreann. Mais il n’était pas là pour lui faire du mal. Il ne la connaissait pas encore assez pour ça. Et puis, il était plutôt curieux en cet instant, cette fille l’intriguait. Et cette peluche aussi.

Mais il n’aurait pas encore les réponses à ses questions. Pas encore. Il fallait attendre. Juste encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Declan
« Élève de la classe Earth. »
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/11/2012
Age : 21
Feat. : Mayu de Vocaloid.

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Dim 13 Jan - 23:16

Elle l'aimait bien. En cet instant, il lui rappelait un jeune homme qu'elle avait connu autrefois. Celui-ci, elle ne l'aimait pas beaucoup, mais il avait le même air lorsqu'ils posaient des questions, ou refusait d'y répondre. Il était Jeune et mignon et avait pour habitude de toujours retourner les questions vers la personne qui les lui posait. Il jouait avec les mots, jouait avec les mots, il en avait fait ses alliés. Leona ne l'avait jamais réellement connu, mais, étant dans la même classe que lui, elle avait pu observer les autres lui parler et revenir, pas toujours contents. Lui aussi était solitaire, lui aussi était marginal. La jeune fille avait souvent cru que, s'il pouvaient se parler, sortir chacun de leur coquille, ils auraient pu être bons amis. Mais il l'intimidait trop pour qu'elle se décide à aller vers lui. Quant à lui, il ne devait même pas l'avoir remarqué, elle qui était si banale et si effacée.

Oui, la petite Leona avait changé. Aujourd'hui, celui qui la loupait ne devait pas avoir une très bonne vue, avec son accoutrement... Spécial, et surtout avec sa peluche qui la suivait ou la précédait partout. Et le jeune homme qui se trouvait devant elle n'était pas ce Quentin à qui elle pensait. Il répondait à sa question certes, mais par une autre question, tout comme elle l'avait fait avant. Un rictus s'installa sur le visage de l'adolescente.

Son comportement l'intriguait un peu. Lui qui était venu la voir, lui qui lui posait des questions ne répondait pas sous prétexte qu'elle n'avait pas répondu. Parti comme s'était, le dialogue n'allait pas aller bien loin. Il fallait que l'un des deux se décide à parler. Mais alors, celui dont elle ignorait le nom se décida à parler. Sans réellement le vouloir, Leona se mit à rire. Il n'y avait pourtant rien de vraiment amusant. Peut-être étais-je l'assemblage des mots qui lui avait parut comique.

-Si tu es un méchant Ifreann, tout vilain, tout grognon, tu te serais embêté à venir ici pour me faire du mal ? N'aurais-tu pas prit la première personne venue pour déverser ton potentiel de vilain pas beau ?

Formulation enfantine, certes, mais que voulez-vous ? Elle s'attacha les cheveux en une queue de cheval, n'attendant pas forcément de réponse de sa part. Posant encore son regard sur lui, l'impression de l'avoir déjà vu la prit. Elle n'y avait pas vraiment fait attention jusqu'à présent, mais maintenant qu'il avait ce petit sourire amusé sur le visage, la ressemblance avec une personne connue d'elle la frappait. Mais pourquoi était-il là, à coté d'elle, à lui parler ? Il voulait s'amuser ? Il voulait amadouer sa proie avant de frapper ? Voulait-il seulement faire connaissance ?

-Bien, si tu ne veux pas me donner ton nom, ce n'est pas un problème, mais voudrais-tu au moins me dire pourquoi accoster une jeune fille dans un bar ? Tu ne m'as pas l'air méchant, et je pense que, si tu avais voulu me faire quelque chose, tu l'aurais déjà fait. A moins que tu essayes de me rouler.

Alors qu'elle avait gardé son regard détourné du visage de son interlocuteur pendant ce temps, Leona se décida à le regarder dans les yeux.

-Tu cherches à me rouler dis-moi ?

Ce regard ne dura que le temps d'une question. Et ce fut déjà bien trop pour la jeune fille qui n'avait jamais apprit à supporter le regard des autres. Déjà, sa tête tournait. Mais elle ne le montra pas. Cela allait passer, sans doute. Elle but une gorgée de son verre tandis que Scraps paraissait étrangement calme et silencieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Mar 19 Fév - 12:02

Il y eut un gros silence, et il en profita pour réfléchir un peu. Il ne savait pas vraiment ce qu’il allait lui faire, surtout avec cette peluche. M’enfin, ça restait une peluche, une espèce de trucs fait avec du coton et autres matières douce juste pour les enfants. Le genre de chose qui brûlait facilement donc.

Oui, au pire, si jamais cette peluche l’énervait un peu trop, suffirait de son briquet pour la calmer. Surtout qu’avec son pouvoir, il était sûr d’y parvenir.

« Si tu es un méchant Ifreann, tout vilain, tout grognon, tu te serais embêté à venir ici pour me faire du mal ? N'aurais-tu pas prit la première personne venue pour déverser ton potentiel de vilain pas beau ? »

Non, lui il était plus subtile. Les gens, les filles en générale, fragile et douce étaient le genre qu’il aimait beaucoup. Et puis, cette fille avait l’air d’être de ce genre là. Il la regarda, alors qu’elle continuait dans sa lancée.

« Bien, si tu ne veux pas me donner ton nom, ce n'est pas un problème, mais voudrais-tu au moins me dire pourquoi accoster une jeune fille dans un bar ? Tu ne m'as pas l'air méchant, et je pense que, si tu avais voulu me faire quelque chose, tu l'aurais déjà fait. A moins que tu essayes de me rouler. »

Il eut un sourire à la dernière phrase. Tiens, elle était aussi intelligente peut-être. Tant mieux. Ou pas. Mais les filles qui ne se laissaient pas faire étaient celles qu’il aimait le plus briser. Il eut une pensée pour les filles Ifreanns qu’il avait laissé tomber juste pour le plaisir de voir leur visage se décomposer.

Il failli en rire. Mais se retint.

« Tu cherches à me rouler dis-moi ? »

Il pencha la tête, soutenant ce regard qui en dura que quelques secondes, avant de finir sa boisson et de la regarder.

« Tu rouler dis-tu ? Non… Si j’étais un méchant Ifreann, je ferais bien pire que de te rouler. »

Son sourire devint sournois, alors qu’il pencha la tête vers elle.

« Je ferais semblant d’être intéressé par toi, pour ensuite faire en sorte que tu tombes amoureuse, pour ensuite te laisser tomber comme une vieille chaussette. »

C’était ce qu’il faisait, mais personne ne le savait. Mis à part les Ifreanns justement. Il ne savait pas si sa réputation s’était fait entendre jusque les Dawels.

Il sourit et se redressa pour mieux la scruter.

« Mais vu que ce n’est pas le cas, tu n’as rien à craindre. »

Du moins, pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Declan
« Élève de la classe Earth. »
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/11/2012
Age : 21
Feat. : Mayu de Vocaloid.

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Dim 10 Mar - 10:21

Elle l'aimait bien, quoi qu'on en dise. Elle aimait bien sa manière de répondre et de parler. Il avait quelque chose d’intéressant, de fascinant presque. La jeune fille ne savait pas vraiment si il s'agissait d'un Dawel ou d'un Ifreann, mais, à dire vrai, elle s'en souciait peu. Elle savait qu'il pouvait être en train de lui décrire les méthodes d'embobinement des Ifreanns, et que celles-ci pouvaient être les siennes. Il pouvait même être en train de les appliquer en ce moment. Mais elle n'en avait pas grand chose à faire. S'amuser, voila ce qu'elle voulait, la suite des évènements, autant s'en occuper plus tard. Leona le regardait en souriant. Lui aussi la regarda, avant d'ajouter que la petite Dawel n'avait rien à craindre de lui. Mensonge ? Vérité ?

-Je m'appelle Leona Declan.

Elle s''était levée, elle se tenait devant lui, elle s'était simplement présentée, chose commune d'une discussion que les jeunes gens n'avaient pas encore eu le loisir de faire. Elle lui tendit la main, toute souriante. Elle attendit qu'il la serre avant de se rasseoir.

Scraps se redressa encore une fois et regarda le jeune homme, reniflant l'air. Il revint ensuite vers sa maîtresse pour se blottir contre celle-ci. Il lui parlait. Bien sûr, pas avec des mots. Leur langage, leur compréhension allait bien au delà de ce que les autres pouvaient voir ou entendre. La peluche lui tata le ventre doucement et elle crut comprendre le message qu'il tentait de lui transmettre.

-Scraps me dit que tu veux jouer avec moi. Tu veux jouer ?

Cela l'amusait beaucoup. Après tout, elle était sortie pour s'amuser, pour jouer, pour profiter. Et cette adolescente blonde avait bien envie de profiter d'avoir un jeune homme mignon et en pleine forme rien qu'à elle. Scraps se glissa dans les plis de sa robe d'un geste rapide. Tout aussi rapidement, elle se releva et lui tapa l'épaule d'un geste vif.

-C'est toi le chat !

Sans attendre, elle se mit à courir, sans faire attention au regard que les autres clients lui portaient dans le bar. Elle se dirigea vers la terrasse. La partie venait de commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Mar 12 Mar - 17:02


Viens jouer
mais sache que
je gagnes toujours.


Leona Declan.

Jolie nom. D’ailleurs quand il y pensait, il y avait une fille qui avait le même nom dans son jeu vidéo, avec la fille qui avait la peluche qui grandissait. Il sourit. N’empêche qu’elle était étrange cette fille. Et petite. Elle se tenait devant lui, et il était certain de la dépasser.

Apparemment, sa peluche lui parlait, vu qu’elle lui parlait d’un jeu. Un jeu ? Vraiment ? Elle voulait jouer avec lui ?

Il rigolait doucement, alors qu’elle partit en courant, lui annonçant qu’il était le chat en passant. Il regarda le barman en haussant les épaules.

    « Les filles j’vous jure… Vraiment mystérieuses. »

Il posa un billet sur le bar pour sa boisson et sortit, mais en marchant. Non, il avait déjà lancé un de ses clones à la poursuite de la jeune blonde.

Peut-être qu’elle comptait le fuir en courant, à travers ce jeu, mais pourtant, cela n’en donnait pas l’air. Il arriva à la terrasse, là où son clone avait poursuivit la jeune fille, et ferma les yeux pour la voir. Il était derrière elle et la poursuivait toujours.

En même temps, quel que soit le jeu, il gagnait toujours. C’était comme ça. Après, les méthodes employés n’étaient pas forcément dans les règles, mais ça c’était une autre histoire.

    « Leona… Je vais t’attraper petite souris. »

Il l’attrapa. Le bras. Et il prit sa place. Il disparut de la terrasse et la regarda de ses yeux saphirs. Il la mit face à elle en souriant.

    « Héhé, je t’ai eu ! … Essais encore. »

Il lui lâcha le bras et la fixa en penchant la tête. Maintenant qu’il y pensait, il n’avait pas dit son nom lui. Il haussa les épaules et regarda la peluche, puis rigola.

    « En tout cas, ta peluche est bien amusante. Et appelle moi Myk’. »

Mieux ne valait pas qu’il donne son nom complet. Après tout, peut-être qu’elle connaissait son nom. Même s’il pouvait facilement l’attraper avec son pouvoir, ce n’était pas une raison de se faire découvrir.

    « Vas-y, je te laisse courir. Mais je te rattraperais. »

Après tout, c’était elle qui voulait jouer non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Declan
« Élève de la classe Earth. »
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 30/11/2012
Age : 21
Feat. : Mayu de Vocaloid.

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Lun 6 Mai - 9:04

Elle courait, s'amusait, comme l'enfant qu'elle était au fond d'elle. La jeune adolescente ne voulait pas grandir, A l'image d'un certain garçon habillé en vert, elle voulait rester cette petite fille innocente, capable d'oublier les misères vécues. Cette gamine qui voit le bien, partout, dans n'importe quelle situation. Une enfant insouciante qui n'avait que faire de savoir à quel camp appartenait la personne en face d'elle et des conflits, du moment qu'elle s'entendait bien avec cette personne. Une petite Juliette qui se foutait éperdument que Roméo se nomme Montaigue. Ce qui dérangeait le plus Leona chez une personne, était sa personnalité, et ses actes. Pas le camp. Bon, d'accord... Elle n'aimait pas la personnalité de la plupart des Ifreanns.

En touchant l'épaule du jeune homme, Leona ne savait pas si il allait la suivre ou la laisser comme ça, comme une conne. Mais, à vrai dire, elle aurait continué son chemin tranquillement, sans y repenser. Mais ce ne fut pas le cas. Elle avait courut un court instant avant de s'apercevoir qu'il la suivait, un sourire aux lèvres. Elle força pour aller plus vite, mais cela ne servit pas à grand chose. Le jeune homme était déjà derrière elle. Il ne lui fallut pas plus de temps pour attraper le bras de Leona et gagner. Elle dut s'arrêter, c'était le jeu. Alors qu'elle se préparait à courir vers lui pour être le chat à son tour, le jeune homme lui proposa de courir encore. Le plus drôle pour elle n'était pas d'être le chasseur, mais d'être chassé.

Avant qu'elle ne parte, il lui dit son nom. Elle avait comprit qu'il manquait quelque chose pour faire un nom crédible, mais qu'importe.

-Attrape moi Mik' !

Puis elle se mit à courir plus vite, tournant toutes les deux secondes pour le distancer. Mais cette fois encore, ses efforts ne servirent à rien. Elle se dit qu'il y avait quelque chose de pas normal. Il la bernait. Lorsqu'il l'attrapa pour la seconde fois, elle grogna et et tourna vers lui. Scraps s'était endormi dans la robe de Leona, d'où sa disparition. Le lien les unissant avait été rompu. La petite blonde regarda son adversaire, plutôt mécontente.

-Tu as triché ! Je sais pas comment tu fais, mais tu triches ! Sale tricheur !

Alors elle se souvint que certaines personnes étaient des humains à dons, tout comme elle. Peut-être utilisait-il son don ? Ou pire... Peut-être était-il un vampire qui se servait de sa célérité pour gagner. En tous les cas, ne n'était ni gentil, ni fair play.

-T'es un vampire c'est ça ?! Tu utilises ta célérité pour me rattraper !

Leona bonne perdante ? Vous rigolez !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaël S. Onaë
Sale chieur prétentieux mais sexy et dieu de la répartie. Hypocrite professionnel.
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2012
Feat. : Julius Fortner - Wand Of Fortune

MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   Ven 10 Mai - 13:17


Bar et café ◈ Leona Declan
Il y a comme un goût d'pomme – Joue
et cours, ne comprends pas, tu vas perdre.





T
richer. Un mot que tu connais parfaitement. Un mot simple, de sept lettres bien distinctes. La définition est claire, accessible même au pire des imbéciles. Mais toi, tu ne te contente pas de savoir le mot. Non, tu triches réellement. Tu trompes, tu mens, tu resquilles, car tu aimes ça. User des mots à ton avantage, les détourner pour mieux en jouer. Alors tu regardes cette pauvre Dawel, cette petite blonde au regard innocent et pur.

Elle semblait en colère du fait qu’il la rattrape tout le temps, mais pourtant, c’était simple pour lui. Il gagnait toujours au chat et à la souris, car pourchasser les rêves et les espoirs étaient l’un de ses jeux favoris. Et ces êtres si méprisables et si souriants n’avaient que ça. Les gentils gagnaient toujours dans les contes de fées. Mais dans son histoire, il ne perdait jamais.

    « Je ne suis pas un vampire. Ils ont le teint plus pâle que le mien non ? »

Accompagné d’un léger rire, c’était la première fois que l’on te comparait à ces créatures de la nuit, se nourrissant de l’essence vitale de l’humain. Non, il était loin d’être comme eux. Il était encore plus fourbe que ces êtres qui usaient de leur beauté pour tromper. Non, toi tu étais pire. Plus doux, plus aimant. Pour mieux les poignarder.

    « J’ai juste un pouvoir qui me permet d’être plus rapide, sans pour autant avoir le don de la vitesse accrue. »

Non, c’était Seth qui avait ce pouvoir. Un pouvoir vraiment utile, mais il préférait de loin son talent. Être à plusieurs endroits en même temps, n’était-ce pas un don formidable ? Tu la regardes en reculant légèrement, plongeant ton regard saphir dans ces topazes, ces pierres précieuses qui pouvaient être aussi dorés que maritime.

    « Mais je ne te dirais pas mon pouvoir. Ce sera à toi de le deviner. Je te laisse courir encore une fois ou bien tu ne veux plus que je t’attrape ? »

Car oui, tu la rattraperas toujours, où qu’elle puisse courir. Tu ne lâches jamais tes cibles, une autre facette qui te caractérise. Un coriace peut-être. Mais non, tu aimes simplement chasser les petites souris.

Après tout, c’était toi le chat, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a comme un goût d'pomme [Mykaël]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« — Deane For Dream » ::  :: Le Bar et Café;-
Sauter vers: